Tableau des progrès de la société en Europe, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 247 - Eustache, je vous donne ce chapelet pour le mieux combattant de toute la journée de ceux de dedans et de dehors, et vous prie que vous le portez cette année pour l'amour de moi. Je sais bien que vous êtes gai et amoureux et que volontiers vous vous trouvez entre dames et demoiselles : si dites partout là où vous irez que je le vous ai donné.
Page 88 - Par raifon d'honneur & par grandeur d'âme , ils ne fe fâchent prefque jamais. Ils ont le cœur haut & fier , un courage à l'épreuve , une valeur intrépide, une confiance dans les tourmens qui femble fùrpafler l'héroïfme , & une égalité d'aine , •[lie ni l'adverfité , ni la prospérité n'altèrent jamais.
Page 117 - ... maximum vinculum (? reip, rep), haec arcana facra, hos conjugales deos arbitrantur. ne fe mulier extra virtutum cogitationes extraque bellorum cafus putet , ipfis incipientis matrimonii aufpiciis admonetur, venire fe laborum periculorumque fociam, idem in pace, idem in proelio paffuram aufuramque. hoc juncti boves, hoc paratus equus , hoc dato, arma denuntiant.
Page 130 - QUAMQJJAM fevera illic matrimonia : nec ullam morum partem magis laudaveris : nam prope foli barbarorum fingulis uxoribus contend funt, exceptis admodum paucis, qui non libidine, fed ob nobilitatem plurimis nuptiis ambiuntur.
Page 126 - vitates, in quibus tantum virgines nubunt. & cum fpe votoque uxoris femel tranfigitur. Sic unum accipiunt maritum, quomodo unum corpus, unamque vitam, ne ulla cogitatio ultra, ne longior cupiditas, ne tamquam maritum, fed tamquam matrimonium ament.
Page 88 - Ils font donc peu careflans , & font peu de démonftrations : mais nonobftant cela ils font bons , affables , & exercent envers les étrangers & les malheureux une charitable hofpitalité , qui a de quoi confondre toutes les nations de l'Europe.
Page 213 - Ecuyers appartenoient à la maifon du Maître qu'ils fervoient en cette qualité ; ceux qui ne l'étoient pas encore , n'appartenoient qu'à la mère de famille dont ils avoient reçu la naiflance & la première éducation. Les uns & les autres n'ofant arborer les armoiries de leur père...
Page 218 - Viftus voluntariam fervitutem adit : quamvis junior , quamvis robuftior, alligari fe ac venire patitur.
Page 128 - Habitans des cotes de Gumana, avant que de brûler le corps du Mari , on en fépare la tête \ on la porte à fa veuve , pour que , la main pofée defTus , elle jure de la conferver précieufemenc, & de ne jamais fe remarier.
Page 94 - Guerre est un véritable assassinat, et un brigandage, qui n'a nulle apparence de justice, ni dans le motif qui l'a fait entreprendre, ni par. rapport aux peuples à qui elle est faite...

Bibliographic information