Page images
PDF
EPUB

Plût à Dieu qu'on réglât ainsi tous les procès !
Que des Tnrcs en cela l'on suivit la méthode!
Le simple sens commun nous tiendrait lieu de code;

Il ne faudrait point tant de frais.
Au lieu qu'on nous mange on nous gruge;

On nous mine par des longueurs :
On fait tant, à la fin , que l'huitre est pour le juge ,

Les écailles pour les plaideurs.

(18) Prendre éette tournure.
(19) Balayé.
( 20 ) Des huissiers.
( 21 ) Des Exploits.
( 22 ) Une seule noix.
( 23 ) Les quatre quartiers,
(24) Les coques.
(25) Bien nettoyés.

Pléytodiü qué nôtro justisso
Vouguesso virâs dé quéü biaï ! 18
L'aurio. bé tôt dé soun polaï,
Bouéfa 19 lo rus-é lo molisso.
Loû turcs qué né soun pas chrétién
Jujéns éntàü , maï jujéns bién,
Lou gros boun-san é lo noturo

Fan touto lour proucéduro.
Per n'àûtréîs fàu d'àû saroméns ,

D'au popiez marka , d'àû témouéns , D'aû hûchéz, 20 d'àů éypléîs , 31 d'àů transpors, de

l'énquêtas, D'àû défensoûrs, dé lås réquêtas. Châqué parti vàu véy rosou ;

L'un juro abé, l'autré, nou. Loû proucéz soun lan louns coumo

cordas de
Noû né pléydiorian mâs pèr uno quîto nou, 27
Noû fàu d’au ovoucas qué jeuguén à lâs bâras
Loù fraix mữnjén lầs catré jåras 23

É loll dous tiéz 34 bién éycura 25
Domourén pèr quis qu'an jura.

pou,

XVIII. L'Hirondelle et les petits Oiseaux.

Une hirondelle en ses voyages Avait beaucoup appris. Quiconque a beaucoup vu

Peut avoir beaucoup retenu. Celle-ci prévoyait jusqu'aux moindres orages ,

Et , devant qu'ils fussent éclos,

Les annonçait aux matelots. Il arriva qu'au temps que la chanvre se sème, Elle vit un manant en couvrir maints sillons. Ceci ne me plaît pas ,

dit-elle aux oisillons : Je vous plains; car pour moi, dans ce péril extrême, Je saurai m'éloigner , ou vivre en quelque coin. Voyez-vous cette main qui par les airs chemine?

Un jour viendra qui n'est pas loin,

(1) Des remèdes.
(2) Les quvres.
(3) Personne, qui que ce soit.
(4) Vous eussicz dit.
(5) Sorcière.
(6) La blanchisseuse.
(7) Semait son chenevis.

(8) Diminutif d'oiseaux.
(9) Petits grains.
( 10 ) Se balance.
(11) Va et vient comme un pendule.
(12) Moucherons.

XVIII. L'Auzello é loh pitis Aůzéů.

'AUZELLO vio, dîs soù vouyagéis

AUZELI sot
Opreï .forço sécréts , ni-màï càücâ mertiü. »
Quello bêtio d'espri vio fa tan d'ottentiü

A toutas l'obras 2 d'au boun-diü,
Quě l'anounçavo loû àůragéîs
Ovan quîs fuguéssan véngu.
Parlas-mé dé véy bién courgu !
Per nén sobởi mài qué dégu ! 3
Guêssà di 4 qué l'eyro surchiêro ,

5
Dîs l’étiü màï dîs lou printen
L'overtichio toujour 0 tén
Lou motélo ni-màï lo bujandiêro. 6
Quan l'y dévio véy d'àu touner
Lo counéychio tou co dîs l'èr.
Un jour qué dis no chénébiêro ,

Lo véguèt càüqué jantou ,
Qué sannavo soun chénobou.
Vàûtréîs ! vâûtréîs , sé dissèt-ello
A tot loû pitîs àůzillous ,

Coney pas qui no bogotello;

Méyfias voù dé quis gruzillous. ģ « Vézéz-voù quéü peyzanqu'à chaqué på sé nîno; 10 « Vézéz vàătréîs so mo qué dîs l'air sé dandîno; 11

« Dîrias qu'àu chasso lou mouchous: 13
« Eh bé quotey voù qué co régardo y
* Y'overtissé prénéz l'y gardo ,

(C

[ocr errors]

1

Que ce qu'elle répand sera votre ruine.
De là naîtront engins à vous envelopper.

Et lacets pour vous attraper ,
Enfin mainte et mainte machine
Qui causera dans la saison
Votre mort ou votre prison :
Gare la cage ou le chaudron !
C'est pourquoi , leur dit l'hirondelle ,
Mangez ce grain ; et croyez-moi.
Les oiseaux se moquèrent d'elle :
Ils trouvaient aux champs trop de quoi

Quand la chenevière fut verte,
L'hirondelle leur dit : Arrachez brin à brin

Ce qu'a produit ce maudit grain ;
Ou
soyez

súrs de votre perte. Prophête de malheur ! babillarde ! dit-on,

( 13 ) Prisons.
( 14 ) répand , étend.
( 15 ) Divertissement, joujous.
( 16 ) Champ où l'on a récolté le blé.
(17) En foule.
18) Depuis aujourd'hui.
(19) Balayez.
( 20 ) Becqueter.
( 21 ) La cage.
( 22 ) Le chanyre.
( 23 ) Epaisse.
(24) Menez à taille-ouverte.
( 25 ) Arrachez-là brin par brin,
( 26 ) Barbouilleuse.
( 27 ) Babilļarde,
( 28 ) Une pie.

« PreviousContinue »