Nouveau dictionnaire des synonymes français

Front Cover
Delagrave, 1866 - 580 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

I
1
II
29
III
92
IV
110
V
168
VI
205
VII
243
VIII
270
XIV
379
XV
390
XVI
403
XVII
453
XVIII
455
XIX
484
XX
527
XXI
554

IX
285
X
297
XI
322
XII
327
XIII
347
XXII
557
XXIII
580
XXIV
529
XXV
551
XXVI
565

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 180 - L'insolent en eût perdu la vie ; Mais mon âge a trompé ma généreuse envie; Et ce fer que mon bras ne peut plus soutenir, Je le remets au tien pour venger et punir. Va contre un arrogant éprouver ton courage : Ce n'est que dans le sang qu'on lave un tel outrage ; Meurs ou tue. Au surplus, pour ne te point flatter, Je te donne à combattre un homme à redouter; Je l'ai vu, tout couvert de sang et de poussière, Porter partout l'effroi dans une armée entière.
Page 322 - Quelque rapport qu'il paraisse de la jalousie à l'émulation, il ya entre elles le même éloignement que celui qui se trouve entre le vice et la vertu. La jalousie et l'émulation s'exercent sur le même objet, qui est le bien ou le mérite des autres : avec...
Page 204 - Après cet âge rapide comme une semaison, vient celui de l'exécution. Il est en quelque sorte deux jeunesses, la jeunesse durant laquelle on croit, la jeunesse pendant laquelle on agit; souvent elles se confondent chez les hommes que la nature a favorisés, et qui sont, comme César, Newton et Bonaparte, les plus grands parmi les grands hommes.
Page 257 - La finesse dans les ouvrages d'esprit, comme dans la conversation, consiste dans l'art de ne pas exprimer directement sa pensée, mais de la laisser aisément apercevoir; c'est une énigme dont les gens d'esprit devinent tout d'un coup le mot.
Page 162 - ... nécessaire pour une fin particulière. De là vient qu'un boucher peut dire qu'il achètera une couple de bœufs, parce qu'il en veut deux; mais un laboureur doit dire qu'il en achètera une paire, parce qu'il veut les atteler à la ipônic charrue.
Page 271 - Notre gaieté tourne presque entièrement à notre profit : notre enjouement satisfait autant ceux avec qui nous nous trouvons, que nousmêmes : mais nous sommes uniquement réjouissants pour les autres. Un homme gai veut rire ; un homme enjoué est de bonne compagnie; un homme réjouissant fait rire. Il convient d'être gai dans les divertissements ; d'être enjoué dans tes conversations libres; et il faut éviter d'être réjouissant par le ridicule.
Page 151 - ... toute histoire feinte, écrite en prose, où l'auteur cherche à exciter l'intérêt, soit par le développement des passions, soit par la peinture des mœurs, soit par la singularité des aventures.
Page 247 - L'ambitieux, pour faire réussir ses projets, ne néglige rien ; il fait tout agir. La sagesse veut que, dans tout ce que nous faisons, nous agissions avec réflexion. (G.) 596.
Page 47 - Affront, Insulte, Outrage, Avanie. L'affront est un trait de reproche ou de mépris lancé en face de témoins ; il pique et mortifie ceux qui sont sensibles à l'honneur.
Page 432 - ... à sa place, lorsque la chose qu'on a en vue en faisant l'autre en est une suite moins nécessaire. On tire le canon sur une place assiégée pour y faire une brèche , et afin de pouvoir la prendre par assaut, ou de l'obliger à se rendre. Pour regarde plus particulièrement un effet qui doit être produit. Afin regarde proprement un but où l'on veut parvenir. Les filles d'un certain âge font tout ce qu'elles peuvent pour plaire, afin de se procurer un mari.

Bibliographic information