Lettres de Marie de Rabutin-Chantal Marquise de Sévigné à sa fille et à ses amis

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 40 - Ma fille, il faut que vous essuyiez tout ceci. Toutes ces dryades affligées que je vis hier , tous ces vieux sylvains qui ne savent plus où se retirer , tous ces anciens corbeaux établis depuis deux cents ans dans l'horreur de ces bois , ces chouettes qui , dans cette obscurité...
Page 40 - Il trouve l'invention de dépenser sans paroître, de perdre sans jouer, et de payer sans s'acquitter; toujours une soif et un besoin d'argent, en paix comme en guerre; c'est un abîme de je ne sais pas• quoi, car il n'a aucune fantaisie, mais sa main est un creuset qui fond l'argent.
Page 303 - En vérité, on devroit en dire autant que lui; et l'orgueil humain, se fait trop d'honneur de croire qu'il y ait de grandes affaires dans les astres quand on doit mourir*. Tout mon silence ne m'a pas fait oublier « «II mourut au bois deVinoennes, avec une fermeté béa ucoup plus «philosophique que chrétienne.
Page 143 - Las d'espérer et de me plaindre Des muses, des grands, et du sort, C'est ici que j'attends la mort, Sans la désirer ni la craindre.
Page 471 - C'est une erreur de croire qu'il y ait dans le monde une autorité humaine, à tous les égards, despotique ; il n'y en a jamais eu, et il n'y en aura jamais : le pouvoir le plus immense est toujours borné par quelque coin.
Page 94 - ... vous ririez de voir comme tous les vices et toutes les vertus sont jetés pêlemêle dans le fond de ces provinces ; car je trouve des âmes de paysans plus droites que des lignes , aimant la vertu comme naturellement les chevaux trottent.
Page 209 - On dit que la belle beauté a pensé être empoisonnée, et que cela va droit à demander des gardes; elle est toujours languissante, mais si touchée de la grandeur, qu'il faut l'imaginer précisément le contraire de cette petite violette qui se cachait sous l'herbe, et qui étoit honteuse d'être maîtresse, d'être mère, d'être duchesse : jamais il n'y en aura sur ce moule -là.
Page 409 - Que fait-elle? Elle se repent. Elle est touchée des plaintes et des reproches de son père; elle ouvre les yeux: ce n'est plus la même personne; voilà le rideau tiré. Elle apprend en même temps qu'il ya des nullités dans son prétendu mariage; elle...
Page 90 - Je n'ai rien à vous répondre sur ce que dit saint Augustin, sinon que je l'écoute et je l'entends, quand il me dit et me répète cinq cents fois dans un même livre que tout dépend donc, comme dit l'Apôtre, « non de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde à qui il lui plaît; que ce n'est point en considération d'aucun mérite que Dieu donne sa grâce aux hommes, mais selon son bon plaisir, afin que l'homme ne se glorifie point, puisqu'il n'a rien qu'il...
Page 70 - ... approcher. Après avoir ri de toutes ces figures , et nous être persuadés que voilà ce qui s'appelle des esprits, et que notre imagination en est le théâtre , nous nous en revînmes sans nous arrêter et sans avoir senti la moindre humidité. Ma chère enfant, je vous demande pardon , je...

Bibliographic information