Histoire ancienne des Egyptiens, des Carthaginois, des Assyriens, des Babyloniens, des Mèdes et des Perses, des Macédoniens, des Grecs, Volume 2

Front Cover
1775
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 113 - ... s'en chargeoit. Ils étoient élevés en commun d'une manière uniforme. Tout y étoit réglé : le lieu et la durée des exercices, le temps des repas, la qualité du boire et du manger, le nombre des maîtres, les différentes sortes de châtimens.
Page 120 - ... ni à fa patrie. On connut dans cette occafion combien il étoit tendrement aimé. A fon départ tout le monde l'accompagna , ceux de fon âge , les jeunes gens , les vieillards ; Aftyage même le conduifit à cheval...
Page 213 - Son grand talent était d'étudier le caractère des hommes , afin de marquer à chaque personne sa place; de donner de l'autorité à proportion du mérite ; de faire concourir le bien particulier au bien public...
Page 116 - Perses, dit-il, au lieu de tant de détours et de circuits pour apaiser la faim , prennent un chemin bien plus court pour arriver au même but : un peu de pain et de cresson les y conduisent.
Page 424 - ... il persuada à tous les citoyens de remettre leurs terres en commun et d'en faire un nouveau partage pour vivre ensemble dans une parfaite égalité , ne donnant les prééminences et les honneurs qu'à la vertu et au mérite. Cela fut aussitôt exécuté. Il partagea les terres de la Laconie en trente mille parts, qu'il distribua à...
Page 469 - ... de punir ceux qui menaient une vie oisive. Outre cette première vue de faire fleurir les arts et les métiers, l'établissement de cette loi était...
Page 97 - Solon , qui ne voulait ni le flatter ni l'aigrir davantage , lui dit avec douceur : « Roi de « Lydie , Dieu nous a donné à nous autres Grecs , outre « plusieurs autres avantages , un esprit de...
Page 114 - Perses , dans tous ces sages établissemens , étoit d'aller au-devant du mal , persuadés qu'il vaut bien mieux s'appliquer à prévenir les fautes qu'à les punir ^ et au lieu que , dans les autres états , on se...
Page 330 - L'exemple du Chef, qui étoit par tout le premier , autorifoit fes difcours , & adouciflbit fes commandemens. La loi inflexible qu'il s'étoit impofée à lui-même de n'accorder rien qu'au mérite...
Page 28 - ... fortement enfemble avec du mortier. Tout cela étoit couvert de plaques de plomb ; & fur cette dernière couche étoit pofée la terre du jardin. Ces plateformes avoient été...

Bibliographic information