Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

4. La Gaule Lyonnoisc. DIVISIONS GÉOGRAPHIQUES DE L'EMPIRE 5. La Gaule Belgique & la Germanic. ROMAIN.

6. Le Norique, Ja Vindélicie & la Rhéie.

7. La Mcfie, comprenant la Dardanje, la I.

Dacie & la Thruce.

8. La Dalmatie & partie de l'Illyrie. Division sous Augufla.

9. Les Alpes maritimes.

16. La Cilicie, l'Ifaurie & la Lycaonie. Augufte , devenu maître de l'empire Romain 11. La Galatie, la Pamphilie & la Pisidie. par la bataille d'Alium, s'occupa des moyens de 12. La Syrie, la petite Arménie , la Mésopoconserver son autorité, sans indifpofer contre lui

tamie & tout 10 ient. - le sénat & le peuple. Il parut leur rendre leur 13. L'Egypte & partie de l'Arabie. autorité & leurs droits, & ne garder pour

lui

que 14. L'Italie, depuis la Sicile jusqu'aux Alpes. les parties du gouvernement les plus pénibles. Pour m'en tersir à la géographie, je dirai seulement quii

I L. partagea, entre lui & la nation, les provinces de l'empire, & les partagea en vingt-six diocèses ou

Divifions fous Adrien, départemens. Il en accorda douze zu sénat & au peuple, & ne s'en réserva que quatorze. Il y avoit , Adrien supprima les diocèses établis par A11dans cet arrangement, des pays qui se trouvoient gufte, & partagea tout l'empire en onze parties, partagés entre lui & le sénat: cette disposition étoit exposées ci-après. faite de manière qu'il avoit les provinces les plus considérables, & celles qui pouvoient aisément fe

I. L'Italie, renfermant deux provinces. rendre maitresses des autres. Des provinces du La première , depuis & y compris le Picenum fénat & du peuple, deux étoient régies par des jusqu'à la Sicile. proconsuls, dix par des préteurs. Voici les unes

La seconde, depuis le Picenum jusqu'aux Alpes, & les autres.

avec les deux Rhéries. L'empire Romain , sous Augufte, étoit divisé en vingt-six diocèses.

II. L'Afrique, renfermant trois provinces: Douze de ces diocèses étoient laissés au sénat & 1. L'Afrique proconsulaire. au peuple.

2. La Numidie. I. Deux étoient proconsulaires , & renfermoient :

3. La Maurétanie ou Mauritanie. L'Afrique , comprenant ,

III. L'Hispanië , renfermant trois provincés: I. L'Afrique propre.

1. L'Hispanie Tarraconoise. 2. La Numidie.

2. La Bétique. 3. Une partie de la Libye..

3. La Lufitanie. L'Asie, en-deçà de l'Halys & du mont Taunis,

IV. Les Gaules renfermant quatre provinces: II. Dix étoient prétoriennes, & renfermoient :

1. La Gaule Belgique. 1. L'Hispanie Bétique.

2. La Gaule Lyonnoise. 2. La Gaule Narbonnoise.

3. La Gaule Aquitanique.

4. La Gaule Narbonnoise. 4. La Sardaigne & la Corse 5. L'Illyrie & partie de l'Epire.

V. La Bretagne, renfermant deux provinces: 6. La Macédoine,

& partie de la Grèce. 7. L'Achaie, la Theffalie, la Béorie, l'Acar

1. La Bretagne supérieure.. nanie & partie de l'Epire.

2. La Bretagne inférieure. 8. L'ile de Crète, la Cyrénaïque, & partie de

VI. L'Illyrie, renfermant dix-sept provinces : la Libye. 9. L'ile de Cypre.

1. Le premier Norique. 16. La Bithynie, la Paphlagonie, la Proponride 2. Le second Norique. & le Pont,

3. La Pannonie supérieure.

4. La. Pannonie inférieure, Quatorze de ces diocèses étoient sous l'autorité de l'empereur.

5. La Valérienne.

6. La Savie. 1. L'Hispanie & la Lusitanić.

7. La Dalmatië. 2. L'Hifpanie Celtibérienne.

8. La première Mæfie: 3. La Gaule Aquitanique

9. La Dacie supérieure

[ocr errors]

3. La Sicile..

[ocr errors]

10. Lá Dacie inférieure 11. La Macédoine, 12. La Thesalie. 13. L'Achaie. 14. La première Epire, 15. La feconde Epire 16. La Prevalifanc. 17. L'ik de Créte.

