Mémoires de B. Barère: membre de la Constituante, de la Convention, du Commité de salut public, et de la Chambre des représentants, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 28 - Amour sacré de la patrie, Conduis, soutiens nos bras vengeurs ! Liberté ! Liberté chérie, Combats avec tes défenseurs ! Sous nos drapeaux, que la victoire Accoure à tes mâles accents ! Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire ! Aux armes, etc.
Page 372 - Il est certain que dans les révolutions, comme il faut combattre la résistance des uns, la paresse des autres pour le changement, la superstition de ceux-ci pour l'autorité détruite, l'ambition et l'hypocrisie de ceux-là, le gouvernement nouveau s'établit avec difficulté, et ce n'est qu'avec peine qu'il forme son plan et ses maximes ; il demeure longtemps sans résolutions bien décidées; la liberté a son enfance, on n'ose gouverner ni avec vigueur ni avec faiblesse, parce que la liberté...
Page 319 - Eh bien, soyons terribles; faisons la guerre en lions. Pourquoi n'établissons-nous pas un gouvernement provisoire qui seconde par de puissantes mesures l'énergie nationale? Je le déclare, je n'entrerai dans aucun comité responsable. Je conserverai ma pensée tout entière, et la faculté de stimuler sans cesse ceux qui gouvernent; mais je vous donne un conseil, j'espère que vous en profiterez; il nous faut les mêmes moyens qu'emploie Pitt, à l'exception de ceux du crime.
Page 340 - Ne vous effrayez point des mouvements que pourront tenter les contre-révolutionnaires dans Paris. Sans doute ils voudraient éteindre le feu de la liberté dans son foyer le plus ardent, mais la masse immense des vrais patriotes, des sans-culottes, qui...
Page 341 - Hommage vous soit rendu, peuple sublime! A la grandeur vous joignez la persévérance ; vous voulez la liberté avec obstination; vous jeûnez pour la liberté, vous devez l'acquérir. Nous marcherons avec vous, vos ennemis seront confondus, vous serez libres! Des applaudissements universels éclatent à la fois dans toutes les parties de la salle ; des cris de vive la République! se font entendre à plusieurs reprises. — Tous...
Page 288 - Convention nationale , toujours surveillé par tous ses membres, ne faisant aucune espèce de lois, ne faisant que surveiller le conseil exécutif , ne faisant que presser l'action de l'administration...
Page 28 - Mais les complices de Bouille, Tous ces tigres qui, sans pitié, Déchirent le sein de leur mère!
Page 369 - ... alors le peuple indigent ne sera plus humilié par la dépendance où il est du riche. Le pain que donne le riche est amer; il compromet la liberté : le pain appartient de droit au peuple dans un Etat sagement réglé.
Page 190 - Le mal est à son comble, dit-il ; vous êtes dans la plus complète anarchie des pouvoirs et des volontés. La Convention inonde la France de lois inexécutées, et souvent même inexécutables. Les représentants près des armées disposent à leur gré de la fortune publique et de nos destinées militaires.
Page 258 - Bourbons, aillent porter ailleurs que dans la République le malheur d'être nés près du trône, d'en avoir connu les maximes et reçu les exemples...

Bibliographic information