Page images
PDF
EPUB

ils savent tout au plus direun verset, et veulent prendre le pas sur les chantres. Il seroit bientôt tems de former une hiérarchie parmi les auteurs, comme dans le clergé, où le chapelain n'ose faire le curé, où le chanoine n'a garde de se donner pour un prélat; il vaudroit encore mieux leur défendre d'écrire , et de laisser enfin le monde en repos. O utinam !

PART E R R E. Assemblage tumultueux de sots, d'ignorans et de cabaleurs. Gesticuler avec emphase, crier de toute la force de ses poumons, sont des moyens sûrs et infaillibles d'enlever les applaudissemens et de redoubler les trépignemens de pieds de tout un parterre.

Brizard, jouant Thésée dans Phèdre, s'avisa de crier cette réflexion si douloureuse : Faut-il que sur le front d'un profane adultère, Brille de la vertu le sacré caractère ?

Et ne devroit-on pas , à des signes certains ; Reconnoître le coeur des perfides humains ?

Des bravo bravissimo des plus étourdissans partirent à l'instant du parterre et des balcons. Il sentit comme ce célèbre athénien qui étoit toujours inquiet des suffrages de la multitude, qu'il avoit fait une sottise, puisque le parterre étoit si content. Il joua , à une seconde représentation, le même morceau avec la sombre indignation d'un père tendre et outragé.

FÉLICITÉ. En quoi consiste la félicité? Question qui n'a pas encore été résolue, et qui , probablement, ne le sera jamais d'une manière plausible ; car elle n'existe point ici bas. C'est un être de raison qui fait mouvoir tout l'univers. Les poètes la chantent, les philosophes la définissent, les grands l'envient aux petits , les petits la cherchent chez les grands , les jeunes gens la défigurent,

les vieillards en parlent souvent sans l'avoir connue, l'homme timide la rebute, le téméraire la révolle , les prudeus la voient sans pouvoir la joindre, les coquettes la laissent sans la voir; tout le monde la nomme,

la desire la cherche; personne ne la trouve et ne la trouvera jamais.

PUCE LA G E. C'est une glace que le moindre souffle ternit. Il ressemble à ces liqueurs fortes. et spiritueuses qu'on doit tenir soigneusement enfermées ; si l'on vient à leur laisser prendre l'air , aussitôt toute la liqueur s'échappe et s'évapore.

On demandoit à Piron la définition du mot pucelage ; il répondit : C'est un oiseau qui s'envole quand la queue lui vient.

R A I L L E R I E. Injure déguisée d'autant plus difficile à sontenir, qu'elle porte une

[ocr errors]

fait usage ,

marque de supériorité. Par fois, cependant, elle rejaillit sur celui qui en

comme on le verra par l'anecdote suivante :

Le comte de Grammont, voulant un jour railler un gentilhomme de Bretagne nouvellement arrivé à la cour, s'approcha de lui et lui demanda ce que signifioient ces trois mots : parabole faribole et obole. Le breton, sans hésiter , lui répliqua : Une parabole est ce que vous n'entendez faribole ce que vous venez de me dire , et obole ce que vous valez.

pas ,

FANTA S M A GORI E.

Spectacle qui n'est éclairé que par des coups

de tonnerre ou un incendie : les décorations sont des tombeaux, des cavernes des antres infernaux. Les acteurs sont des spectres, des larves, des vampires, des fantômes, des revenans, des loups-garoux ; le tout as.

teries. Et qu'on dise que notre siècle

sorti de hyènes, de lions, de tigres et de diables de toutes les couleurs.

Au jardin des Capucines , moyenpant 3 francs, Robert-Son vous procurera Ila de toutes ces belles choses. Vous verrez votre père, votre mère , vorrei aïeul, bisaïeul et même trisaïeul.

Pour le bouquet , vous aurez encore le plaisir de voir une femme qu'on ne voit pas, et de lui conter mille galan

vue

n'est pas le siècle des lumières !

SI F F L E T.

Petit instrument d'or ou d'ivoire, fort en usage pour amuser les enfans, et annoncer la chûte d'une mauvaise pièce. Quand commença-t-on à s'en servir au Théâtre ?

Quand ? je vais vous l'apprendre. Ces jours passés , chez un vieil historien Un chroniqueur mettoit en question

« PreviousContinue »