VII. L'Egypte, renfermant quatre provinces :

1. L'Egypte.
2. La Thébaidz.
3. La Libye.

4. La Pentapole. VIII. L'Orico, remermant treiçe provinces :

1. La Pal, ine. 2. La Puericii. 3. La Phénicie du Liban, 4. La Cæk-Syrie. 5. La Syrie propre. 6. La Syrie Commigène. 7. La première Cilicie. 8. La seconde Cilicic. 9. L'Ijaur. 16. La Mesopotamien 11. L'Arabie. 12. L'Ofrhoène.

13. L'ile de Cypre.
IX. La Thrace, formant fix provinces:

1. La Thrace.
2. L'Hémimunt.
3. La Mafic inférieurex
4. La Scythic.
5. Le Rhodope.

6. L'Europe.
X. Le Pont , renfermant huit provinces :

1. Le Pont.
2. La Galatie.
3. La Bithynie.
4. Le Poni Polémoniaque:
5 & 6. Les deux Capadoces.
7. La Paphlagonie.
8. L'Arménie.

Divisions faites par Constantin. Constantin fit un changement considérable dans la diftribution des provinces. Il soumit tout l'empire à quatre préfets du prétoire, qui avoient, l'un les Goules, l'autre l'Italie, un autre l'Illyrie, le quatrième l'Orient,

Ces préfces avoient sous eux des proconsuls , pour certaines provinces; pour d'autres, des magistrats, appelés consulaires ; des présidens, des correcteurs, dont les provinces, réunies en certain nombre, formoient des vicariats. Je vais ajouter un mot d'explication sur chacune de ces dignités.

1°. Préfic du précoiré. Au temps de la république, on donnoit le nom de préfet à quelques magiftrats de la ville, & aux gouverneurs d'Italie. Lorsque l'empire prit la place de la république, Auguste donna le titre de préfet aux gouverneurs des provinces. Le préfet du précoise (præfeftus prætorii), étoit le commandant des Gaules de l'empereur. Cette place n'étoit d'abord que militaire , & celui qui la possédoit étoit pris dans l'ordre des chevaliers. Tibère en augmenta l'importance , qui s'accrut encore après lui. Idais Antonin fut le premier qui commença à fc servir de cet officier pour faire des loix & des ordonnances en fon noin. Ainsi, le préfet du prétoire devint le chef de la justice. On appeloit de tous les tribunaux au sien; on lui donnoit le.itre de clariffimię (clarissimus ). Il réunissoit l'autorité & ren plissoit les fonctions de connétable, de chancelier & de surintendant des finances, Conftantin fupprina cette charge unique, & créa quatre préfets du préloire, qui avoient fous eux des vicaires, dont l'inspectio: s'étendoit sur un certain nombre de pays formant un diocèse (1), & contenant plusieurs métropoles. Ils publioient des édits qui avoient force de loi , & ils avoient la plus grande influence dans les départemens. Lorqu'ils partoient de la capitale pour se rendre dans leurs départemens, ils laissoient leurs enfans à l'empereur, comme : un gage de leur fidélité,

2°. Proconful, Cerre charge, inftituée au temps de la république, n'étoit donnée d'abord qu'à un magistrat qui devoit succéder à un consul, & dans la suite, le rempl'cer. Mais sous Augufte, & depuis lui, les proconfuls étoient des magistrats envoyés par le fénat , pour gouverner les provinces qui étoient censées dans le département de la république. Ces magiftrats n'avoient ni le commandement des troupes, ni l'administration des provinces.

