French reader, with analysis of all the verbs. ... And full vocabulary

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 89 - Creusez, fouillez, bêchez; ne laissez nulle place Où la main ne passe et repasse. » Le père mort, les fils vous retournent le champ, Deçà, delà, partout; si bien qu'au bout de l'an II en rapporta davantage. D'argent, point de caché. Mais le père fut sage De leur montrer, avant sa mort, Que le travail est un trésor.
Page 39 - Je suis le plus noble et le plus beau, dit le cheval. Et moi, le plus fin , dit le renard. Et moi , le plus léger à la course , dit le cerf. Où trouverez-vous , dit le singe , un roi plus agréable et plus ingénieux que moi ? Je divertirai chaque jour mes sujets. Je ressemble même à l'homme , qui est le véritable roi de toute la nature.
Page 48 - Il occupe à table et à la promenade plus de place qu'un autre; il tient le milieu en se promenant avec ses égaux; il s'arrête, et l'on s'arrête; il continue de marcher, et l'on marche; tous se règlent sur lui. Il interrompt, il redresse...
Page 65 - Vous le voyez, il faut que je paie le morceau de pain que voici du produit de toute ma journée. Il faut donc vous contenter de partager avec moi le peu que je m'en serai procuré; il n'y en aura certainement pas assez pour vous rassasier; mais du moins il y aura de quoi vous empêcher de mourir de faim.
Page 104 - Ah! c'est un métier difficile : Garantir la propriété; Défendre les champs et la ville Du vol et de l'iniquité! Pourtant, l'épouse qui m'adore Repose seule à la maison. — Brigadier, répondit Pandore, Brigadier, vous avez raison.
Page 93 - Partant pour la Syrie, Le jeune et beau Dunois Venait prier Marie De bénir ses exploits: " Faites, Reine immortelle," Lui dit-il en partant, " Que j'aime la plus belle Et sois le plus vaillant.
Page 87 - Elle a faim ; donnez, donnez vite, Donnez, quelqu'un vous le rendra. Si ma plainte vous importune, Eh bien ! je vais rire et chanter ; De l'aspect de mon infortune Je ne dois pas vous attrister. Quand je pleure, l'on me rejette, Chacun me dit : Éloigne-toi. Écoutez donc ma chansonnette, Je chante, ayez pitié de moi.
Page 96 - J'ai froid : le vent se lève et l'heure est avancée . . . Et je n'ai rien pour me couvrir. Tandis qu'en vos palais tout flatte votre envie, A genoux sur le seuil j'y pleure bien souvent; Donnez , peu me suffit , je ne suis qu'un enfant; Un petit sou me rend la vie.
Page 86 - LA PETITE MENDIANTE. C'est la petite mendiante Qui vous demande un peu de pain; Donnez à la pauvre innocente, Donnez, donnez, car elle a faim. Ne rejetez pas ma prière, Votre cœur vous dira pourquoi; J'ai six ans, je n'ai plus de mère, J'ai faim, ayez pitié de moi! Hier, c'était fête au village, À moi personne n'a songé; Chacun dansait sous le feuillage, Hélas! et je n'ai pas mangé. Pardonnez-moi si je demande; Je ne demande que du pain; Du pain, je ne suis pas gourmande, Ah!
Page 99 - C'est un enfant ; il marche, il suit le long chemin Qui va de France à la Savoie. Bientôt de la colline, il prend l'étroit sentier, ll a mis ce matin la bure du dimanche, Et dans son sac de toile blanche Est un pain de froment qu'il garde tout entier. Pourquoi tant se hâter, à sa course dernière ? C'est que le pauvre enfant veut gravir le coteau Et ne point s'arrêter qu'il n'ait vu son hameau Et n'ait reconnu sa chaumière. Les voilà !... tels encor qu'il les a vus toujours, Ces grands bois,...

Bibliographic information