Page images
PDF
EPUB

COLLECTION

DES

CONSTITUTIONS,

CHARTES ET LOIS FONDAMENTALĖS

DES PEUPLES DE L'EUROPE ET DES DEUX AMÉRIQUES,

TOME IV.

Cette Collection de Constitutions, 5 volumes in-8°,

prix 40 fr., se trouve:

Chez les libraires des principales villes de France:
Et à Aix-la-Chapelle, chez Larnelle, libraire.

Amsterdam , chez Delachaux;— Dufour, libraires.
Bologne (Italie), chez B. Gaidotti;-D. Gnadi, libraires.
Breslau, chez T. Korn, libraire.
Bruxelles , chez Lecharlier ;

Demat,

libraires.
Florence , chez Vieusseux, libraire.
Gand, chez Van de Kerckhove fils; - Debuscher, libraires.
Genève, chez Paschoud, libraire.
Leipsick , et pour toute l'Allemagne, chez Zirgès, libraire.
Liége, chez madame Collardin, libraire.
Livourne, chez G. Mazi, libraire.
Londres, chez M. Bossange et Co; — Daleau et ce, libraires.
Manheim, chez Artaria et Fontaine, libraires.
Mons, chez Leroux, libraire.
Madrid, chez Delance; — Denné, libraires.
Milan, chez Giegler; Bocca, libraires.
Naples, chez Marotta et Wanspandoch ; — Borel, libraires.
Varsovie ,

chez Glucksberg, libraire.

IMPRIMERIE DE J.-L. CHANSON.

[blocks in formation]

« Fais vivre tes sujets en paix, et maintiens leurs franchises et
» libertés ; étant plus raisonnable que celui qui veut être obéi ,
» sache jusqu'où se peut et doit s'étendre son commandement; et
» les sceptres nous étant mis en mains pour la manutention des lois.a

Paroles de Saint-Louis à son fils,

DES

CONSTITUTIONS,

CHARTES ET LOIS FONDAMENTALES

DES PEUPLES DE L'EUROPE ET DES DEUX AMÉRIQUES.

POLOGNE.

PRÉCIS DE L'HISTOIRE

DU

GOUVERNEMENT DE POLOGNE.

Dans les histoires que l'on a publiées sur la plupart des nations de l'Europe, il nous semble qu'on s'est beaucoup trop attaché à faire des recherches sur leur origine, à peindre leurs mours et à retracer leurs usages durant des siècles de barbarie: on s'est surtout trompé en décorant, du nom de constitution politique , une organisation grossière, née tantôt de la violence, tantôt de la superstition et quelquefois du hasard. S'il est utile de jeter un coup d'eil sur ces temps antiques, c'est seulement pour se convaincre que là où les lumières de la raison n'ont pas pénétré, la société civile ne repose sur aucune base solide, et ne présente qu'une faible partie des avantages que les hommes peuvent en retirer : il est bon aussi d'étudier les vieilles traditions des peuples pour

TOME IY.

I

« PreviousContinue »