3o. Le Consulaire (confularis provincie), appelé auili le recteur de la province (reftor provinciæ ),

XI. L'Asie, renfermant onze provinces:

1. L'Asie proconsulaire. 2. La Pamphilie. 3. L'Hilefpont. 4. La Lydie. 5. La Pisidie. 6. La Lycaonie. 7 & 8. Les deux Phrygics. 9. La Lycie. 10, La Carie. 11. Les îles, dont Rhodes étoit la capitale.

[ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

étoit un magistrat que l'on appeloit, non pas un 10. La première Germanie.
consul, puisqu'il n'en avoit pas le pouvoir, mais 11. La seconde Germanie,
homme ou magistrat consulaire, parce qu'il étoit 12. La première Belgique.
décoré des marques de cette dignité. Auguste, 13. La seconde Belgique.
comme je l'ai dit, s'étant réservé la plus grande
partie des provinces de cet empire, les fit gou Onze étoient soumises à des présidens :
verner par des précurs & par des consulaires.

4°. Les correcteurs (correctores provinciarum), étoient 14. Les Alpes maritimes.
des magiftrats d'un ordre inférieur à celui des pro 15. Les Alpes Grées & Pennines.
consuls. Le nombre des correcteurs étoit assez con 16. La grande Sequanoise (maxima Sequanorum).
sidérable, sur-tout en Italie, avant Constantin. On 17. La première Aquitaine.
voit que cette espèce de magistrature étoit anté 18. La seconde Aquitaine.
rieure au temps de Sevère & de Caracalla. Leur 19. La Novem-Populanie.
nom venoit de leurs fonctions, du moins dans 20. La première Narbonnoise.
l'origine ils avoient été d'abord chargés de corriger 21. La seconde Narbonnoise.
& de réformer les abus qui s'étoient introduits dans 22. La seconde Lyonnoise.
les provinces.

23. La troisième Lyonnoise. 5. Les comtes (comites), c'est-à-dire , dans le 24. La Lyonnoise Sénonoise. sens de l'étymologie de ce nom, les compagnons du prince. Plusieurs grands officiers ont porté ce III. Le vicariat de Bretagne renfermoit cinq pres titre sous les empereurs; mais il ne devint une

vinces :
dignité éminente que sous le bas-empire. Augufte
avoit nommé un comte de l’Egypte, espèce de Deux étoient sous des consulaires :
préfet chargé de gouverner le pays. Il y eut depuis
un comte d'Orient, qui avoit sous lui les présidens 25. La grande Césarienne (maxima Cæfarienfis
& les magistrats consulaires d'un assez grand nombre 26. La Valencienne (Valentia ).
de provinces.

6o. Les présidens (prafides ), étoient revêtus d'un Trois étoient sous des présidens.
pouvoir plus considérable que les proconsuls. Ils
avoient le droit de porter l'épée & l'habillement 27. La première Bretagne,
militaire , & de pouvoir condamner à mort un 28. La seconde Bretagne.
homine de guerre. Ils pouvoient demeurer aufsi 29. La Flavie Césarienne.
long-temps en place qu'il plaisoit à l'empereur.

Ce fut à l'un de ces différens magistrats que PRÉFECTURE D'ITALIE. Elle renfermoit furent soumises les provinces de l'empire, dans vingt-neuf provinces , divisées en proconsulat de chacune des quatre grandes préfectures.

& les quatre vicariats de Rome , ďlu PRÉFECTURE DES GAULES, renfermant vingt- d'Afrique & d'Illyrie. neuf provinces, divisées en trois vicariats ; savoir , ceux d'Hispanic, des Gaules & de Bretagne.

I. Le proconsulat d'Afrique renfermoit sous

proconsul:
I. Le vicariat d'Hispanie, renfermant sept pro-
vinces:

1. L'Afrique propre
Trois étoient sounises à des consulaires :

II. Le vicariat de Rome renfermoit dix provi 1. La Bérique. 2. La Lufitanic.

Quatre étoient sous des consulaires : 3. La Galicie.

