Page images
PDF
EPUB

robe l'estime & donne souvent plus de réputation que le véritable mérite.

163.

Il y a une infinité de conduites qui paroissent ridicules, & dont les raisons cachées sont très-fages & très-folides.

164.

Il est plus facile de paroître digne des emplois qu'on n'a pas, que de ceux qu'on exerce.

165.

Notre mérite nous attire l'eftime des honnêtes gens, & notre étoile celle du public.

[merged small][ocr errors][merged small]

vent les apparences du mérite que le mérite même.

167.

L'avarice est plus opposée à l'économie que la libéralité.

168.

L'espérance , toute trompeuse qu'elle eft, fert au moins à nous mener à la fin de la vie par un chemin agréable.

169.

Pendant que la pareffe & la timidité nous retiennent dans notre devoir, notre vertu en a souvent tout l'honneur.

Il est difficile de démêler si un

procédé net , sincère & honnête , est un effet de probité ou d'habileté.

171.

Les vertus se perdent dans l'intérêt, comme les fleuves se perdens

dans la mer.

172.

Si on examine bien les divers effets de l'ennui, on trouvera qu'il fait manquer à plus de devoirs que l'intérêt.

173•

Il y a diverfes sortes de curiosité; l'une d'intérêt qui nous porte à defirer d'apprendre ce qui nous peut être utile; & l'autre d'orgueil , qui vient du desir de savoir ce que les autres ignorent.

174

Il vaut mieux employer notre elprit à supporter les infortunes qui nous arrivent, qu'à prévoir celles qui nous peuvent arriver.

175.

La constance en amour est une inconitance perpétuelle , qui fait que notre cour s'attache fucceffivement à toutes les qualités de la personne que nous aimons, donnant tantôt la préférence à l'une, tantôt à l'autre; de sorte que cette constance n'est qu'une inconstance arrêtée & renfermée dans un même sujet.

176.

Il y a deux sortes de constance en amour : l'une vient de ce que l'on trouve sans cesse dans la personne que

l'on aime de nouveaux sujets d'aimer , & l'autre vient de ce qu'on se fait un honneur d'être constant.

177.

Il n'y a guère de gens qui ne soient honteux de s'être aimés, quand ils ne s'aiment plus.

178.

Nous ne pouvons rien aimer que par rapport à nous, & nous ne faisons que suivre notre goût & notre plaisir quand nous préférons nos amis à nous-mêmes; c'est néanmoins par cette préférence seule que l'amitié peut être vraie & parfaite.

« PreviousContinue »