Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

(É mous tréy assouchâ dé rîré ! )
« Lou prémiez tros , 13 lou dévé véy
« Pèr-l'omour qué sàs vôtré réy,
Deycho qui n'iovio ré-t-à-dire;

Tou seignour

Tou-t-haunour !
Jomàï lo primàuta countr-un lioun sé barjigno;

Éytopàü dégu sé réchigno. 14
« Dévé véy aussi lou ségoun

Pèr-cé-qué ïaü mé péllé lioun. »
Chacun ley-doun counéguèt plo so fàuto

Mas pén nàuzèt branlas ni péz ni påüto. * Lou troisiêmé l'auraï, pèr-lo-sang-pèr-lo

* mor! « Pèr-ce-qué Paü sàï lou pus for. » Quéllo rosou néy pas tan chauménido! 15

Lo sé prén toujour pèr countan.

« Dàü quatrièmé boussi restan « Si càücu soulomén vio no quîtt-émbrussido 16

« làü leytranglorio tan-qué-tan. »

Quéü count-éy plé dé moralo

Ma veyqui lo principalo,
Quéü qué sé frétt-à-d'un leyrou
Né ramplîs jomaï soun gotou 17
Cambé dé meyjoux roueynodas
Pèr ovey fa tou-poriez !
Chacun fazé soun meytiez
L'auchas 18 siran bién gardodas.

I X. La Montagne qui accouche.
Une montagne en mal d'enfant
Jettait une clameur si haute, ,
Que chacun au bruit accourant,

Crut qu'elle accoucherait , sans faute ,

D'une cité plus grosse que Paris :

Elle accoucha d'une souris.

( 1 ) Gros bourg à trois ou quatre lieues de Limoges , pays de montagnes. ( 2 ) Laide. (3) Enceinte. (4) Cri, bruit. (5) La paroisse effrayée. (6) Grandes coliques. (7) Femme en couches. (8) Cris perçans. (9) Toute entière, complette.

I X. Lo Mountagno preyt-d-couchas.

U xo mountagno de Granmoun :
Oro , 3 négro coum-un démoun
Sé troubav-émborossado. 3
É meymo fort avançado
Pèr-qué l'eyro sur soun tén
Lo nén vio dé-tén-en-tén
Càüco pitito brundido 4
É lo poroffi-eypàürido 5
Parlavo dé sé cochas
Pèr lo pas veyr-ocouchas.
Mas quan las grandas trénchodas 6
Préngueyrén à lo jozen. 7
Lo nén guèt dé l'eycîcliodas 8.
Qu'eyfrédeyrén plo mo-gén.
Toll loû bouïéz toù loû pâtrøyx
Sé méttén dé marmuzas.
S’ovizén-t-is pas quîs diàtreyx
D'oyanço de botizas

Lou meinage ?
Co siro càüqué vilage !
Co siro càüqué châtéü !
Co pourio b-essey, béléü
No vilo tout-émpénado!...i9
A las fis l'ey ocouchado ? ..
Qué l'yo lou boun-diü boilla

Un piti ra.

[ocr errors]

Quand je songe à cette fable,
Dont le récit est menteur
Et le sens véritable,
Je me figure un auteur

Qui dit : Je chanterai la guerre
Que firent les titans au maître du tonnerre.
C'est promettre beaucoup : mais qu'en sort-il

souvent !

Du vent.

Vey

( 10 ) Un présomptueux,
(11) Un coq botte,
(12) Eclos.
(13) Un rien.

.

Vey-qui lou portrét d'un émplanco. 10
Au sait tou fas , ré né l’y manco
Qué faï-t-eü si'au ey préy au mou?

Ré dàütou.
Qué-l-herculé n'ey må no raco ,
Quéü bucéphalo, no potraco ,
Quéü gran géan, un jäü-bouta 11
Quéü béü chatéü, no bicoco ),

Quéü sobén n'ey mâ n'éntêta.
É quéü libré nouvéü ! tan vanta dîs so coco!

Quey-o-co quan quoey eyzi? 12
Quéy-o-co quan qu'ey légi ?

Lo bézi, 13

[ocr errors]
[ocr errors][merged small]
« PreviousContinue »