Géométrie et méchanique des arts et métiers et des beaux-arts: Dynamie

Front Cover
Bachelier, 1826 - Dynamics - 442 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 56 - Enfin Malherbe vint, et, le premier en France, Fit sentir dans les vers une juste cadence. D'un mot mis en sa place enseigna le pouvoir. Et réduisit la muse aux règles du devoir.
Page 361 - Par conséquent, la quantité de chaleur contenue dans les diverses substances n'est pas la même, et l'on peut évaluer exactement ces quantités en prenant pour terme de comparaison , par exemple , la quantité de chaleur nécessaire pour élever d'un degré un kilogramme d'eau liquide, quantité à laquelle nous avons donné le nom de therme. Nous trouverons que les substances énumérées dans le tableau suivant, varient d'un degré de température pour une fraction de thermes représentée par...
Page 446 - Il s'efforça , mais vainemenl , d'intéresser l'amirauté d'Angleterre en faveur de ses projets ; il fut repoussé. Parmi les objections sur lesquelles était fondé le refus de l'amirauté , se trouvait celle-ci : « La force des lames de la mer ne brisera-telle pas en morceaux toute partie de machine qu'on placera de manière à la faire mouvoir dans l'eau?
Page 460 - C'est , ainsi que nous venons de le dire , ce qu'a fait Fulton, en s'aidant, pour cela, des données de l'expérience et des moyens du calcul. Après le succès , tout le mérite de ses devanciers s'est anéanti dans l'opinion du vulgaire. Lui seul a recueilli les fruits de la renommée, et les autres sont à peine cités, par souvenir, dans quelques introductions historiques.
Page 449 - Europe, tourna les yeux vers sa jeune patrie. Il résolut de transporter en Amérique la nouvelle industrie qu'il venait de créer au sein de la France. Il fut surtout encouragé dans ce dessein par M. Livingston , alors ambassadeur des États-Unis auprès du- gouvernement français. M. Livingston était lui-même auteur de nombreuses tentatives pour faire naviguer des bateaux en pleine mer par l'action...
Page 470 - Ërié par la grande chute du Niagara, impraticable à la navigation. Le seul bassin du Mississipi comprend une superficie égale à six fois celle de la France. Ce fleuve , qui charie beaucoup de limon , a ses bords trop vaseux , il a des hausses et des baisses trop grandes pour qu'on puisse pratiquer sur ses bords des chemins de halage. C'est d'ordinaire...
Page 446 - En 1690, dans l'année même où le capitaine Savery, profitant des idées répandues en Angleterre par le marquis de Worcester, faisait connaître la machine à vapeur, il présentait un projet de bateaux mis en mouvement par des roues à aubes ; moyen qui devait, un siècle après, être reproduit avec tant de succès dans le nouveau mode de navigation. Mais le capitaine Savery n'eut pas même la pensée de proposer pour force motrice à la mer celle qu'il avait mise en. action par sa machine à...
Page 260 - E, on nomme la première soupape d'écoulement ou d'arrêt, et ta seconde soupape .d'ascension. Ces soupapes sont des boulets creux D et e, qu'on retient par des muselières, et dont l'épaisseur est telle, qu'ils ne pèsent pas plus de deux fois le volume d'eau qu'ils déplacent. On donne à l'extrémité du corps du bélier, qui porte les soupapes et le réservoir d'air F, le nom <îe tête du bélier.
Page 447 - ... vapeur. Ce bateau , mis à flot sur une eau tranquille , aurait marché, quoique avec peu de vitesse, parce que la force de la machine motrice n'équivalait qu'à celle d'un cheval. Avec des moyens aussi faibles le bateau ne put remonter la Seine , et M. Périer abandonna ses tentatives. En i78i , M.
Page 458 - Angleterre , par la société instituée pour le perfectionnement de l'archi' lecture navale. Ces expériences ne lui fournirent sans doute que des données approximatives ; mais cette approximation était suffisante pour lui indiquer entre quelles limites il devait se tenir. Dès lors le succès de son entreprise acquit la certitude mathématique. Nous insistons sur ces faits , parce qu'ils montrent à quoi tient la réussite des inventions les plus ingénieuses...