Page images
PDF
EPUB

K.

KOULI-KAN. Sa conduite à l'égard de ses soldats après la conquête des Indes , 149.

L.

Lacédémone. Etat des affaires de

cette république après la défaite entière des Carthaginois par les

Romains, 154. Latines (villes), colonies d'Albe;

par qui fondées, 120. Latins, peuple belliqueux, 120. Latins croisés. Voyez Croisés. Légion romaine. Comment elle

étoit armée , 123. — Comparée avec la phalange macédonienne, 157 et suiv. Quarante-sept légions établies par Sylla dans divers endroits de l'Italie, 208.

Celles d'Asie toujours vaincues par celles d'Europe, 266.

- Levées dans les provinces : ce qui s'ensuivit , ibid. et suiv. Retirées par Constantin des bords des grands fleuves dans l'intérieur des provinces : mauvaises suites de ce changement, 285 et

suiv. LÉON. Son entreprise contre les

Vandales échoue, 315. Successeur de Basile , perd par sa faute la Tauroménie et l'ile de Lemnos , 339.

M.

Léride paroît en armes dans la

place publique de Rome, 222.--L'un des membres du second triumvirat, 227.

Exclus du triumvirat par Octave,

2 30. Ligues contre les Romains, rares:

pourquoi, 167. Limites posées par la nature même

à certains états, 160. LIVIUS (le censeur M.) nota trente.

quatre tribus tout à-la-fois, 190. Lois. N'ont jamais plus de force

que quand elles secondent la passion dominante de la nation pour qui elles sont faites, '140.

- de Rome. Ne purent prévenir sa perte : pourquoi, 199 et suiv. - Plas

propres à son agrandissemient qu'à sa conservation, ibid. LUCRÈCE, violée par Sextus Tar

quin: suite de cet attentat, 114.

- Ce viol est pourtant moins la cause que l'occasion de l'expul

sion des rois de Rome, ibid. LUCULLUS chasse Mithridate de

l'Asie , 183.

Macédoine et Macédoniens. Situa- Magistratures romaines. Comment ,

tion du pays, caractère de la à qui , par qui, et pour quel nation et de ses rois, 155.

temps elles se conféroient, lors Macédoniens (secte des ). Quelle de la république, 209.

Par étoit leur doctrine, 327.

quelles voies elles s'obtinrent Machines de guerre ignorées en sous les empereurs, 245.

Italie dans les premières années Mahomet. Sa religion et son empire de Rome, 118.

font des progrès rapides, 33 k.

Mahomet, fils de Sambraël, appelle pour subjuguer Philippe et An-
trois mille Turcs en Perse, 350.

tiochus, 172.
- Perd la Perse, 351.

MAURICE (l'emperear) et ses enfans,
MAHOMET II éteint l'empire d'o- mis à mort par Phocas, 326.
rient, 357.

METELLUS rétablit la discipline mi-
Majesté (loi de). Son objet: appli-

litaire, 127.
cation qu'en fait Tibère, 242.- Meurtres et confiscations. Pourquoi
Crime de lèse-majesté étoit, sous

moins connus parmi nous que
cet empereur, le crime de ceux sous les empereurs romains, 251.
à qui on n'en avoit point à im-

MICHEL PALÉOLOGUE. Plan de son
pater, 246. — Si cependant les gouvernement, 240 et suiv.
accusations, fondées sur cette

Milice romaine, 194: A charge
imputation , étoient toutes aussi

à l'état, 292.
frivoles qu'elles nous le parois-

Militaire (art), se perfectionne chez
sent,
ibid. - Accusations de ce

les Romains, 121.-

21.–Application
crime supprimées par Caligula ,

continuelle des Romains à cet
249.

art, 130. — Si le gouvernement
Maladies de l'esprit, pour l'ordi..

militaire est préférable au civil,
naire incurables, 328.

264.
Malheureux (les hommes les plas)

MITHRIDATE, le seul roi qui se soit
ne laissent pas d'être encore sus-

défendu avec courage contre les
ceptibles de crainte, 248.

Romains, 181. Situation de
MANLIUS fait mourir son fils pour

ses états, ses forces, sa con-
avoir vaincu sans son ordre, 126.

duite, ibid. Crée des légions,

ibid. - Les dissensions des Ro-
MANUEL COMNÈNE (l'emperear) né-

mains lui donnent le temps de
glige la marine, 354.
MARC-AURÈLE. Éloge de cet empe-

se disposer à leur nuire, 182.

Ses guerres contre les Romains,
reur, 263.

intéressantes par le grand nom-
Marches des armées romaines ,

bre de révolutions dont elles
promptes et rapides, 128.

présentent le spectacle, ibid.
Marcus. Ses représentations aux

Vaincu à plusieurs reprises ,
Romains sur ce qu'ils faisoient

183. - Trahi par son fils Mac-
dépendre de Pompée toutes leurs

charès , ibid.-Et par Pharnace,
ressources, 210.

son autre fils, 184. Il meurt
Marine des Carthaginois meilleure

ibid.
que celle des Romains : l'une et

Mours romaines dépravées par l'é-
l'autre assez mauvaises, 144. -

picurisme, 202.- -Par la richesse
Perfectionnée

par
l'invention de

des particuliers , 204.
la boussole , 145.

