Système de la nature: ou, Des lois du monde physique et du monde moral, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 5 - L'homme physique est l'homme agissant par l'impulsion des causes que nos sens nous font connaître; l'homme moral est l'homme agissant par des causes physiques que nos préjugés nous empêchent de connaître. L'homme sauvage est un enfant dénué d'expérience, incapable de travailler à sa félicité. L'homme policé est celui que l'expérience et la vie sociale mettent à portée de tirer parti de la nature pour son propre bonheur. L'homme de bien éclairé est l'homme dans sa maturité ou dans...
Page 308 - Seigneur forma donc l'homme du limon de la terre; il » répandit sur son visage un souffle de vie, et l'homme devint " vivant et animé. » Or, le Seigneur avait planté dès le commencement un dé» licieux jardin dans lequel il plaça l'homme qu'il avait formé.
Page xii - On doit en grande partie au baron d'Holbach les progrès rapides que l'histoire naturelle et la chimie ont faits parmi nous il ya environ trente ans ; c'est lui qui traduisit les meilleurs ouvrages .que les Allemands avaient publiés sur ces sciences, presque inconnues alors en France , ou du moins fort négligées; ces traductions sont enrichies d'excellentes notes, on en profita dans le temps sans savoir à qui l'on en était redevable ; à peine le sait-on aujourd'hui.
Page 226 - ... on l'a dit ailleurs, de conserver sa vie agissante par les actions ou les mouvemens que tous les êtres produisent en raison de leurs énergies particulières soumises à des lois fixes, éternelles, immuables. Pour que l'homme fût libre, il faudrait que tous les êtres perdissent leurs essences pour lui , il faudrait qu'il n'eût plus de sensibilité physique, qu'il ne connût plus ni le bien ni le mal, ni le plaisir ni la douleur.
Page 137 - En effet non-seulement notre organe intérieur aperçoit les modifications qu'il reçoit du dehors, mais encore il a le pouvoir de se modifier luimême, et de considérer les...
Page 2 - L'Homme est l'ouvrage de la nature, il existe dans la nature, il est soumis à ses lois, il ne peut s'en affranchir, il ne peut même par la pensée en sortir...
Page 6 - C'est donc à la physique et à l'expérience que l'homme doit recourir dans toutes ses recherches; ce sont elles qu'il doit consulter dans sa religion, dans sa morale, dans sa législation, dans son gouvernement politique, dans les sciences et dans les arts, dans ses plaisirs, dans ses peines. La nature agit par...
Page 166 - qu'il est de la nature de tout être corporel « qui a souvent été mu de la même manière , de recevoir con« tinuellement une plus grande aptitude , ou plus de facilité « à produire les mêmes mouvemens ». C'est là ce qui consVoilà, sans doute, la cause de l'attachement presque...
Page 69 - ... phénomènes nécessaires, il se formera entre elles un ordre total quelconque ; et voilà la vraie notion d'une propriété, que l'on peut définir une aptitude à constituer un être tel qu'il est en lui-même, et tel qu'il est dans le tout dont il fait partie. Ainsi , je vous le répète , l'ordre n'est que la nécessité, envisagée relativement à la suite des actions , ou la chaîne liée des causes et des effets qu'elle produit dans l'univers.
Page 13 - Ainsi la nature, dans sa signification la plus étendue, est le grand tout qui résulte de l'assemblage des différentes matières, de leurs différentes combinaisons, et des différents mouvements que nous voyons dans l'univers.

Bibliographic information