Suite du Répertoire du Théâtre Français: Comédies en prose I-XVIII

Front Cover
Pierre Marie Michel Lepeintre
Chez Mme veuve Dabo, 1822 - French drama
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 118 - Un raisonneur avec un fausset aigre Criait : « Messieurs, je suis ce juge intègre Qui toujours parle, argue et contredit; Je viens siffler tout ce qu'on applaudit. » Lors la Critique apparut, et lui dit...
Page 66 - Se je prendrai de fi bonnes meflires, que je défie tous les Muguets de Florence de me jouer le moindre petit tour. HORACE. Ne défiez pas tant, mon frère , ne défiez pas tant. Un jaloux eft déjà plus d'àdemi-trompe.
Page 68 - Lucelle prend plaisir à tout cela, et il faut une bonne fois me délivrer de cette inquiétude. HORACE. Je crains que vous ne vous y preniez trop tard : ce ne sera pas un bon moyen de plaire à Lucelle, que de lui ôter cette petite récréation. ALDOBRANDIN. Elle en aura d'autres, mon frère; car enfin je l'épouse au premier jour : le parti en est pris, et le contrat est déjà dressé chez mon notaire. HORACE. Adieu donc, seigneur Aldobrandin. Vous concluez ce mariage contre mon avis...
Page 51 - TOBIE. Je savois que ce n'étoit pas ma faute. Je n'ai garde de donner ma fille à votre fils : il n'en feroit qu'une vraie rien qui vaille. PERRETTE. Madame, à quelque chose le malheur est bon. M. GRIFFON. Ma foi! jé n'y comprends plus rien. Monsur est von ; l'on lé trahit. Jé suis rigide ; et l'on mé trompe. Sandis ! comment faut-il donc faire abec ces diantres d'animaux-là ? THIBAUT.
Page 26 - I c'est parce qu'il me l'a défendu que je meurs d'envie de le faire. Car , enfin , je m'imagine qu'il ya dans le monde des choses qu'il ne veut pas que je sache; et ce sont ces choses que je m'imagine , que je brûle de savoir. JOSSELIN, à part. — Le petit fripon ! LÉLIE. — Oh I ça, monsieur Josselin, en bonne vérité, ditesmoi ce que c'est que ces choses-là.
Page 78 - A bonne dupe ! Il ne s'attend pas au tour que je vais lui jouer. Je lui tiendrai exactement parole ; & il n'en fera pas plus content.
Page 67 - J'attens dès aujourd hui de Bologne une perfonne admirable , pour veiller fur une jeune femme. Un de mes amis communs que j'avois chargé de cette recherche , m'a afluré. que c'eft un prodige dans ce genre , & qu'elle a déjà formé trois ou quatr tes dans la Ville, qui y ont mis la vertu à la mode.
Page 47 - M. Griffon. C'est le plus vilain endroit de ma vie. THIBAUT, à Anselme et à Josselin. Messieurs , messieurs , venez m'aider , s'il vous plaît , à mettre le holà entre deux beaux-frères qui se vont couper la gorge. ANSELME, à Griffon et à Tobie. • Qu'est-ce que c'est donc? Qu'avez-vous, messieurs? qui vous oblige à en venir aux invectives? M. GRIFFON. Ah ! messieurs , serbitur : jé bous fais juges dé céci.
Page 98 - Zima de manière que je ne pense pas qu'il y revienne. LA GOUVERNANTE. Je ne lui ai pourtant dit que des choses fort raisonnables, et tout cela, en conscience, pour assurer à Lucelle un mari qui la rende heureuse, et la délivrer d'un persécuteur qui n'en est pas digne.
Page 89 - Moi ! faire mourir de jeunes personnes que l'on me confie! moi, la douceur même; moi, qui compte pour rien de prêcher la vertu, si je ne la persuade ! que dis-je ? si je ne la fais pas aimer! Le ciel, de sa grâce, m'en a accordé le talent...

Bibliographic information