Moines grecs accusent les icono-
MARIUS détourne des fleuves dans

clastes de magie, 336.

Pour-
son expédition contre les Cim-

quoi ils prenoient un intérêt si
bres et les Teutons, 127.--Rival

vif au culte des images, 337. -
de Sylla, 206.

Abusent le peuple , oppriment le
Mars (Champ de), 125.

clergé séculier, 338. --S'immis-
MASSInisse tenoit son royaume des cent dans les affaires du siècle,
Romains, 169. - Protégé par

ibid. -- Suite de ces abus, 330.
les Romains pour tenir les Car- Se gâtoient à la cour, et gâ-
thaginois en respect, 152, —- Et toient la cour eux-mêmes, 340.

en roi,

Monarchie romaine remplacée par et suiv. — Excite moins l'ambi.

un gouvernement aristocratique, tieuse jalousie des particuliers, 185.

1 86. Monarchique ( état) sujet à moins Monothélites, hérétiques : quelle

d'inconvéniens, même quand les étoit leur doctrine, 327. lois fondamentales en sont vio- Multitude (la) fait la force de nos lées, que l'état républicain en armées : la force des soldats faipareil cas , 137.- Les divisions soit celle des armées romaines, s'y apaisent plus aisément , 138 128 et suiv.

N.

NARSÈS (l'eunaque), favori de Jos- ple comme les patriciens , 189. tinien, 316.

- Comment s'introduisit dans Nations ( ressources de quelques ) les Gaules la distinction de nobles

d'Europe , foibles par elles-mê. et de roturiers, 299. mes, 349. ,

Nord (invasion des penples du) Négocians, ont quelque part dans dans l'empire. Voyez Invasions. les affaires d'état, 329.

Normands (anciens ) comparés aux NÉRON distribue de l'argent aux barbares qui désolèrent l'empire

troupes, même en paix, 258. romain, 305. Nerva (l'emperear) adopte Trajan, Numide ( cavalerie), autrefois la 259.

plus renommée, 143.-Des corps Nestorianisme. Quelle étoit la doc- de cavalerie numide passent au trine de cette secte, 327.

service des Romains, ibid. Nobles ( les ) de Rome, ne se lais- Numidie. Les soldats romains y pas

sent pas entamer par le bas peu- sent sous le joug, 126 et suiv.

0.

Occident (pourquoi l'empire d’) ODENAT, prince de Palmyre , chasse

fut le premier abattu , 307. les Perses de l'Asie, 277. Point secouru par celui d'Orient, ODOACER porte le dernier coup à ibid.Les Visigoths l'inondent, l'empire d'Occident, 309. ibid.— Trait de bonne politique Oppression totale de Rome, 217. de la part de ceux qui le gouver- Ops (temple d') : César y avait dénoient, 308.-Sa chute totale , posé des somjues immenses , 310.

223. Octave flatte Cicéron, et le con- Orient (état de l') lors de la défaite

sulte, 225.---Le sénat se met entière des Carthaginois, 153 et en devoir de l'abaisser, 226. Et suiv. Cet empire subsiste enAntoine poursuivent Brutus et core après celui d'Occident : Cassius, 227 - Défait Sextas pourquoi, 307 et suiv. — Les Pompée, 230.- Exclut Lépide conquêtes de Justinien ne font du triumvirat, ibid. Gagne qu'avancer sa perte, 317. l'affection des soldats, sans être Pourquoi de tout temps la plubrave, 231. Surnommé Au- ralité des femmes y a été en usaguste. Voyez AUGUSTE.

ge, ibid et suiv.

Poarquoi il Paie : en quel temps les Romains prince de Palmyre, les chasse

.

maque, 301,

subsista si long-temps après celui OROZE répond à la lettre de Symd'Occident, 347 et suiv. - Ce qui le soutenoit , malgré la foi- Osroéniens, excellens hommes de blesse de son gouvernement,

trait,,332. 349. — Chute totale de cet em- OTHON (l'empereur ) ne tient l'empire, 357.

pire que peu de temps, 258.

P.

commencèrent à l'accorder aux de l'Asie , ibid.-Situation avansoldats , 121.-Quelle elle étoit tageuse de leur pays, 324. dans les différens gouvernemens N'avoient de guerres que contre de Rome , 269 et suiv.

les Romains , ibid.-Aussi bons Paix : ne s'achète point avec de négociateurs que bons soldats,

l'argent : pourquoi , 291. — In- 325. convéniens d'une conduite con- PERTINAX (l'emperear ) succède à traire à cette maxime , ibid.

