Page images
PDF
EPUB

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE

I. Bon naturel de Paul et de Virginie. 1. Localité au nord-est de l'ile ; elle tire son nom des arbres du même nom. 2. Partie de l'île qui tirait son nom de la rivière. — 3. De son maître. 4. Malheureuse.

II. Un été à l'Ile de France. * I. De ses feux qui tombent droit, le soleil étant juste au-dessus de l'île. - 2. Vallée entourée de roches, où se trou. vaient les cabanes de Paul et de Virginie, et où l'histoire est racontée à Bernardin de Saint-Pierre par un vieillard.

NAPOLÉON Ier

I. Proclamation de Cherasco. - 1. L'an IV de la République. La nouvelle ère commençait le 22 septembre 1792. - - 2. Des rochers stériles des Alpes. 3. Ambassadeur de Frarce à Rome ; assassiné en 1793.

II. Proclamation du golfe Juan. 1. Dans la Méditerranée, près d'An. tibes. Napoléon venait d'y débarquer, après avoir quitté l'île d'Elbe. 2. L'un est le maréchal Marmont, qui livra à l'ennemi la ligne d'avantpostes qu'il était chargé de tenir ; l'autre sans doute le gouverneur de Soissons, qui capitula devant le général prussien Bulow, ouvrant ainsi le passage au maréchal Blücher, alors acculé à la place. - 3. Les émigrés. - 4. Les aigles, sous l'Empire, surmontaient la hampe des drapeaux et étendards.5. Leblanc. 6. En 1791. – 7. En 1813, pendant la campagne de Saxe.

8. Louis XVIII, rentrant en France en 1814, datait ses proclamations de la vingtième année de son règne, comme s'il avait succédé directement au fils de Louis XVI, Louis XVII, mort dans sa prison en 1795. – 9. Qui s'illustra en 1794 et 1795.- 10. Qui remporta de nombreuses victoires de 1796 à 1799. II. Destinée, de 1803 à 1805, à envahir l'Angleterre. 12. Nom donné aux armées commandées par Napoléon Ier lui-même. Voir le dernier alinéa. - 13. Parce qu'on l’y arborera. - 14. De 1791 à 1819.

CHATEAUBRIAND

II. Lo mal de René. I. Borné, limité. 2. Ces guerriers sont ceux des poèmes publiés en 1760 par Macpherson et attribués par lui à Ossian, barde écossais du 1e siècle. Ces poèmes eurent un immense succès. 3. On sait que René ne se tue pas. Il va demander la paix aux solitudes du Nouveau Monde.

III. Le réveil du camp. - I. Ce passage est placé dans la bouche d'En. dore, le héros des Martyrs, Grec chrétien qui servait dans l'armée romaine.-2. Les travaux de l'armée en campagne. – 3. Il venait de quitter l'Italie. 4. La batterie ou sonnerie nommée « diane » ne tire pas son nom de la déesse Diane. 5. Il entend par là les dangers d'une surprise en pays inconnu et ennemi. 6. L'insigne du centurion, dont il se servait pour ranger ou battre les soldats.

IV. Bataille entre les Francs et les Romains. 1. Ce récit est encore placé dans la bouche d'Eudore. 2. Le martyr. 3. Voir morceau précé. dent, note 6. 4. Trompette d'airain formée d'un long tuyau droit, mais recourbée à son extrémité. 5. On dit plus ordinairement » aurochs ». 6. Ces personnages n'ont vécu qu'au siècle suivant. -7. Tuiston ou Teu. tatès. - 8. Le sable. – 9. Leur poitrail.

V. Un maitre de danse chez les Iroquois. -- 1. Ici a magique ».

MADAME DE STAËL 1. Que se rattache à « autant ».

STENDHAL

Episode de la bataille de Waterloo. 1. Locution populaire, employée ici par antiphrase. - 2. De ce qui tue, une balle. - 3. Voilà ce qui te con. vient. — 4. Le 6° régiment d'infanterie légère. 5. Le canon, en langage de soldat. – 6. Les chapeaux des généraux étaient bordés de galons d'or.

HONORÉ DE BALZAC I. Gobseck. --_ 1. L'Académie française, chargée de composer le Diction. naire qui fait loi. 2. Trappeur, héros de plusieurs romans de Fenimore Cooper qui venaient d'être traduits et avaient une grande popularité.

