Page images
PDF
EPUB

102.

L'esprit est toujours la dupe du ceur.

103.

Tous ceux qui connoissent leur esprit, ne connoissent pas leur cæur.

104.

Les hommes & les affaires ont leur point de perspective. Il y en a qu'il faut voir de près pour en bien juger ; & d'autres dont on ne juge jamais si bien que quand on en est éloigné.

[ocr errors][ocr errors]

Celui-là n'est pas raisonnable à qui le hasard fait trouver la raison;

Morale. Tome XIII, C.

mais celui qui la connoît, qui la discerne & qui la goûte.

106.

Pour bien savoir les choses, il en faut savoir le détail ; & comme il est presque infini, nos connoirsances sont toujours superficielles & imparfaites.

107.

C'est une espece de coquetterie de faire remarquer qu'on n'en fait jamais.

108.

L'esprit ne sauroit jouer longtems le personnage du coeur.

109. La jeunesse change ses goûts par nnoît, qui la

l'ardeur du sang , 8. la vieillesse conserve les fiens par l'accoutu

ûte.

mance.

IIO.

es choses, il l; & comme nos connoilsuperficielles

On ne donne rien fi libéralement que les conseils

III.

Plus on aime une maîtreffe, & plus on est près de la hair,

coquetterie on n'en fait

II 2.

Les défauts de l'esprit augmentent en vieillissant

)

comme ceux

jouer long

du visage.

coeur.

113

es goûts par

Il y a de bons mariages; mais il n'y en a point de délicieux.

114

On ne se peut consoler d'être trompé par ses ennemis & trahi par ses amis, & l'on est souvent satisfait de l'être par soi-même.

IIS.

II6.

Il est aussi facile de se tromper soi-même sans s'en appercevoir, qu'il est difficile de tromper les autres sans qu'ils s'en apperçoivent.

116. Rien n'est moins sincère que la manière de demander & de donner des conseils. Celui qui en demande paroît avoir une déférence respectueuse pour les sentimens de son ami, bien qu'il ne pense qu'à lui

[ocr errors]

- faire approuver les fiens, & à le rendre garant de la conduite ; & celui qui conseille paie la confiance qu'on lui témoigne d'un zele ardent & désintéressé, quoiqu'il ne cherche le plus souvent dans les confeils qu'il donne que son propre intérêt ou sa gloire.

117. La plus subtile de toutes les finefses est de savoir bien feindre de tomber dans les piéges qu'on nous tend, & l'on n'est jamais fi aisément trompé que quand on songe à tromper les autres."

.118.

L'intention de ne jamais tromper nous expose à être souvent trompés.

« PreviousContinue »