Page images
PDF
EPUB

Achetait un cent d'aufs , faisait triple couvée :
La chose allait à bien par son soin diligent.

Il m'est, disait-elle, facile
D'élever des poulets autour de ma maison :

Le renard sera bien habile
S'il ne m'en laisse assez pour avoir un cochon.
Le porc à s'engraisser coûtera peu de son ;
Il était, quand je l'eus , de grosseur raisonnable :
J'aurai , le revendant, de l'argent bel et bon.
Et qui m'empêchera de mettre en notre étable,
Vu le prix dont il est, une vache et son veau,
Que je verrai sauter au milieu du troupeau ?
Perrette là-dessus saute aussi, transportée :

(17) Le milan.
(18) Cette année vienne la foire de Saint-Loup.
(19) Un joli cochon.
( 20 ) De bon appétit.
(21) Poignée de son à deux mains.
( 22 ) De petits säuts.

Sei qué m'én côté forç-argen ;
Lou rénar, màugra so finesso ,
Lo miàülo , 17 màugra soun odresso ,
M'én laïssoran-bé toujour prou
Hujan, 18 çàï véygné lo St.-Lou
Per n'én vèï un propé gouignou. 19
Lou préndraï un påü rosounablé,
Dé bouno gorj-au 20 éï copablé
Coumo counéyssé vèr châz nous

Dé s'éngreïssas presque tou sous.
Lo chatéigno, l'oglian qué domourén dessous:

L'iàuran tôt fa no bouno coueyno.
Quan l’y foudrio dé tén-én-tén
Vèï càüco jàufado 21 dé brén
Co n'éï pas qui no grando rouéyno.
Engréissa qu’àu chio, lou vendrá
Dé l'argén qué n'én tiroraï
Per moun counté n'én chotoraï
Un piti védéü màï so maï.
Quéï mé méymo qué gardoràï
Quéü piti troupéü quan l'auraï,
É dé-ségur, l'aumentorai
Toù loû ans tan qué ïàü pourrạï.
Qu'àü plozëï ! Peyroun-én to gåülo
Dé faïré-faïré lo pingråülo 22
A tréü-quatré pitis védéüs,
É dé poudéy dîr-y soun méüs !
Méyvis qué loû véyzé d'ovanço
Lévâs toů lo couett-én codanco,
Eypïngas , jữngas , sàuticas !
Peyrouni loll våut countrufas

[ocr errors]

Le lait tombe; adieu veau , vache, cochon, couvée,
La dame de ces biens , quittant d'un oeil marri

Sa fortune ainsi répandue
Va s'excuser à son mari,
En grand danger d'être battue.
Le récit en farce en fut fait;
On l'appella le pot au lait.
Quel esprit ne bat la campagne ?

Qui ne fait châteaux en Espagne ? Picrochole , Phyrrhus, la laitière, enfin tous;

Autant les sages que les foux. Chacun songe en veillant ; il n'est rien de plus

doux. Une flatteuse erreur emporte alors nos ames ;

Tout le bien du monde est à nous,

Tous les honneurs, toutes les femmes, Quand je suis seal je fais au plus brave un défi; Je m'écarte, je vais détrôner le Sophi;

On m'élit roi, mon peuple m'aime; Les diadêrhes vont sur ma tête pleuvant : Quelque accident fait-il que je rentre en moi

[ocr errors]

même, Je suis Gros-Jean comme devant.

(24) Diminutif de sauter
( 25 ) Ad milieu.
( 26 ) La boue.
(27) Lui donnåt de son bâton.
(28) Juron familier aux paysans.
( 29 ) Sont obligés.
( 30 ) Deux fois;

Sei sungnias 23 qué subré so této

L'ovio tou l'argen de lo fêto.
Én sàutican, 24 lo Peyrouni

Foguèt sàuticas lou couessi
Vaï-té. fàs fiché lou toupi;
Au toumb-au mitan 25 d'àu chomi;
É vèi-qui lou la dîs lo faigno, 26
Adiü lou chatéü en Espagno,
Adiü lo vacho , lou védéü ;
Lou por , low pouleîs , lou troupéü ;

Lo s'én tourn-à loustàü plo tristo ; S'escuzo dé soun mier aupèt de soun Botisto : Màï s'én fautèt de ré qué lou brâvé Tistou

L'y poréïsso dé soun billou , 27 Per l'y aprénéï à sé dounas dé gardo,

Au lèt dé tan fàs so bovardo.

Quéü count-ei counogu pèr-tou“
Loû messurs l'an méï en chansou

i
Én, opéra, én coumédio,
Is risén dé quello folio
Aux déypéns d'àu paubré péyzan.

Sanjiü ! 28 quis nén risan pas tan,
Car is nén fan bẻ piểi, aube documin autan,
Quan dé toupis dé la vézén-noù sur lås têtas
D'àû pétréîs d'àû soudårs , dé lâs quîtas ménétas;

Mâs co fàï coum-au coboré,
Faüto dé bounhur àu d'odresso
Toù quis qué countén séï l'hotesso
Soun vira 29 dé count doua yé, 30

XXVIII. Le Lion devenu vieux.

.

Le lion, terreur des forêts , Chargé d'ans , et pleurant son antique prouesse , Fut enfin attaqué par ses propres sujets ,

Devenus forts par sa faiblesse. Le cheval s'approchant lui donne un coup de pied, Le loup un coup de dent, le beufun coup de corne. Le malheureux lion, languissant, triste et morne,

(1) Qui avait fait. ( 2 ) Acoablé. (3) A la fin. (4) Aucun d'eux. (5) Cheyal. (6) Lui donne, lui applique. (7) Le boeuf. (8) Fit. (9) Jeune. (10) Attend. (11) Vint. (12) Deus fois.

« PreviousContinue »