Oeuvres complétes du seigneur de Brantôme: accompagnées de remarques historiques et critiques, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 213 - Toutesfois par boutades l'on y faisoit quelque bonne chère : car le plus souvant la marmite se renversoit, et quelquesfois se redressoit au mieux qu'elle pouvoit; ce que demande fort le courtisan, que d'avoir bouche à court et à l'armée : car, quelque petit ordinaire qu'il leur faille tenir, il luy desbauche fort sa bourse. J'ay ouy dire (je ne...
Page 415 - Au commencement, il estoit un petit idiot, nyais et fat; mais il fut si bien appris, passé, repassé, dressé, alambiqué , raffiné et quintessencié par les...
Page 365 - Mon gentilhomme, je m'estonne comment vous estes curieux de chercher un Pétrarque parmy nous, puisque vous en avez un en vostre France plus excellent deux fois que le nostre, qu'est M. de Ronsard...
Page 86 - J'ay ouy raconter à aucuns anciens, et mesmes qui disoient l'avoir ouy dire au roy François, que ce brave chevallier avoit une complexion en luy , que toutes les fois qu'il vouloit venir au combat il falloit qu'il allast à ses affaires et descendist de cheval pour les faire ; et pour ce portoit ordinairement des chausses à la martingalle, ou autrement à...
Page 217 - ... roy, puisque, sans user de force et violence, il laissoit à chacune garder sa garnison, dans laquelle, si aucun entroit, il n'en pouvoit mais; voire qu'à une garnison de frontière où l'on veut faire la guerre, il est permis à tout gallant...
Page 71 - Je croy que ce mot picqua un peu M. de Bourbon > mais et lui et tous estoient si aspres à donner la chasse et suivre la victoire, que M. de Bourbon ne s'en soucia autrement, et aussi qu'il ' voyoit bien qu'il disoit vray.
Page 186 - Or, entre autres belles vertus que le roy eut, c'est qu'il fut fort amateur des bonnes lettres et des genssçavants et des plus de son royaume, lesquels il entretenoit tousjours de discours grands et sçavans , leur en baillant la pluspart du temps les subjects et les thèmes. Et y estoit receu qui venoit ; mais il ne falloit pas qu'il fust asne...
Page 219 - Bien souvant ay-je veu nos roys aller aux champs, aux villes et ailleurs, y demeurer et s'esbattre quelques jours, et n'y mener point les dames; mais nous estions si esbahis, si perdus, faschez, que, pour huict jours que nous faisions de séjour séparez d'elles et de leurs beaux yeux, ils nous paroissoient un an, et tousjours à souhaitter : « Quand serons nous à la court ? » n'appellans la court bien souvent là où estoit le roy, mais où estoit la reyne et les dames.
Page 305 - un commancement aussi beau que je vis jamais à « jeune homme. Continuez, et vous serez un jour un « grand personnage. » Que c'est que d'estre baptisé et pronostiqué d'un grand homme de vertu et valeur.
Page 219 - n'appellans la Court bien souvent là où estoit le Roy, mais où estoit la Reyne et les dames. Ce n'est pas tout que d'y voir force princes, force grands capitaines, force gentilshommes et gens de conseil, et les...

Bibliographic information