Pensées de Pascal: publiées dans leur texte authentique avec une introduction, des notes et des remarques, Volume 2

Front Cover
Librairie Ch. Delagrave, 1881 - Philosophy
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

craindre II
78
NATION Maîtresse pour personne aimée II 262 Maitresse forme
81
I 193
84
des hommes avant JésusChrist II 87 Il faut que lhomme en voie assez
89
de toutes les hérésies II 91 Moyen de les empêcher et de les réfuter
92
De LONGChamp Voy BRUSCAMBILLE
93
Effet dun discours naturel Ibid Il ny a rien quon ne rende
104
Questa è la vita eterna che etc
105
HUMBOLDT Alexandre de II 106
106
jugeant II 175 1 Faire pour constituer Lhomme nagit point par
111
JACQUELINE PASCAL Lettre de Pascal
112
inventions de lesprit peuvent être tout ensemble sans fin et sans interruption
120
ARCHIMÈDE Figure Pascal luimême BESONGNE labbé I Lxxiv notes
136
DESCARTES I XXX 1 219
148
LÉGISLATEUR
150
force à parier et je ne suis pas en liberté I
152
dans les Païens la protection de Dieu parait dans les Juifs II 49 Sentir
154
palement quà établir etc 140 Tout ce qui ne va point à la charité
155
les miracles y décident II 70 JésusChrist met la divi
159
savoir celle quil faut mettre la première I 105 Voy PRINCIPE
163
trop amples de quatre parties I 33 On aime que les docteurs graves soient
165
lhomme 1 7 Lalliance de Moïse II 57 La nouvelle et lancienne
173
des moyens et point de la fin II 166 Description de lhomme Nature
174
dance des délices de la vie II 228
186
les juifs prophéties figures
199
Isaie prince du sang II
200
voyant les hérésies a mis dans lEcriture et dans les prières de lEglise
202
AUGUSTIN SAINT Le Père du jansé toire universelle rempli un plan
203
le premier Adam mais dans un de supplices II
206
que limagination I 36 Les médecins ne te guériront pas mais cest
208
chrétiens ne manquent pas de sens I 149 Voy PROUVER Les preuves
212
dies sont un principe derreur I 35 Disposition de lâme dans
223
ches 1 3 La maladie ôte la science I 41 Les sciences ont deux
237
au baptême II 323324
323
que moi II 310 Méditations sur la Grâce titre de livre II
327
Je ne sais pas comme homme ou comme légat II 201 LE Mys
329
susChrist II 1 Voy David Devait convertir le cœur des pères aux
330
N M II 331 354
331
à ceux quelle justifie I 187 Ceux qui se donnent à Dieu II
342
que de dire I 7 Etant juste et quils nous connaissent et quils
353
des hommes les attirent auprès des grands II
355
BACON Roger Ibid Calvin Cité II 54
359
CAUSALITÉ La dignité de la causalité II 161
1
Preuve des deux Testaments à la fois II 2 note 2 Preuve
2
Philosophiæ I 4 Cf II 126 et 148 II 151 Descartes inutile
3
de lui lorsquil ny est pas 1 28 Incertitude de lamitié des rois 181
7
jusquaux abîmes 1 6 et 23 Je vois mon abîme dorgueil de curiosité
14
cffet de lamour cest dinspirer un grand respect En amour un silence vaut
26
des espaces II 152
27
douter où il faut I 193 Lhomme sans Dieu est dans lignorance de tout
28
RELIGION
32
dun hommeDieu I cxxxiv
44
Toute la philosophie ne vaut pas une heure de peine II 126 Sur lheure
47
II 252
55
son salut II 246
58
personnes destituées de foi et de grâce II 60
60
et des païens II 229 Voy ConsoLATION Hors lEglise il ny a que malédic
61
Ibid Voy PYRRHONIEN
65
II 158
67
Rome
69
nous ne le soyons jamais I 37 Etrange manière de rendre les hommes
73
et sachant tout ce quil y a de faux I cxxxiv Voy Tout
77
anges I 11 Lhomme nest ni ange ni bête 100 Les bêtes
78
a Tous les hommes recherchent dêtre heureux I 116 Comment la
82
PASCAL Blaise Sa foi I ix
87

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 62 - Dieu qui fait sentir à l'âme qu'il est son unique bien; que tout son repos est en lui, et qu'elle n'aura de joie qu'à l'aimer; et qui lui fait en même temps abhorrer les obstacles qui la retiennent, et l'empêchent d'aimer Dieu de toutes ses forces. L'amour-propre et la concupiscence, qui l'arrêtent, lui sont insupportables. Ce Dieu lui fait sentir qu'elle a ce fond d'amour-propre qui la perd, et que lui seul la peut guérir.
Page 65 - Dieu qu'ils adorent, mais pour ceux en qui cette lumière est éteinte et dans lesquels on a dessein de la faire revivre, ces personnes destituées de foi et de grâce, qui recherchant de toute leur lumière tout ce qu'ils voient dans la nature qui les peut mener à cette connaissance, ne trouvent qu'obscurité et ténèbres...
Page 207 - Jésus sera en agonie jusqu'à la fin du monde : il ne faut pas dormir pendant ce temps-là.
Page 54 - Les prophéties citées dans l'Évangile, vous croyez qu'elles sont rapportées pour vous faire croire. Non, c'est pour vous éloigner de croire.
Page 17 - De tous les corps ensemble, on ne saurait en faire réussir une petite pensée : cela est impossible, et d'un autre ordre. De tous les corps et esprits , on n'en saurait tirer un mouvement de vraie charité : cela est impossible, et d'un autre ordre, surnaturel.
Page 62 - Tous ceux qui ont prétendu connaître Dieu et le prouver sans Jésus-Christ n'avaient que des preuves impuissantes. Mais pour prouver Jésus-Christ, nous avons les prophéties, qui sont des preuves solides et palpables. Et ces prophéties étant accomplies, et prouvées véritables par l'événement, marquent la certitude de ces vérités, et partant, la preuve * de la divinité de Jésus-Christ.
Page 46 - L'éclat de la véritable équité aurait assujetti tous les peuples. Et les législateurs n'auraient pas pris pour modèle, au lieu de cette justice constante, les fantaisies et les caprices des Perses et Allemands.
Page 164 - La nature s'imite. Une graine, jetée en bonne terre, produit. Un principe, jeté dans un bon esprit, produit. Les nombres imitent l'espace, qui sont de nature si différente. Tout est fait et conduit par un même maître : la racine, la branche, les fruits; les principes, les conséquences.
Page 45 - La justice sans la force est impuissante ; la force sans la justice est tyrannique. La justice sans force est contredite, parce qu'il ya toujours des méchants; la force sans la justice est accusée. Il faut donc mettre ensemble la justice et la force ; et pour cela faire que ce qui est juste soit fort, et que ce qui est fort soit juste.
Page 15 - La distance infinie des corps aux esprits figure la distance infiniment plus infinie des esprits à la charité, car elle est surnaturelle. , Tout l'éclat des grandeurs n'a point de lustre pour les gens qui sont dans les recherches de l'esprit. La grandeur des gens d'esprit est invisible aux rois, aux riches, aux capitaines, à tous ces grands de chair.

Bibliographic information