Page images
PDF
EPUB

De Marie-Anne d'Orléans, fille de Gaston et de Maguerite de Lorraine, morte le 17 août 1656, à l'âge de quatre ans.

Nota. Rien n'a été remarquable dans l'extraction des cercueils faite dans la journée du mardi 15 octobre 1793 : la plupart de ces corps étaient en putrefaction ; il en sortait une vapeur noire et épaisse d'une odeur infecte, qu'on chassait à force de vinaigre et de poudre qu'on eut la précaution de brûler, ce qui n'empêcha pas les ouvriers de gagner des dévoiements et des fièvres, qui n'ont pas eu de mauvaises suites.

Le mercredi 16 octobre 1793.

Vers les sept heures du matin on a continué l'extraction des corps et cercueils du caveau des Bourbons. On a commencé par celui de Henriette-Marie de France, fille de Henri IV, et épouse de l'infortuné Charles Ier, roi d'Angleterre, morte en 1669, âgée de soixante ans; et on a continué par celui de Henriette - Anne Stuart, fille dudit Charles Ter, et première femme de Monsieur, frère unique de Louis XIV, morte en 1670, âgée de vingt-six ans.

De Philippe d'Orléans, dit Monsieur, frère unique de Louis XIV, mort en 1701, âgé de soixante et un ans.

D'Élisabeth-Charlotte de Bavière, seconde femme de Monsieur, morte en 1722, âgée de soixante-dix ans.

De Charles de France, duc de Berri, petit-fils de Louis XIV, mort en 1714, âgé de vingt-huit

ads.

De Marie-Louise-Elisabeth d'Orléans, fille du duc régent du royaume, épouse de Charles, duc de Berri, morte en 1719, âgée de vingtquatre ans.

De Philippe d'Orléans, petit-fils de France, régent du royaume sous la minorité de Louis XV, mort le jeudi 2 décembre 1723, âgé de quaranteneuf ans.

D'Anne-Élisabeth de France, fille afnée de Louis XIV, morte le 30 décembre 1662, laquelle n'a vécu que quarante-deux jours.

De Marie-Anne de France, seconde fille de Louis XIV, morte le 28 décembre 1664, agée de quarante et un jours,

De Philippe , duc d'Anjou, fils de Louis XIV, mort le 10 juillet 1671, âgé de trois ans.

De Lonis François de France, duc d'Anjou, frère du précédent, mort le 4 novembre 1672, Jequel n'a vécu que quatre mois et dix-sept jours.

De Marie-Thérèse de France, troisième fille

de Louis XIV, morte le premier mars 1672, âgée de cinq ans.

De Philippe-Charles d'Orléans, fils de Monsieur, mort le 8 décembre 1666, âgé de deux ans six mois.

De N. fille de Monsieur, morte en naissant,

en 1665.

D'Alexandre-Louis d'Orléans, duc de Valois, fils de Monsieur, mort le 15 mars 1676, âgé de trois ans,

De Charles de Berri, duc d'Alençon, fils du duc de Berri, mort le 16 avril 1713, âgé de vingt et un jours.

De N. de Berri, fille du duc de Berri, morte en naissant, le 21 juillet 1711.

De Marie-Louise-Élisabeth , fille du duc de Berri , morte en 1914, douze heures après sa naissance.

De Sophie de France, sixième fille de Louis XV, et tante de Louis XVI, morte le 5 mars 1782, âgée de quarante-sept ans sept inois et quatre jours.

De N. de France, dite d'Angoulême, fille du comte d'Artois, frère de Louis XVI, morte le 23 juin 1983, âgée de cinq mois et seize jours.

De MADEMOISELLE, fille du comte d'Artois, frère de Louis XVI, morte le 5 décembre 1783, âgée de sept ans trois mois un jour.

De Sophie - Hélène de France, fille de Louis XVI, morte le 19 juin 1787, âgée de onze mois dix jours.

De Louis-Joseph - Xavier, dauphin, fils de Louis XVI, mort à Meudon, le 4 juin 1989, âgé de sept ans sept mois et treize jours.

Suite du mercredi 16 octobre 1793.

A onze hcures du matin , dans le moment où la reine Marie-Antoinette d'Autriche, femme de Louis XVI, eut la tête tranchée, on enleva le cercueil de Louis XV, mort le 10 mai 1774, âgé de soixante-quatre ans.

Remarques. Il était à l'entrée du caveau , sur un banc ou massif de pierre, élevé à la hauteur d'environ deux pieds, au côté droit, en entrant, dans une espèce de niche pratiquée dans l'épaisseur du mur ; c'était là qu'était déposé le corps du dernier roi , en attendant que son successeur vînt pour le remplacer, et alors on le portait à son rang

dans le caveau, On n'a ouvert le cercueil de Louis XV. que dans le cimetière, sur le bord de la fosse. Le

corps, retiré du cercueil de plomb, bien enveloppé de langes et de bandelettes, paraissait tout entier et bien conservé; mais dégagé de tout ce qui l'enveloppait, il n'offrait pas la figure d'un cadavre; tout le corps tomba en putréfaction, et il en sortit une odeur si infecte, qu'il ne fut pas possible de rester présent : on brûla de la poudre, on tira plusieurs coups de fusil pour purifier l'air. On le jeta bien vite dans la fosse , sur un lit de chaux vive, et on le couvrit encore de terre et de ebaux.

Autre remarque. Les entrailles des princes et princesses étaient aussi dans le caveau, dan3 des seaux de plomb déposés sous les tréteaux de fer qui portaient leurs cercueils : on les porta au cimetière; on jeta les entrailles dans la fosse commune. Les seaux de plomb furcnt mis de côté, pour être portés, comme tons les autres, à la fonderie qu'on venait d'établir dans le cimetière même, pour foudre le plomb à mesure qu'on en trouvait.

Vers les trois heures après midi, on a ouvert, dans la chapelle dite des Charles, le caveau de Charles V, mort en 1380, âgé de quarante-deux

et celui de Jeanne de Bourbon son épouse, morte en 1398, âgée de quarante ans.

Charles de France, mort enfant en 1386,

ans,

« PreviousContinue »