Page images
PDF
EPUB

!

un seul jour ; c'étoit alors leur unique inquietude & tout le sujet de leurs distractions , & fi elles se trouvoient quelquefois à l'Opera , elles y regrettoient la

comedie. Autres temps, autres meurs. Elles outrenc. l'austerité & la retraite; elles n'ou-> vrent plus les yeux , qui leur sont donnez pour voir , elles ne mettent plus leurs sens à aucun usage , & chose incroyable ! elles parlent peu ; elles pensent encore, & affez bien d'elles-mesines , comme assez mal des autres ; il y a chez elles une émulation de vertu & de reforme qui tienr quelque chose de la jalousie; elles ne ha'iffent

pas
de

primer dans ce nou

de vie , comme elles fai. soient dans celuy qu'elles viennent de quitter par politique ou par dégoût ; elles se perdoient gayement par la galanterie, par la bonne chere & par l'osiveté, & elles se perdent tristement

par
la
présomption &

par l'envie.

Un homine devot entre dans un lieu saint,

perce

modesteinent la foulle , choisit un coin pour se recueillir & où personne ne voit qu'il s'humi

veau genre

lie; s'il eritend des Courtisans qui parlent , qui rient , & qui sont à la Chapelle avec moins de silence que dans l'antichambre , quelque comparaison qu'il falle de ces perfonnes avec luy-mesne , il ne les inéprise pas, il ne s'en plaint pas ; il prie

pour eux.

L'on croit que la devotion de la Cour inspirera enfin la refidence.

g C'est une chose délicate à un Prince religieux de reformer la Cour & de la rendre pieufe : inftruit jufques où le Courtisan veut luy plaire, & aux dépens de quoy il feroit sa fortune , il le menage avec prudence, il tolere , il dissimule, de

peur

de le jetter dans l'hypocrisie ou le sacrilege:il attend plus de Dieu & du temps, que de son zele & de fon induItrie,

L'on a esté loin depuis un siecle dans les arts & dans les sciences, qui toutes ont esté poussées à un grand point de raffinement , jusques à celle du salut que l'on a reduite en regle & en methode , & augimentée de tout ce que l'esprit des hommes pouvoit inventer de plus beau & de plus fu

tant de

blime : la devotion * & la Geometrie * Faulle ont leurs façons de parler,ou ce qu'on devotion. appelle les termes de l'art ; celuy qui ne les sçait pas,n'est ni devot ni Geomettre : les premiers devots , ceux mesmes qui ont esté dirigez par

les Apoftres, ignoroient ces termes, fimples gens qui n'avoient que la foy & les cuvres, & qui se reduisoient à croire & à bien vivre.

I Je ne doute point que la vraye devotion ne soit la source du repos; elle fait supporter la vie & rend la mort douce , on n'en tire

pas l'hypocrisie.

Chaque heure en soy , coinme à nostre égard est unique ; est-elle écoulée une fois ; elle a peri entierement, les inillions de fiecles ne la ra.' meneront pas :

les jours, les mois les années s'enfoncent, & fe perdent sans retour dans l'abîme des temps ; le temps mesme fera détruit ; ce n'est qu'un point dans les espaces immenfes de l'éternité, & il fera effacé : il y a de legeres & frivoles circonstan

qui ne font point stables, qui passent , & que j'appelle des modes, la grandeur, la faveur,

[ocr errors]

ces du temps,

les richesses , la puissance , l'autorité, l'indépendance, le plaisir, les joyes la fuperfluité. Que deviendront ces modes , quand le temps mesme aura disparu ? La vertu seule si peu à la mode va au delà des temps

[ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]

L y a des gens qui n'ont pas le moyen d'estre nobles.

il y en a de tels, que s'ils eussent obtenu six mois de delay de leurs creanciers , ils étoient nobles *.

Quelques autres se couchent roturiers & fe levent nobles *

** Veteca Combien de nobles dont le pere & rans. les ainez font roturiers ?

Tel abandon ne fon pere qui est connu , & dont l'on cite ou le greffe ou la boutique , pour se retrancher sur son ay.eul., qui mort depuis long. temps eft inconnu. & hors de prise ; il montre

ensuite grande charge , de belles alliances, & pour eftre noble, il ne luy manque: que

des titres.

Rehabilitations mot en usage dans, les Tribunaux., qui a fait vieillir &: rendu gothique celuy de lettres de nobleffe , autrefois si François & fi usia té : se faire rehabiliter suppose qu’un: homine devenu riche, originairement aft noble , qu'il est d'une necellité.

un gros

revenu

uno:

« PreviousContinue »