Revue suisse, Volume 13

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 603 - Voici le seul portrait d'homme, peint exactement d'après nature et dans toute sa vérité, qui existe et qui probablement existera jamais.
Page 607 - ... mon style inégal et naturel, tantôt rapide et tantôt diffus, tantôt sage et tantôt fou, tantôt grave et tantôt gai fera lui-même partie de mon histoire.
Page 706 - Couvrent vite mon front moulé sous son linceul , Je ne veux de vos bruits qu'un souffle dans la brise, Un nom inachevé dans un cœur qui se brise! J'ai vécu pour la foule , et je veux dormir seul.
Page 705 - Est-ce un soldat debout frappé pour la patrie? Un poète qui chante, un pontife qui prie ? Un orateur qui parle aux flots séditieux ? Est-ce un tribun de paix soulevé par la houle, Offrant, le cœur gonflé, sa poitrine à la foule Pour que la liberté remontât pure aux cieux...
Page 129 - Il était trop tôt... il était trop tard... Dieu commençait seulement à exercer ses justices et à donner ses leçons (page 31 ). » Qu'en savezvous? Restons hommes dans l'histoire. Montaigne , qui en aimait avant tout la lecture , nous a donné les raisons de sa prédilection, et ce sont les nôtres. Il n'aimait, nous dit-il, que les historiens tout simples et naïfs, qui racontent les faits sans choix et sans triage, à la bonne foi; ou, parmi les autres plus savants et plus relevés , il n'aimait...
Page 605 - Il n'ya point de vice do caractère dont l'aveu ne soit plus facile à faire que celui d'une action noire ou basse, et l'on peut être assuré que celui qui ose avouer de telles actions avouera tout.
Page 603 - Nul ne peut écrire la vie d'un homme que lui-même. Sa manière d'être intérieure, sa véritable vie n'est connue que de lui : mais en l'écrivant il la déguise: sous le nom de sa vie il fait son apologie; il se montre comme il veut être vu, mais point du tout comme il est.
Page 607 - Je ne puis me bien faire connaître que je ne les fasse connaître aussi, et l'on ne doit pas s'attendre que, dissimulant dans cette occasion ce qui ne peut être tu sans nuire aux vérités que je dois dire, j'aurai pour d'autres des ménagements que je n'ai pas pour moi-même. Je...
Page 603 - Pour bien connoitre un caractère il y faudroit distinguer l'acquis d'avec la nature, voir comment il s'est formé, quelles occasions l'ont développé, quel enchaînement d'affections secrettes l'a rendu tel, et comment il se modifie, pour produire quelquefois les effets les plus contradictoires et les plus inattendus. Ce qui se voit n'est que la moindre partie de ce qui est ; c'est l'effet apparent dont la cause interne est cachée et souvent très compliquée.
Page 633 - Saint Symphorien. Je me suis laissé dire la même chose de Meyerbeer. Ce malheur atteint avant tout l'artiste ; quant au spéculateur, il agit en conséquence. Je travaille ainsi, malheur qui m'oblige à ne dormir que six heures dans les vingt-quatre, et à en consacrer près de seize à constamment élaborer mon pauvre style dont je ne suis pas encore satisfait.

Bibliographic information