Chroniques de Froissart, Volume 14

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 223 - ... commander sur eux? Certes, sire, les envies sont si grandes que je les dois bien ressoingner (craindre): si vous prie chèrement que vous me déportez (dispensez) de cet office et le baillez à un autre qui plus volontiers le prendra que moi et qui mieux le sache faire. » Lors répondit le roi et dit: « Messire Bertran, messire Bertran, ne vous excusez point par cette voie; car je n'ai frère, cousin, ni neveu, ni comte, ni baron en mon royaume qui ne obéisse à vous; et si nul en étoit au...
Page 153 - Chandos qui ouït effroi derrière lui se retourna sur son côté et vit gésir (coucher) son éeuyer à terre et que on féroit sur lui: si s'échauffa en parlant plus que devant, et dit à ses compagnons et à ses gens: « Comment! Lairez (laisserez) vous ainsi cet homme tuer ? Apied: àpied.
Page 18 - Charles, par la grâce de Dieu roi de France, à notre neveu le prince de Galles et d'Aquitaine, salut. Comme ainsi soit que plusieurs prélats, barons, chevaliers, universités, communes et collèges des marches et limitations de Gascogne...
Page 11 - Et les Anglois aussi qui sont orgueilleux et présomptueux ne les peuvent aussi aimer, ni ne firent-ils oncques; et encore maintenant moins que oncques: mais les tiennent en grand dépit et vileté.
Page 294 - Bourbon, le comte d'Alençon,le sire de Clisson, le vicomte de Rohan, le sire de Laval, le sire de Beaumanoir , le sire de Sully et tous les barons et les chevaliers et leurs routes (troupes) qu'ils vinrent devant Moncontour , un très bel châtel à six lieues de Poitiers. Quand ils furent là venus, si l'assiégèrent de grand...
Page 19 - ... dit : Nous irons volontiers à notre ajournement à Paris, puisque mandé nous est du roi de France ; mais ce sera le bassinet en la tête et soixante mille hommes en notre compagnie.
Page 221 - OR fut le roi de France informé de la destruction et du reconquêt de Limoges, et comment le prince et ses gens l'a voient laissée toute vague, ainsi comme une ville déserte. Si en fut durement courroucé et prit en grand' compassion le dommage et ennui des habitants d'icelle. Or fut avisé et regardé en France, par l'avis et conseil des nobles et des prélats et la commune voix de tout le royaume, qui bien y aida, que il étoit de nécessité que les François eussent un chef et gouverneur,...
Page 252 - Paul, le comte Dauphin d'Auvergne, le comte de Vendôme, le comte de Porcien, le sire de Sully, le sire de Montagu, messire Hugue Dauphin, le sire de Beaujeu, le sire de Rochefort, le sire de Chalençon, et grand...
Page 11 - ... que oncques: mais les tiennent en grand dépit et vileté. Et ont les officiers du prince si surmonté toutes gens en Poitou, en Saintonge et en la Rochelle, qu'ils prennent tout en abandon ; et y font si grands levées, au titre du prince, que nul n'a rien ou sien.
Page 221 - Puis, lorsqu'il vit les Anglais affaiblis, fatigués, dispersés, il donna l'épée de connétable, non à un grand seigneur, non à un prince du sang , mais à un routier, à Bertrand Duguesclin, « comme au plus vertueux et fortuné en ses besognes qui en ce temps s'armât pour la couronne de France 3.

Bibliographic information