2. La Campanie. Quatre étoient sous chacune un président :

3. La Tuscie & l'Ombrie. 4. L'Hispanie Tarraconoise.

4. Le Picenum Suburbicarium.
5. L'Hispanie Carthaginoise

5. La Sicile,
6. La Tingitane.
7. Les îles Baléares.

Deux étoient sous des corre&teurs :
II. Le vicariat des Gauks renfermoit dix - sept

6. L'Apulie & la Calabre.
provinces:

7. Le Brurium & la Campanie Six étoient soumises à des consulaires :

Quatre étoient sous des présidens : 8. La Viennoise.

8. Le Samnium. 9. La Lyonnoise,

9. La Sardaigne.

que,

[ocr errors]

LITRIL

poconful

Maidoin

[blocks in formation]
[ocr errors]

14. L'Ofihočne. 15. La Mésopotamic. 16. La Seleucie. 17. L'Arabie. 18. L'Ifaurie.

Quatre fous des présidens : 44. L'Hémimoni, 45. Le Rhodope. 46. La seconde Mafie. 47. La Scythie.

III. Sous le préfet d'Egypte:

Cinq gouvernées par des présidens : 19. La Libye supérieure. 20. La Libye inférieure. 21. La Thébaïde. 22. L'Egypte. 23. L'Arabic.

Une sous un correcteur :

24. L'Augustanique. IV. Sous le vicaire d'Asie : Deux sous des consulaires : 25. La Pamphylie. 26. La Lydie. Cing fous des présidens

[ocr errors]

27. La Pysidie. 28. La Lycaonie. 19. La Phrygie pacacienne. 30. L2 Lycie. 31. La Carie,

Il paroît que cette dernière province commençoit au nord du Danube, & que le nom de Dacie: Trajanne écoit abandonné aussi – bien que la province où s'étoient établis des peuples du nord.

Je vais actuellement reprendre le précis historique de l'empire depuis Auguste jusqu'à la destruction de cette formidable puitiance, à Rome sou: Auguftule; à Conftandinople, fous Constantin XIPaleologue, dit Dragafes.

729. I. Ofluzve, reco.inu seul maitre de toutes les parties qui fornvient la république roinaine, reçu :) le nom dette. Ce non pafia à ses successeurs ainfi que celui de César. Il faut observer cepen dant que ce dernier désignoit essentielleinent les héritiers présomptifs l'empire.

731. Il vint, 'de l'extrémité des Indes, des an ballí deurs demander l'amitié d'Auguste : il c reçut casi du Nord. Ne pourroit-on pas crois o que la politique de ce prince avoit elle-même scian licité ces dém rches?

732. Augu i dompta les Cantabres & les Afture peuples de 'Jipanie.

737. Les Parthes, craignant la puissance romain donnèrent des assurances de bienveillance, & re. voyèrent les ru ?s prises sur Crassus, avec prisonniers jomains.

741. Auzuie donna à la ville de Paphos, de Cypre, de très grandes sommes pour la dédommasi des pertes qu'elle venoit d'essuyer par un affre tremblement de terre. Il rendit aufli la liberté la ville de Cizyque.

744. Le fixième mois de l'année, que 1 nommoit sextilis, fut nommé Augustus ( nous avons fait acút). Ce prince lui donna son non parce que c'étoit en ce mois qu'il avoit rempo ses plus glorieuses victoires,

748. Augulie fic faire le dénombrement de 1 les sujets de l'empire. On n'avoit jusqu'alors nombré

que

les citoyens. Ce fut à la suite de cette tranquillité, que pouvoit regarder comme une paix universe qu'Auguste fit fermer le temple de Janus.

V. Sous le vicaire de Pone:

Deux fous des consulaires :

32. La Galatie. 33. La Bithynie.

Huit fous des présidens :

34. La première Capadoce. 35. La siconde Capadoce. 36. L'Helespont, 37. Le Pont Polemaique. 38. La première Arménie. 39. La seconde Arménic. 40. La Galerie falutaire,

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]
« PreviousContinue »