Journal des savants

Front Cover
Éditions Klincksieck, 1869
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

yº siècle par M L Cousin Caen 1868 in8 de 132 pages avec une carte Fé
122
cey Le Havre 1867 in8 de 15 pages Le pronom personnel dans les idiomes
126
Annales de lécole normale supérieure publiées sous les auspices du ministre
129
Les honnêtes gens sous Néron Article de M Beulé
140
ITALIE
144
Philosophie religieuse de LévihenGerson par Isidore Weil rabbin Article
157
Le Mahâbhârala par M Hippolyte Fauche Fragments du Mahâbhârata
171
Faculté des lettres de Paris Paris 18681869 deux volumes in12 de vil378
188
Nouvelles littéraires 188
247
t I Messine 1868 in8 de 200 pages Avril 255256
255
FIN DE LA TABLE
256
Bertrand
257
OEuvres de Lagrange publiées par les soins de M J A Serret Article de M
265
pages
275
Les Gètes ou la filiation des Scythes anx Gètes et des Gètes aux Scandinaves
289
des évolutions séculaires de la pathologie par Charles Anglada professeur de
306
française SaintGermain 1869 in12 de 206 pages Mai
313
reign engineering serials conducted by Alex Holley I volume n1 11 in et
316
remarques sur
317
Histoire de la fausse Élisabeth II 1 article de M Mérimée
330
Histoire de la fausse Élisabeth II 2 et dernier article de M Mérimée
335
poésie considérée comme linitiatrice des sciences chez tous les peuples Lauteur
339
Les Gètes ou la filiation des Scythes aux Gètes et des Gètes aux Scandinaves
345
De la formation des anciens noms de lieu par Jules Quicherat Histoire
366
Nouvelles littéraires 306
378
tée par des textes Ce recueil dont le premier volume renferme les poētes
399
Pietro Pomponazzi 2et dernier article de M Ad Franck
403

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 578 - Que les vérités mathématiques, lesquelles vous nommez éternelles, ont été établies de Dieu et en dépendent entièrement, aussi bien que tout le reste des créatures. C'est en effet parler de Dieu comme d'un Jupiter ou Saturne, et l'assujettir au Styx et aux Destinées, que de dire que ces vérités sont indépendantes de lui.
Page 655 - Il distingue entre la philosophie et la théologie, réclamant pour celle-là une entière liberté et ne faisant de la foi une obligation que pour celle-ci. Il proteste contre la condamnation de Galilée, et, non content d'admettre le mouvement de la terre, il croit avec Descartes que le monde est infini, puisqu'il le représente sous l'image d'une sphère dont le centre est partout et la circonférence nulle part.
Page 656 - Cela se fait par figure et mouvement, car cela est vrai. Mais de dire quels, et composer la machine, cela est ridicule; car cela est inutile, et incertain, et pénible. Et quand cela serait vrai, nous n'estimons pas que toute la philosophie vaille une heure de peine.] XCII.
Page 250 - Madame, vous êtes dans la place Royale , et tout le monde Vous voit de trois lieues de Paris , car chacun vous voit de bon œil ; à cause que Bonneuil est un village à trois lieues d'ici ! Cela n'est-il pas bien galant et bien spirituel?
Page 576 - Qu'il n'ya point d'âme si faible qu'elle ne puisse, étant bien conduite, acquérir un pouvoir absolu sur ses passions.
Page 685 - J'entends innocemment : sur son propre désir Quelque rigueur que l'on exerce, Encore y prend-on du plaisir. Volupté, Volupté, qui fus jadis maîtresse Du plus bel esprit de la Grèce, Ne me dédaigne pas, viens-t'en loger chez moi ; Tu n'y seras pas sans emploi : J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout ; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique.
Page 656 - Je ne puis pardonner à Descartes ; il aurait bien voulu, dans toute sa philosophie, pouvoir se passer de Dieu, mais il n'a pu s'empêcher de lui faire donner une chiquenaude, pour mettre le monde en mouvement : après cela, il n'a plus que faire de Dieu.
Page 346 - Évidemment encore personne ne s'en étonne. Qu'on ne s'étonne donc pas davantage de voir en français des verbes conjugués avec être, dans les temps composés desquels cet auxiliaire ne joue pas d'autre rôle que sum dans ceux des verbes déponents latins, recevoir, comme ceux-ci, un complément direct. » J'approuve tout ce qui précède, sauf l'assimilation de notre participe passé avec le participe passé déponent latin ; vengé, frappé n'ont jamais signifié ayant vengé, ayant frappé....
Page 748 - Monuments pour servir à l'histoire des provinces de Namur, de Hainaut et de Luxembourg, recueillis et publiés pour la première fois par le baron de Reiffenberg, tome IV, 1846, in-4°, pp.
Page 62 - Ce prix, d'une valeur de quinze cents francs, à décerner tous les trois ans, — soit à l'auteur de l'ouvrage littéraire qui aura le plus contribué au progrès de l'instruction primaire, soit à la personne qui, d'une manière, pratique, par ses efforts ou son enseignement personnel, aura le plus contribué à la propagation de l'instruction primaire, — sera décerné en 1903.

Bibliographic information