Page images
PDF
EPUB

L'éibêtido d'aybro lou bét
Mo fé lou froumagé toumbet.

Plo countén de l'ovéi finado
Moun drolé dé rénar n'én faï mas no gourjado 4

Maï déngueiro 5 quel-insolén L'y faï, én lo quîttan , qu'eü molin coumplimén :

Aprénez bello-domoueizello

Qué nén côto per essoi bello ,
« Votré froumag-éy no lèyçou
-- M'aï nén payé plo lo fèyçou !
Dissét, én prénén lo voulado ,
Nôtro gråülo tou-t-eycunlådo 6
« Né crézé pas qué pén rénar!....

« Jomaï pû!... Mås quéiro tro tar. » Quocũ count-ỏi pèr not toa , mas sur-tou per las

fillas;

Loù garçous las trobén jéntillas
E
quan

l'aurian lours naz rotas 8 Las soun toutas de las béütas. Quélo qué prén plosèi déntendré quéü lingagé

Qué prèigné gard-à soun froumagé.

[ocr errors]

www

I II. Le Renard et les Raisins,

CERTAIN
ERTAIN renard gascon ,

gascon, d'autres disent

normand , Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille

Des raisins, mûrs apparemment,

Et couverts d'une peau vermeille. Le galant en eût fait volontiers un repas.

Mais comme il n'y pouvait atteindre : Ils sont trop verds, dit-il, et bons pour des

goujats. Fit-il pas mieux que de se plaindre.

(1) Sur le soir. ( 2 ) Bien roux. (3) Bien mûr. (4) Assurémert. (5) Pour en avoir. (6) Sa patte. (7) N'en touche grain. (8) Cet orgucilleux. (9) L zard. ( 10 ) Un paysan. (11) Comme je suis là-bas.

III. Lou Rénar é loủ Rosins.

Un rénar,

I

Sur lou tar, Sé cantouno Sous no touno Dé muscat Délicat Boun é béü Bién rousséü , a Plo modur 3 Dé-ségur. 4 Per nén véi 5 Qua-1-einéi Lo treill-éi hauto Moun rénar sàuto , É såuto ! 'såuto } Sautoras tu ? Jom'aï so puto 6 Nén magno gru. 7 Quéü péto-vanto 8 Alors sé planto

É dit tout-bas :
« Nén vouillo pas.

Qu'ê bé tan vér a

Coumo luzér 9 « Co déü êtr-âgré « Coumo vinagré.

Càüqué gouja « Nàurio minja ; & Co nói mấs bou « Pèr un jantou. Quéü count-éi vraï Coumo sài lài, II Mấs qu'is nén rit Dit én sé méimo , N'homé d'esprit Fài plo dé méimo, Nécessita Fàï no vertu (Per vonita Bien entendu ).

I V. La Grenouille qui veut se faire aussi

grosse que le Boeuf. U

NE grenouille vit un boeuf

Qui lui sembla de belle taille. Elle , qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf, Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille,

Pour égaler l'animal en grosseur ;

Disant : Regardez-bien, ma sæur , Est-ce assez ? dites-moi, n'y suis-je point encore? Nenni. M'y voici donc? Point du tout. M'y voilà ? Vous n'en approchez point. La chétive pécore

S'enfla si bien qu'elle creva. Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus

sages, Tout bourgeois veut bâtir comme les grands

seigneurs; Tout petit prince a des ambassadeurs ; Tout marquis veut avoir des pages.

IV.

(1) Assez enflée.
(2) Non certainement.
(3) Eh bien maintenant.
(4) Bat! que vous en êtes loin encore.
(5) Elle faillit à
(6) Mon dieu !
(7) Une vessie.
(8) Elle éclata comme un maron dans le feu.

[ocr errors][merged small]

-C

N.

o gronouillo vistav-un biàü
Qué l'y poréichio béü de taillo ,
Ello qué n'eyro pas tan grosso coum'un yàű
Lo véiqui dé sûfflås, lo séytén, sé trobaillo

É lo sé créü , dé bouno-fé,
Déyjà tan grosso coumo sé.
Ey-co vraï ? sàï ïàü prou 1 ufflado?,,
Dissei-t-eyl-so comorado.

Bouey noungro. 3

- Eyb-auro ? 3 – Pii ! bè nén sez vou louen denguero ! 4 Lo sé cujét mettr-én coulêro. 5 - Quétto vé?... Pas vràï qué l'y sàï ?

Bouéi 6 vou n'y toumboréz jomár.
Lo tourno dé nouvéü fas jugas so mochoueyro

Mas làu poyet char quétto-vé ,
Lo sûfflèt coumo no pédoueyro 7
É lo pétèt coum-un chàüvé. 8
Quéü counté néy pas tan no fablo
E qu'aribo be too low jours ,

Per lo toualetto, per lo tablo
Loû pitis volén nas coumo dà gros-seignours,

Modamo vonita chotouillo,
Tàu qué súfflo créü esséy gran
É lo véritablo gronouillo
Néy pas quello de dîs léytan,

G,

« PreviousContinue »