Page images
PDF
EPUB

Tous les exemplaires non revêtus de la signature ci-dessous seront réputés contrefaits.

[ocr errors][merged small]

L'éditeur de cet ouvrage se réserve le droit de le traduire ou de le faire traduire en toutes les langues. Il poursuivra, en vertu des lois, décrets et traités internationaux, toutes contrefaçons ou toutes traductions faites au mépris de son droit.

Le dépôt légal a été fait à Paris, au Ministère de l'intérieur, dans le cours du mois d'avril 1856, et toutes les formalités prescrites par les traités ont été remplies dans les divers Étals avec lesquels la France a conclu des conventions littérairez.

Pak 16. — IMP. SIMON RAÇOX ET COMP., RUE D'ERFURTI, 1.

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

A L'USAGE DE TOUTES LES FAMILLES, DE TOUS LES AGES

NOUVELLE ÉDITION

ETUR LIBR:14)

NEW-YOR

PARIS
LIBRAIRIE DE L. HACHETTE ET CHE

RUE PIERRE - SARRAZIN,

1860

Droit de traduction réservé.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

EXPLICATION

L'intention de ce petit livre est écrite dans son titre : LECTURES POUR TOUS.

Pour qu'un livre puisse être lu par tous, il faut trois choses :

Premièrement, que ce livre soit exigu, portatif, réduit à un seul petit volume, accessible ainsi à toutes les classes de lecteurs qui peuvent désirer une instruction ou une distraction d'esprit.

Secondement, que ce livre, au lieu de s'adresser à ce qui divise les hommes, c'est-à-dire aux opinions, à la politique, à l'esprit de système ou à l'esprit de parti, s'adresse exclusivement à ce qui les réunit, c'est-à-dire à l'âme, au sentiment, à la conscience, aux instincts innés et honnêtes du genre humain, à tout ce que Dieu a fait d'évident, d'unanime, d'indiscutable dans le coeur de l'homme, à tout ce qui est écrit dans la langue universelle : la langue universelle, c'est le sentiment.

Troisièmement enfin, il faut que ce livre soit irréprochable. Destiné à passer de la bibliothèque du père ou de la mère de famille entre les mains des enfants de tout âge et de tout sexe, il doit être épuré avec scrupule par l'auteur lui-même, non-seulement de toute pensée et de toute image, mais même de tout mot qui pourrait ternir la limpidité de ce cristal de l'âme qu'on appelle l'innocence, avant qu'on ne l'appelle vertu. S'il y a dans un pareil livre une seule page à déchirer ou à voiler, le livre est manqué, fermez le livre.

Nous avons pris nous-même ce soin pour les familles. Nous avons choisi sans faiblesse pour nousmême, et sans molle complaisance pour nos glorioles littéraires, dans les soixante volumes de poésie, de littérature, d'éloquence, d'histoire que nous avons composés, les pages les plus irréprochables par le sujet et les plus châtiées par le style : et si par hasard une strophe, une phrase, une image, un vers, un mot nous ont paru de nature à alarmer la susceptibilité de la mère de famille, nous en avons fait sans peine le sacrifice à la pudeur du foyer. Nous avons supprimé la strophe, innocenté l'image, corrigé le mot. Ce sacrifice ne nous a rien coûté, car nous avons voulu que dans un tel livre, non-seulement le sujet fût toujours sain, mais que le style même fût toujours honnête.

Il y a bien moins de peine et bien moins de mé

« PreviousContinue »