La religion: poëme. [Suivi de] (La Grâce, poëme).

Front Cover
Chez J.-B. Coignard, 1742 - 14 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 215 - Ouvrage , fera remis , dans le même état où l'Approbation y aura été donnée, es mains de notre très -cher & féal Chevalier Garde des Sceaux de France le Sieur HUE DE MIROMESNIL , Commandeur de nos Ordres ; qu'il en fera enfuite remis deux Exemplaires dans notre Bibliotheque publique , un dans celle de notre Château du Louvre...
Page 216 - ... tout à peine de nullité des Préfentes. Du contenu defquelles vous mandons & enjoignons de...
Page 214 - LOuis par la grace de Dieu , Roi de France & de Navarre : A nos amés & féaux Confeillers les Gens tenans nos Cours de Parlement , Maîtres des Requêtes...
Page 215 - Expofant ou à celui qui aura droit de lui , & de tous dépens , dommages & intérêts : à la charge que ces préfentes feront enregiftrées tout au long fur le Regiftre de la Communauté des Imprimeurs & Libraires de...
Page 215 - Libraires ,& autres perfonnes de quelque qualité & condition qu'elles foient, d'en introduire d'imprefllon étrangère dans aucun lieu de notre obéiflance : comme aufli d'imprimer ou faire imprimer, vendre...
Page 6 - Et dans de faibles corps s'allume un grand courage. Si chèrement aimés , leurs nourrissons un jour Aux fils qui naîtront d'eux rendront le même amour.
Page 215 - ... ou faire imprimer , vendre , faire vendre, débiter , ni contrefaire ledit Ouvrage, ni d'en faire aucun Extrait fous quelque prétexte que ce puifle être fans la permiflïon exprefle & par écrit dudit Expofant ou de ceux qui auront droit de lui , à peine de confifcation des Exemplaires contrefaits , de trois mille livres d'amende contre chacun des contrevenans, dont un tiers à Nous...
Page 164 - Ce jour est le dernier des jours de l'univers. Dieu cite devant lui tous les peuples divers, Et pour en séparer les saints, son héritage, De sa religion vient consommer l'ouvrage. La terre, le soleil, le temps, tout va périr, Et de l'éternité les portes vont s'ouvrir. Elles s'ouvrent. Le Dieu...
Page 2 - Pour forcer ta prison tu fais de vains efforts ; La rage de tes flots expire sur tes bords. Fais sentir ta vengeance à ceux dont l'avarice Sur ton perfide sein va chercher son supplice. Hélas ! prêts à périr, t'adressent-ils leurs vœux ? Ils regardent le ciel, secours des malheureux.
Page 225 - L'ame eft donc toute efclave; une loi fouveraine Vers le bien ou le mal inceflamment l'entraîne; Et nous ne recevons , ni crainte , ni defir, De...

Bibliographic information