II. La fortune de monsieur Grandet. 1. Bâtiment où se trouvait l'ad. ministration du district, division du département qui équivalait à nos souspréfectures. - 2. Pièces de quarante francs. 3. Qui était partisan des. 4. Communauté religieuse. 5. Le bonnet que portaient les révolutionnaires. 6. Un homme à particule nobiliaire, c'est-à-dire un noble. 7. Pour payer moins d'impôts pour les portes et fenêtres. 8. Ici, état de soumission absolu.

III. La mort du père Goriot. – 1. Commensal du père Goriot dans la pension de famille qu'il est réduit à habiter. - 2. La table de la pension de famille. 3. Une des files du père Coriot. 4. Les représente « les parures ». 5. L'expression est prise au sens figuré. 6. Abréviation familière d'Anastasie. - 7. La garde nationale et la troupe de ligne, l'infanterie. – 8. La Chambre des députés et la Chambre des pairs. — 9. Les maris de ses filles. - 10. Abréviation familière de Delphine.

LAMARTINE Le drapeau. - 1. Allusion à la révolution, terminée de la veille. - 2. Un gouvernement qui soit aux mains d'un seul parti et gouverne pour lui.3. Un drapeau. 4. En 1791 et 1793, pendant la Révolution

VICTOR HUGO

Cosette et sa poupée. - 1. Jean Valjean, le héros du roman. - 2. Insigne de l'ordre de Saint-André de Russie.

MICHELET I. Joanne d'Arc. - I. Elle alla de Vaucouleurs, en Lorraine, à Chiron, en Touraine. - - 2. Allusion aux interrogatoires que lui firent subir à Rouen, dans sa prison, des ecclésiastiques dévoués aux Anglais. — 3. Elle s'habil. lait en homme.

II. La France. - 1. Les systèmes philosophiques. -- 2. Du verbe suivre. 3. Sans doute allusion à la révolte d'Eponine et de Sabinus sous Dioclétien.

III. L'alouette. - V. la fin du morceau précédent.

MÉRIMÉE

I. L'onlèvemont de la redoute. - 1. La redoute russe de Cheverino, prise par les Français le jour de la bataille de la Moskova (7 septembre 1812). 2. Pendant la campagne de Grèce (1827). 3. Sa croix de la Légion d'hon. neur. 4. Où l'on formait alors les officiers d'infanterie. 5. Parce qu'il se méfie de la science des officiers qui l'ont acquise par la théorie. - 6. Rue du centre de ris. - 7. Voir des choses désagréables (familier). 8. 11 m'arrivera quelque chose (familier). 9. Balle qui a perdu sa force de pénétration." 10. Veut dire ici : nouveau sous les drapeaux. II. Partie d'un ouvrage de fortification qui est en arrière. - 12. En considérant tout, c'est-à-dire « en somme ». - 13. Prête à être mise en joue. 14. Familier, au sens de lutte dangereusc. 15. Nombreux.

II. Un bataillon carré. - 1. Le lieutenant est Corse et a servi sous Napo. léon [or. Le colonel est Anglais. La scène se passe vers 1820. 2. A partir à une allure rapide. - 3. « Au chapeau blanc ». L'italien est parlé en Corse à côté du français.

GEORGE SAND

I. La nuit dans les bois. autrement.

1. D'autres choses, c'est-d-dire il n'agit jamais

AUGIER

I. D'être en butte à vos railleries. - 2. Le dernier, cadet s'employant familièrement pour « dernier-né ». - 3. Sous-entendu « de la République ». La Convention avait décidé de créer une nouvelle ère à partir du 21 septembre 1792 : on comptait par « l'an I, II, III, etc., de la République ». Les royalistes de l'époque parlaient de l'an quarante de la République comme d'une chose qui n'airiverait jamais.

4. Utile.

5. Etre capable de faire quelque chose. 6. Où habitait le roi Louis-Philippe, qui régnait alors. 7. Juron favori du roi Henri IV. Sans doute corruption de « ventre de Saint-Denis », afin d'éviter de jurer nom d'un saint. - 8. A partir de 1831, les pairs de France étaient nommés par le roi, qui devait les choisir dans certaines catégories de citoyens, par exemple les membres de l'Ins titut et ses riches propriétaires fonciers. 9. Vous les dirigerez à votre guise, vous les retournerez à votre gré. Io. Allusion au nom de Poirier, le catillard étant une espèce de poire. II. S'adresse à un de ses amis, qui arriva à ce moment. - 12. A fait sauter le navire qu'il commandait et lui-inême avec. 13. Voir p. 48. - 14. Plats qui succèdent immédiate. ment au potage. 15. Un des fils du roi s'appelait duc de Montpensier.

