Histoire ecclésiastique des Francs, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 77 - ... tomber les ongles de mes pieds, et l'eau glacée pendait à « ma barbe en forme de chandelles; car cette contrée passe pour « avoir souvent des hivers très-froids.
Page 146 - ... judice pour tout ce qui lui appartient soit par la loi , « soit en vertu d'un jugement, mais qu'il lui sera permis « de reprendre et de posséder les choses à lui dues. Que «si, pendant l'interrègne, quelqu'un a été dépouillé, « sans raison, de quelque chose, qu'après enquête, il en « obtienne la restitution. Que chacun possède en toute « sûreté ce qu'il aura tenu de la munificence des rois « précédens, et possédé jusqu'à la mort du seigneur roi « Clotaire de bonne mémoire;...
Page 218 - ... une abondance de fruits, comme le dit l'apôtre Paul: Insensés que vous êtes, ne voyez-vous pas que ce que vous semez ne prend point de vie s'il ne meurt auparavant...
Page 136 - Dieu sous la distinction de trois personnes, le Père, le Fils et le Saint-Esprit ; que le Fils n'est inférieur ni au Père ni au Saint-Esprit ; que le Saint-Esprit n'est inférieur ni au Père ni au Fils ; et qu'on doit reconnaître le vrai Dieu dans cette Trinité égale et toute-puissante.
Page 235 - Quand vient le troisième jour, les juges s'assemblent dans l'église , et demandent à l'évêque s'il a quelque excuse à présenter ; mais il répond avec confusion : « Ne tardez « pas davantage à prononcer la sentence d'un coupable : « je reconnais que je mérite la mort en punition du crime « de lèse-majesté, parce que j'ai toujours agi contre les « intérêts du roi et de sa mère. C'est moi, je le confesse, « qui , par mes conseils, fus cause des guerres qui ont eu « lieu et qui...
Page 70 - D'après cela, autant que je puis croire, ce n'est pas ce qu'on m'a promis, mais c'est à ce que je crois, le fils de quelqu'un de nos leudes, car s'il était de notre race, on me l'aurait apporté. Vous saurez donc que je ne veux pas le recevoir, jusqu'à ce qu'on m'ait donné sur lui des renseignements certains.
Page 42 - Childebert, qui avait alors quatorze ans ; après avoir fait un traité d'alliance avec lui, il lui mit sa lance dans la main et lui dit : « C'est la marque que je te donne tout mon royaume. Maintenant va, et soumets à ta domination toutes mes cités comme les tiennes. Les crimes ont fait qu'il ne reste de ma race que toi ; je déshérite tout autre ; sois mon...
Page 71 - été tué, et enterré sous l'auvent d'un oratoire, la reine, « craignant qu'un jour il ne fût découvert et enseveli « avec honneur, le fit jeter dans le lit de la Marne. Je le « trouvai dans les filets que j'avais préparés, selon le « besoin de mon métier qui est de prendre du poisson. « J'ignorais qui ce pouvait être, mais à la longueur des « cheveux , je reconnus que c'était Chlodowig. Je le pris
Page 139 - I^a guerre entre les habitans de Tours, qui, comme nous l'avons dit plus haut, s'était apaisée, se réveilla avec une nouvelle fureur. Sichaire, après avoir tué les parens de Chramnisinde, s'était lié avec lui d'une grande amitié et ils se chérissaient tous deux avec une telle t-endresse qu'ils; prenaient souvent leurs repas ensemble et couchaient dans un même lit. Un soir Chramnisinde avait préparé à souper et avait invité Sichaire à son festin. Celui-ci étant venu ils se mirent ensemble...
Page 123 - de faux christs et de faux prophètes, qui feront de grands „prodiges et des choses étonnantes, jusqu'à séduire, s'il était

Bibliographic information