De libertate apud Leibnitium ...

Front Cover
Edebat Felix Alcan Bibliopola, 1903 - Free will and determinism - 88 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 18 - C'est en effet parler de Dieu comme d'un Jupiter ou d'un Saturne et l'assujettir au Styx et aux destinées, que de dire que ces vérités sont indépendantes de lui. Ne craignez point, je vous prie, d'assurer et de publier partout que c'est Dieu qui a établi ces lois en la nature, ainsi qu'un roi établit les lois en son royaume.
Page 65 - Tout l'avenir est déterminé sans doute; mais, comme nous ne savons pas comment il l'est, ni ce qui est prévu ou résolu , nous devons faire notre devoir suivant la raison que Dieu nous a donnée et suivant les règles qu'il nous a prescrites...
Page 1 - On me répondra peut-être que cette table rase des philosophes veut dire que l'âme n'a naturellement et originairement que des facultés nues. Mais les facultés sans quelque acte , en un mot les pures puissances de l'école ne sont aussi que des fictions que la nature ne connaît point et qu'on n'obtient qu'en faisant des abstractions.
Page 64 - C'est qu'il est faux que l'événement arrive quoi qu'on fasse ; il arrivera, parce qu'on fait ce qui y mène; et si l'événement est écrit, la cause qui le fera arriver est écrite aussi. Ainsi la liaison des effets et des causes, bien loin d'établir la doctrine d'une nécessité préjudiciable à la pratique, sert à la détruire.
Page 79 - pour parler plus rondement , et pour aller peut-être un « peu plus avant , je dirai que la volition est l'effort ou la «tendance (conatus) d'aller vers ce qu'on trouve bon, et " loin de ce qu'on trouve mauvais ; en sorte que cette ten...
Page 20 - ... quelque chose d'approchant du Dieu de Spinoza, savoir le principe des choses et une certaine souveraine puissance ou Nature primitive qui met tout en action et fait tout ce qui est faisable.
Page 62 - ... été trop grande. Je demeure aussi d'accord que la grâce n'est point donnée aux mérites, quoique tant les bonnes que les mauvaises actions entrent dans le compte, comme tout le reste, pour la formation du plan total, où le salut est compris. Prières, bonnes intentions, bonnes actions, tout est utile, et même quelquefois nécessaire, mais rien de tout cela n'est suffisant.
Page 81 - ... une divinité. Ce n'est pas dans l'objet, mais dans la modification de la connaissance de l'objet que les monades sont bornées. Elles vont toutes confusément à l'infini, au tout, mais elles sont limitées et distinguées par les degrés des perceptions distinctes.
Page 18 - quidem fata fuisse condita, sed postquam condita fuere « ipsum se us servandis obstrinxisse, ita ego non puto « essentias rerum mathematicasque illas veritates quae de « ipsis cognosci possunt, esse independentes a Deo; sed « puto nihilominus, quia Deus sic voluit, quia sic disposuit, « ipsas esse immutabiles et aeternas...

Bibliographic information