RENAN

I. Prière sur l'Acropole. 1. Pallas. - 2. C'est en 1864 ou 1865, au cours d'un voyage en Orient, que Rer an écrivit ce morceau. - 3. Lointains ancêtres des Kymris, qui peuplèrent la Bretagne, pays natal de Renan. 4. Allusion aux pêcheurs d'Islande et de Terre-Neuve. – 5. Périphrase qui désigne les juifs. - 6. Propremert Saturne, ici Dieu le père. - 7. Les églises gothiques. 8. Aux yeux des Grecs, les Scythes représentaient la barbarie. - 9. Mot forgé par Renan et expliqué par ce qui suit. Les Athéniens regar. daient les Béotiens comme un peuple grossier. - 10. Lord Elgin, Ecossais, qui, en 1816, transporta de Grèce à Londres une collection précieuse d'ou.

vrages d'art, formée en détruisant une partie du Parthenon. 11. Désigne ici l'Angleterre.-12. Mot grec signifiant « jeune fille ». - - 13. Mot grec signi. fiant « santé ».- 14 Mot grec signifant. qui combai au premier rang».-15. Mot grec féminin de Arès, dieu de la guerre. 16. Mot grec signifiant « ouvrière ». 17. D'après la mythologie grecque, Pallas était sortie tout arr ée du cerveau de Zeus. 18. Pour savoir lequel des deux peuples au. rait le droit d'offrir des sacrifices à la déesse. 19. Des cortèges proces. sionnels. - 20. Parce qu'elle pratiquait avant tout le culte de la force. 21. Toi qui diriges. - 22. Fleuve do Thrace, aujourd'hui Strouma. 23. Les Thraces passaient pour intempérants. 24. Sainte Sophie.- 25. La partie intérieure des temples anciens.

TAINE

1. La Rome ancienne et celle du XVII° siècle. --- 2. La Rome ancienne. 3. Les patriciens et les plébéiens.- 4. Comprenez : sous Corneille, d'une part, et sous Voltaire, d'autre part, etc.

FLAUBERT

I. Le festin des morconaires. - 1. La république de Carthage d'employait que des soldats mercenaires. - 2. Hamilcar Barca, père d'Hannibal. 3. Eryx, montagne (auj. San Giulia 0) près de Drepanum (auj. Trapani), dans la partie ouest de l'île de Sicile. Hamilcar en fit, en 244, la base de ses opérations militaires. — 4. Ecartelées de, partagées en quatre parties par. 5. Le Conseil des Cent, composé de 104 membres et chargé de surveiller toutes les affaires civiles et militaires de la République. — 6. Divinité phénicienne que les Grecs et les Romains ont identifiée avec Esculape, dieu de la médecine. 7. Célèbres dans l'antiquité comme frondeurs. 8. Pays monta. gneux à l'est de l'Asie Mineure. 9. Les anciens se couchaient pour manger. 10. Vases où l'on mélangeait l'eau au vin avant de le servir dans les coupes des convives. II. Grandes coupes à anses. 12. Sauce qui se préparait avec des intestins et des débris de poissons, ayant subi un commencement de putréfaction, et que l'on salait ; elle est encore en usage en Orient. 13. Tamrapanni, ville du Bengale.

14. Eau saturée de sel. 15. Sorte de suc résineux d'odeur désagréable. 16. Marc, ce qui reste d'une substance dont on a extrait le suc. – 17. Région de l'Italie ancienne (auj. Calabre). 18. Mot latin, désignant une vaste toile tendue au-dessus d'un grand espace pour le protéger du soleil. 19. Sorte de cuiller. 20. Substance aromatique, célèbre chez les anciens et qu'on croit être la cannelle. 21. D'après Homère (Odyssée, IX, 83 sqq.), fruit du pays des Lotophages, si délicieux qu'il faisait oublier leur patrie aux compagnons d'Ulysse. Il s'agit ici probablement du zizyphus lotus, sorte de jujubier. 22. L'injustice de Carthage, qui avait refusé, faute d'ar. gent, de leur payer leur solde.