Commode , 264. Partage de l'empire romain, 282. Peuple de Rome veut partager l'auEn cause la ruine : pourquoi, torité du

gouvernement,

185 et 285.

suiv. - Sa retraite sur le mont Parthes, vainqueurs de Rome : sacré, 187. — Obtient des tri

pourquoi, 160.-Guerre contre buns, ibid.--Devenu trop nomles Parthes, projetée par César, breux, on en tiroit des colo222. — Exécutée par Trajan, nies, 239. - Perd, sous Au259.—Difficultés de cette guerre, guste, le pouvoir de faire des lois, ibid.--Apprennent, des Romains 244 et suiv. Et sous Tibère, réfugiés, sous Sévère, l'art mi- celui d'élire les magistrats, ibid. litaire, et s'en seryent dans la Caractère du bas people sous suite contre Rome , 266.

les empereurs, 251 et suiv. Patriarches de Constantinople : leur Abâtardissement du peuple ro

pouvoir immense, 341. — Sou- main sous les empereurs, 255. vent chassés de leur siège par les Phalange macédonienne, compaempereurs , ibid.

rée avec la légion romaine, 158. Patriciens : leur prééminence, 185. Pharsale (bataille de), 215.

A quoi le temps la réduisit , PHILIPPE de Macédoine donne de 189.

faibles secours aux Carthaginois Patrie (l'amour de la ) étoit, chez 153. Sa conduite avec ses al

les Romains , une espèce de sen. liés, 157.- Les succès des Rotiment religieux, 203.

mains contre lui les mènent à la Peines contre les soldats lâches, conquête générale, 158.

renouvelées par les empereurs Ju- PHILIPPE, un des successeurs du lien et Valentinien , 297.

précédent, s'unit avec les Ro. Pergame. Origine de ce royaume , mains contre Antiochus , 162. 159.

PHILIPPICUS : trait de bigotisme de Perses, enlèvent la Syrie aux Ro- ce général, 334.

mains, 276. Prennent Valé- Procas (l'empereur) substitué à rien prisonnier, 277.--Odenat, Maurice , 326. Iléraelius , ve

* 181.

nu d'Afrique, le fait mourir, 331. Postes. Leur utilité, 329. Pillage , le seul moyen que les an- Prédictions (faiseurs de), très-comciens Romains eussent pour

s'en- muns sur la fin de l'empire grec, richir , 118.

328. PLAUTIEN , favori de l'empereur Sé- Préfets du prétoire, comparés aux vère , 265.

grands visirs, 279 et suiv. Plébéiens, admis aux magistratu- PROcope. Créance qu'il mérite dans

res, 187. — Leurs égards forcés son histoire secrète du règne de pour les patriciens, ibid. - Dis- Justinien, 319. tinction entre ces deux ordres. Proscriptions romaines, enrichis. abolie par le temps, 189.

sent les états de Mithridate de POMPÉE, loué par Salluste, pour beaucoup de Romains réfugiés ,

sa force et son adresse, 126. Ses immenses conquêtes, 184. Proscriptions , inventées par Sylla,

- Par quelles voies il gagne l'af- 227. · Pratiquées par les emfection du peuple, 208 et suiv. pereurs, 265.— Effets de celles -Avec quel étonnant succès il y de Sérère. ibid et suiv. réussit, 209.- Maître d'oppri- PTOLOMÉES (trésors des) apportés à mer la liberté de Rome , il s'en Rome : quels effets ils y produiabstient deux fois, 210. — Pa

283. rallèle de Pompée avec César , Puissance romaine. Tradition à ce 211 et suiv.-Corrompt le peu- sujet, 261 et suiv. Ecclésiasple par argent, ibid. - Aspire à tique et séculière : distinction la dictature, ibid.

entre l'une et l'autre , 345. — avec César et Crassus, ibid.

Les anciens Romains connois. Ce qui cause sa perte, 212. soient cette distinction, 346. Son foible de vouloir être ap- Punique ( guerre) la première plaudi en tout, 215.- Défait à 143 et suiv.--La seconde , 146

Pharsale, se retire en Afrique, ibid. et suiv. — Elle est terminée par Pompée (Sextus) fait tête à Oc- une paix faite à des conditions

bien dures pour les CarthagiPorphyrogénète. Signification de ce

nois, 152.

PYRRHUS. Les Romains tirent de lui Poste. Un soldat romain étoit puni des leçons sur l'art militaire :

de mort pour avoir abandonné portrait de ce prince, 136 et suiv. son poste, 297.

R.

sirent ,

- Se ligue

tave, 230.

nom, 326.

Régile ( lac ). Victoire remportée Reliques (calte des ), poussé à un sur les Latins par les Romains ,

excès ridicule dans l'empire grec, près de ce lac : fruits qu'ils tj- 336.-Effets de ce culte sapers

rèrent de cette victoire, 177. titieux , 337. Régulus battu par les Carthaginois République. Quel doit être son plan dans la première guerre pani- de gouvernement, 195 et suiv.

- N'est pas vraiment libre si Religion chrétienne , ce qui lui l'on n'y voit pas arriver des di

donna la facilité de s'établir dans visions, 196 et suiv.-- N'y renl'empire romain, 267.

dre aucun citoyen trop puis

que, 143.

« PreviousContinue »