Page images
PDF
EPUB

Que la mollesse et que le vice;
Les Germains comme eux deviendront

Gens de rapine et d'avarice.
C'est tout ce que j'ai vu dans Rome à mon abord.

N'a-t-on point de présent à faire, Point de pourpre à donner ; c'est en vain qu'on

espère Quelque refuge aux lois : encor leur ministère A-t-il mille longueurs. Ce discours un peu fort

Doit commencer à vous déplaire.
Je finis : punissez de mort

Une plainte un peu trop sincère.
A ces mots , il se couche : et chacun étonné
Admire le grand cæur , le bon sens , l'éloquence

Du sauvage ainsi prosterné.
On le créa patrice, et ce fut la vengeance

( 33 ) De pain de froment.
(34) La vérité.
( 35 ) Dite.
( 36 ) Se coucha.
(37) S'émerveilla s'étonna.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

« Is forian å lås fis qué tou' nôtré poyis

« Sirio tan couqui coumo ys. & Car noại vụ mas-kan co én oribản chaz vàậtress « Lou moundé nan-t-îs ré dé boun à vou dounas ! « Dé tàü poyis quîs chian, îs sén podén tournas. « Pèr îs gnio pûs ni léïs, ni piêta ni justiço « É Roum-au séï d'anèt né viü mâs d'ovoriço. « Sénotours ! moun discour éy, béléü un pàü for, « Mâs loû péyzans châz vou né mữnjén pas dé

« michro: 33 « làï choba... Mé véyqui... Vàůtréîs séz loû pûs

« for... e làü m'y ottendé bé... Vou puniréz dé mor

« Lo varta... 34 Mâs l'o vàurải dicho, » 35
Én méimo ten àu sé couéijèt 36
Tou dé ventré au miéï d'àu parquet ;

L'ossémblado s'éyboïguèt 39

D’ovéy trouba dîn l'âmo d'un sauvage
Tan d'éymé, dé rosou , dé boun-san, dé courage,

Lou séna lou noumé préfet ,
Co fuguèt touto lo véngénço
(É lou séna nén counvenguèt )
Qué soun discour l'y méritèt.
E per-fi qué quell-ovanturo

Possess-à lo rasso futuro
Au chossèt loû couquis qué déypéï tan dé téns

Fojian tan dé màü àû Germéns.

É sé méim-ordounèt d'éycrîré
Tou cé qué quéü péyzan lour véigno más dé dîré ;

Pèr qué co serviguéz toujours
Dé modél-á soù durotours,

Qu'on crut qu'un tel discours méritait. On choisit

D'autres préteurs ; et par écrit
Le sénat demanda ce qu'avait dit cet homme,
Pour servir de modèle aux parleurs à venir.

On ne sut pas long-temps à Rome
Cette éloquence entretenir.

(38) Ma grand-mère. (39) Moisir.

Mâs jai àuvi dir-à moun ando 38 (Ě idü diràï toujour, si càücu m'àu domando )

Qué quéü béü régliomén
Né durèt pas loun tén,
Tan-piéï per loû Rouméns,
Tan-piéï pèr loû Germéns ,

Tan-pier pèr touto républico
Qué laïsso cháuménis 39 no tallo rétorico,
Co nêï mâs lo vertu é lo francho-varta

Qué fan lou bounhur d'un éyta ,
Séy quello , pouén de liberta;
Séy l'àütro , pouén dé surétaa

[ocr errors][ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]
« PreviousContinue »