II. Los comicos agricoles. 1. Chef-lieu de canton de la Seine-Inférieure, arrondissement de Rouen. - 2. Binet. :- 3. Le colonel de la garde nationale.

4. Des gardes nationaux. - 5. Des pompiers. Le plastron est une pièce de drap qui s'applique sur le devant de la partie du vêtement qui couvre la poitrine. - 6. Le préfet est assisté d'un secrétaire général et de trois conseillers de préfecture.—7. Echarpe tricolore, portée à la ceinture. Insigne d'un certain nombre de fonctionnaires, entre autres des maires. 8. Le jury chargé de décerner des récompenses aux exposants. 9. La scène se passe sous Louis-Philippe. 10. Localité imaginaire. - II. A force de vivre avec les animaux. 12. La croix de la Légion d'honneur. membres du jury.

MAUPASSANT

13. Les

3. Qui

1. Espérances d'hériter de quelques parents. -2. Employé. datait de trois jours. 4. A obtenir l'invitation. 5. Familier pour a habillé », - 6. D'une humeur bizarre. - 7. Populaire pour « misé. rable D. 8. Comme tout ce qu'il y a de plus misérable. Au plus baut point. Familier 9. Personnages attachés au cabinet du ministre, c'est-à-dire faisant partie du groupe des personnes que le ministre choisit et qui tra. vaillent directement avec lui.-10. Le ministère de l'Instruction publique est sur la rive gauche ; eux demeurent, comme on le verra, rue des Martyrs, sur la rive droite, au sud de la butte Montmartre. —II. C'est ainsi que se nommaient les compagnies qui exploitaient les fiacres. 12. On dit plus ordi. nairement : intérêts composés.

ZOLA 1. Se dressaient. - 2. Suite d'escaliers qui conduisent au haut de la butte Montmartre. Pierre y avait été, le matin, pour voir un vieil ouvrier qu'il voulait faire admettre dans un hospice. - 3. Equivaut ici à « couleur grise ».

4. Criait ; emploi rare. - 5. Qui débouchent place de l'Opéra. - 6. Le boulevard des Capucines. -- 7. Dont la statue domine le théâtre de l'Opéra.

ce sens.

ALPHONSE DAUDET I. Le sous-préfet aux champs. 1. Exposition périodique et régionale organisée pour récompenser ceux qui y font figurer des produits, instruments, machines agricoles, etc. -- 2. Localité imaginaire. 3. Formule consacrée. 4. Papier de très grand format. 5. Expression démodée aujourd'hui pour désigner les concours agricoles. II. Los chasseurs do casquettos.

.-1. Faisait tout ce qu'il est possible de faire de désagréable. Familier. 2. Il y a longtemps. - 3. Bruit. Familier en

- 4. Diminutif de « colline ». - - 5. Pour indiquer qu'il ne faut pas s'y arrêter. 6. Coquin est employé ironiquement. 7. Y ont renoncé. 8. Cuits à l'étouffée. 9. Terme du Midi pour « saucisson », — 10. Avec du plomb n° 5, etc. - II. Il est inutile. 12. Cet arbre exotique, le seul de son espère à Tarascon, sert à désigner la maison de Tartarin. 13. Qui serait en même temps Salomon.

III. Los doux Tartarins. - 1. Cette phrase résume un développement de l'Epitre aux Romains de saint Paul, mais n'en est pas traduite.

.- 2. Corps qui servait uniquement comme prétexte à l'âme d'exister.

3. Comme . bas sur pattes ». Se dit ordinairement des animaux. 4. Saint-Evremond n'a pas laissé de dialogues, mais on trouve dans ses ouvrages des conversations vives et spirituelles. 5. Ecrivain du xixe siècle. A publié des romans d'aventures qui se passent en Amérique, chez les Indiens. 6. Mot ar glais. Désigne une sorte de carabine dont le canon est long. - 7. Brave, appliqué aux choses, est de la langue du Midi.

ANATOLE FRANCE 1. Monsieur Bergeret et Riquet. 1. C'est-à-dire complètement.

- 2. Mot à mot « Virgile nautique, c'est-d-dire les choses de la mer dans Virgile. 3. Auteur d'un commentaire célèbre de Virgile (Ivu siècle après J.-C.).

« PreviousContinue »