Page images
PDF
EPUB

Elle avait raison : la yerta
De tout exemple domestique

Est universelle et s'applique
En bien , en mal, en tout ; fait des sages,
Beaucoup plus de ceux-ci. Quant à tourner le dos
A son but, j'y reviens : la méthode en est bonne;

Sur-tout au métier de Bellone.
Mais il faut le faire à propos.

des sots;

Qu'éï sé qué sur lou Countinén,

Fåï lo plôyo, màï lou béü-tén. Nou, nou , NOPOULÉOUN n'éi pas n’hom-ordinâri Dîriâ qué lou boun-diü l'o préï pèr sécrétari É qué, tou dous toll soû , trobaillén dé councer

PÈR LOU BOUNHUR DÉ L'UNIVÈR.

[ocr errors]

XXXI. Le Laboureur et ses Enfans.

1

Travaillez, prenez de la peine:

C'est le fond qui manque le moins. Un riche laboureur , sentant sa mort prochaine, Fit venir ses enfans , leur parla sans témoins. Gardez-vous , leur dit-il , de vendre l'héritage

Que nous ont laissé nos parens;

Un trésor est caché dedans, Je ne sais pas

l'endroit, mais un peu de courage Vous le fera trouver ; vous en viendrez à bout, Remuez votre champ dès qu'on aura fait l'oût : Creusez , fouillez , bêchez, ne laissez nulle place

Où la main ne passe et repasse. Le père mort, les fils vous retournent le champ,

X X XI.

( 1.) Donnons-nous du mouvement. ( 2 ) De loisir, fainéant. (3) Richard. (4) Caché. (5) L'endroit. (6) Regrettez. (7) Le soc de la charrue. (8) Pioche, (9) Divisée.

[ocr errors]

warum

minim XXXI.. Low PeyEan sau Mainageis.

T

ROBOILLAN -
Fourtuno vizo dé mal-ey
Un détézèy.'2

, in
Voun-vàu boillas no préüv’éicrito.
Un péyzan qu'èyr-un boun, pinar, 3
Sur lou pouén dé quîtas lo vito

Tiro soll méinagéîs à par
É lour dit moù éfans ! gardas vou bien dé vendre

Lou bé quẻ tài vou vài lẻyssa , L’io un trésor cota 4 né vous dizé

pas

l'éndré 4 Qu'éi à våütréis dé lou chercha. Né réncuréz 6 pas vôtro péno ;

Virà tou san-déssur-dessous, Cinquanto vé si fau, vou trouboréz lo veno

Qu'à lås fis po von Tandre hurous. Jugeas si qu'éü discour lour mèt mariéä en tête. Lou paï n'o pas putôt vira lou blan dé lèy,

Qué chacun dé îs sé fàï fêto
Dé fâs jugas lou pi , lo tréncho màï l'aplèy, a

V’àurias gu ploséi dé loû véyré
Moignâ lo fourcho, lou ratéü,
Lo pålo, lou quîté sarcéü ;
Au foudrio véy vu pèr du créyré
Coumo queũ bé fuguet picha ! 8
S'y troubèt pas d'argen cocha ;
Más lo terro bien rémudado ,
Bién fino, bien éycossounado , 9

Q

Deca ; dela , par-tout; si bien qu'au bout de l'an

Il en rapporta davantage.
D'argent, point de caché. Mais le père fut

sage
De leur montrer , ayant sa mort
Que le travail est un trésor.

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »