From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 232 - Auffitôt que d'un trait de fes fatales mains , La parque l'eut rayé du nombre des humains , On reconnut le prix de fa mufe éclipfée. L'aimable comédie , avec lui terraffée , En vain d'un coup fi rude efpéra revenir, Et fur fes brodequins ne put plus fe tenir. Put plus eft un peu rude à l'oreille , mais Boileau avait raifon.
Page 232 - L'un, défenseur zélé des bigots mis en jeu, Pour prix de ses bons mots le condamnoit au feu '. L'autre, fougueux marquis, lui déclarant la guerre, Vouloit venger la cour immolée au parterre.
Page 233 - C'eft par-là que Molière illuftrant fes écrits , Peut-être de fon art eût remporté le prix , Si moins ami du peuple en fes doctes peintures . Il n'eût point fait fouvent grimacer fes figures , Quitté pour le bouffon l'agréable & le fin , Et fans honte à Térence allié Tabarin. Dans ce fac ridicule où Scapin s'envelope , Je ne reconnais plus l'auteur du Mifantropc. On pourrait répondre à ce grand critique , que Molière n'a point allié Térence...
Page 233 - Et qu'il fait à quel coin fe marquent les bons vers... Que s'il veut une rime , elle vient le chercher , Qu'au bout du vers jamais on ne le voit broncher, Et, fans qu'un long détour l'arrête , ou l'embarraffe, A peine at-il parlé , qu'elle même s'y place.
Page 239 - On peut dire qu'il se méprit un peu dans cette dernière pièce et qu'il ne se contint pas dans les bornes du pouvoir de la comédie; car, au lieu de se contenter de blâmer les mauvais médecins, il attaqua la médecine en elle-même, la traita de science frivole et posa pour principe qu'il est ridicule à un homme d'en vouloir guérir un autre. La comédie...
Page 239 - ... et posa pour principe qu'il est ridicule à un homme d'en vouloir guérir un autre. La comédie s'est toujours moquée des rodomonts et de leurs rodomontades ; mais jamais elle n'a raillé...
Page 222 - Italiens, qui font naturellement comédiens, l'expriment mieux, leur langue y eft plus propre que la nôtre , par l'air badin qu'elle a de dire ce qu'elle dit: la nôtre peut en devenir capable , quand elle fe fera encore plus perfectionnée.
Page 229 - Il s'eft appliqué particulièrement à connoître le génie des Grands , & de ce qu'on appelle le beau monde, au lieu que les autres fe font fouvent bornés à la connoiffance du peuple.

Bibliographic information