Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

30 ?

UNIVERSELLE DES D A MES. RÉFLEXIONS

MORALES DE LA ROCHEFOUCAULD.

Ce que nous prenons pour des vertus, n'est souvent qu'un assemblage de diverses actions & de divers intérêts que la fortune ou notre industrie savent arranger; & ce n'est pas toujours par valeur & par chasteté que les hommes sont vaillans & que les femmes sont chastes. L'amour-propre est le plus grand de tous les flatteurs,

3. Quelques découvertes que l'on ait faites dans le pays de l'amourpropre, il y reste encore bien des terres inconnues.

L'amour-propre est plus habile que le plus habile homme du monde.

La durée de nos passions ne dépend pas plus de nous que la dur de notre vie,

[ocr errors][merged small]

La passion fait souvent un fou du plus habile homme , & rend souvent habiles les plus sots.

Ces grandes & éclatantes actions qui éblouissent les yeux, sont représentées par les politiques comme les effets des grands desseins , au lieu que ce sont d'ordinaire les effets de l'humeur & des passions. Ainti la guerre d'Auguste & d'Antoine, qu'on rapporte à l'ambition qu'ils avoient de se rendre maîtres du monde, n'étoit peut-être qu'un effet de jalousie.

8.

Les passions sont les seuls orateurs qui persuadent toujours. Elles sont comme un art de la nature dont les regles sont infaillibles; & l'homme le plus simple qui a de la passion, persuade mieux que le plus éloquent qui n'en a point.

9. Les passions ont une injustice & un propre intérêt, qui fait qu'il est dangereux de les suivre, & qu'on s'en doit défier lors même qu'elles paroissent le plus raisonnables,

10. Il y a dans le cœur humain une génération perpétuelle de pasions,

« PreviousContinue »