Page images
PDF
EPUB

homme par la richesse de son habit. Ici bas la forme est tout, et le fond rien.

- ARGENT. Mobile de toutes les actions des hommes. C'est le plus ou le moins de ce métal qui décide dans la société du mérite d'un individu : il est le tarif de toutes les vertus. Et, comme dit

Boileau,

La vertu sans l'argent est un meuble inutile.

B OU DO I R.

[ocr errors]

Lieu consacré aux mystères amoureux , où le plaisir jouit avec déli. catesse la volupté avec rafinement et la débauche avec crapule.

FACILITÉ. En littérature, c'est un défaut qui jette presque toujours dans le trivial. Un poète vint lire une tragédie au comte de Rochester , qui l'écouta sans donner

un signe d'approbation. Songez , lui dit le poète, que je n'ai mis qu'un mois à la faire. - Comment avez-vous pu y mettre tant de tems ? lui répondit le comte.

GRAVIT É. Selon la Rochefoucault , elle est un mystère du corps inventé pour cacher les défauts de l'esprit. L'âne , dit Montaigne, est le plus sérieux de tous les апітаих. .

INQUISITION. Tribunal de moines établi en Portugal, en Espagne et dans quelques colonies, pour rechercher et punir ceux qui n'ont pas le bon esprit de croire des choses incroyables. Jésus, expirant en croix, dit à son père : Pardonnez à mes bourreaux, ils ne savent ce qu'ils font; et l'inquisition , qui se croit trèschrétienne , dit, au contraire : Brúler et saccagez. Quel contraste !

[ocr errors]

TORT U R E. C'est un secret sûr pour faire dire tout ce qu'on voudra à un innocent qui a les muscles délicats, et pour sauver un coupable robuste.

C A L E M BO U R G.

Le jeu de mots est aujourd'hui à la mode. La fin du siècle a été marquée par des calembourgs : époque remarquable! On peut dire avec vérité qu'un calembourg est l'esprit de ceux quin'en ont point; cependant en voici un dont la justesse , jointe à la plaisanterie , trouvera grace devant le censeur qui les réprouve.

Lorsque mademoiselle Arnoult étoit à l'Opéra, on y voyoit aussi les demoi. selles G***. Elles étoient trois seurs, et portoient chacune des noms de fleurs; l'une s'appeloit Rose, l'autre Hyacinthe, et la troisième Marguerite. Comme on les nommoit un jour devant cette

femme spirituelle, elle s'écria , en riant : Ah ! bon dieu , quelle platte bande!

[blocks in formation]

Hommage caché que le vice rend à la vertu. Voltaire trace en un seul vers le portrait de l'hypocrite.

Le ciel est dans ses yeux,

l'enfer est dans son cæur.

M É DE CI N.

Homme que l'on paie pour conter des fariboles dans la chambre d'un malade , jusqu'à ce que la nature l'ait guéri, ou que les remèdes l'aient tué. P.R É F A

CE. Espèce d'amende honorable qu'un auteur fait presque toujours à son lecteur, à la tête d'un mauvais livre, pour le prier de lui pardonner ses sottises. Quelques écrivains, au lieu de faire des préfaces, ont fait des postface. Cela n'a pas sauvé l'ennui au lec

teur , qui a trouvé à la fin d'un livre ce qu'il croyoit à la tête.

RÊ V E.

ceux

On ne tient compte que

de qui ont été accomplis ; on oublie les autres.

T 0 M B E A U.

Terme où aboutissent toutes les grandeurs humaines; c'est le niveau qui égalise tout; et Qu'importe , lorsqu'on dort dans la nuit du tombeau, D'avoir porté le sceptre ou crainé le rateau.

V A U DE V I L L E.

On nomme vaudeville une suite de couplets qui respirent la gaîté, la plaisanterie , et quelquefois la malignité. C'est de lui que Boileau a dit : A gréable, indiscret , qui, conduit par le chant, Vole de bouche en bouche, et s'accroit en marchant.

On peut appeler les théâtres du Vau

« PreviousContinue »