Page images
PDF
EPUB

THE NEW YORK PUBLIC LIBRARY

ASTOR. LENOX AND TILDEN FOUNDATIONS

DES ARTICLES

DU TOME QUATORZIEME. . CONSERVATION, 1. f.

f
CONSUL, JUGE ET CONSULS.

70 Conservation de foi-même , Page 1

CONTARINI , Ambassadeur de Venise auDu précepte de la Conservation de foi-me- près de l'Empereur Charles- Quint , & à

me. C'est une Loi de la Nature, de la la Cour de Rome auprès du Pape Clé, Religion & de la Société. Modifications ment VII, &c.

73 & exceptions dont elle est susceptible. 4 CONTARINI, (Ange) Ambasadeur de CONSERVATION DE LYON. 18 Venise en plusieurs Cours de l'Europe. CONSISTOIRE , f. m.

ibid. CONSPIRATEUR, 'f. m.

CONTARINI, (Aloysio ou Louis ) AmCONSPIRATION, f. f.

basadeur de Venise en plusieurs Cours CONSTANCE, Ville du Cercle de Suabe

d'Europe.

74 fituée sur le Rhin, à l'extrémité d'un CONTENT , adj. grand Lac nommé Lac de Constance, CONTENTEMENT, f. m.

ibid. E en Allemand Bodensée.

25

CONTRADICTION, f. f. CONSTANTIN, à Nay6, Ville de Des Contradictions que l'on éprouve dans

Mæfie, l'an de J. C. 274 , fils de l'Em- le commerce de la vie. Plier fon humeur pereur CONSTANCE-CHLORE, & d'HÉ. & supporter celle des autres ,

&c.

76 LENE , proclamé AUGUSTE en 306. 26 CONTRAINTE PAR CORPS. 80 Conftantin considéré comme Prince guerrier. 27 CONTRAT, f. m.

98 Constantin seul Empereur. Son Gouverne- CONTRAVENTION, f. f. Aktion contraire

30

à quelque loi , réglement , jugement , Constantin fonde Constantinople. Année 326. traité, &c. Contravention à la paix,

105 CONSTANTIN FALCON.

37

CONTREBANDE, f. f. Tout commerce qui CONSTANTINOPLE, Ville capitale de se fait contre les loix de l'Etat. 106 l'Empire Ottoman.

44

Déclaration du Roi , qui renouvelle les difCONSTITUTION POLITIQUE, OU positions des anciennes Ordonnances ren

CONSTITUTION DE L'ÉTAT. 56 dues pour empêcher la Contrebande. 112 Des intérêts qui résultent de la différente CONTREFAÇON ou CONTREFACConstitution des Etats.

TION, f.'f. CONSUL , Magistrat de l'ancienne Rome. 65 CONTREFAIRE , y. a. CONSUL d'une Nation dans les Pays CONTRIBUTION, f. f. étrangers, 69 Contributions Militaires,

118

meni.

34

61

115

202

123

145

[ocr errors]

163

233

CONTROLE, f. mi

120 CORRUPTION, 1. f. De la Corruption pu. CONTROLE DES ACTES.

ibid. blique. CONTROLE DES EXPLOITS.

9. I. De la pente à la Corruption. Diverses CONTROLE Général des Finances. Con- efpeces de Corruption publique. Souvent

tróleur Général des Finances. Etablisse- elle se glise dans les hommes qui l'ont

meni du Contrôle général des Finances. 125 naturellement en averfion. Ses progrès. Notice des Contrôleurs généraux des Finan- rapides. Ses suites toujours fatales a la ces, depuis Colbert jusqu'à nos jours, 129 constitution de l'Etat.

ibid. CONTZEN, (Adam) Théologien Politique. 144 §. II. Un peuple corrompu, qui recouvre CONVENANCE. Droit de Convenance, sa liberté , aura toutes les peines du Guerre de Convenance.

monde à la conserver.

225 CONVENTION, f. f. Consentement ou ac- S. III. De quelle maniere l'on pourroit main

cord mutuel de deux ou plusieurs person- tenir un Gouvernement libre dans un Etat nes pour former entre elles un engage. corrompu, il seroit déjà établi ; & , ment quelconque.

150 en cas qu'il n'y fíîc pas, comment on CONVERSATION, f. f.

156
pourroit ly introduire.

227 COPENHAGUE, Ville capitale du Royaume §. IV. Des suites malheureuses de la Cor. de Danemarc.

160

Tuption publique. Qu'elle tend à ruiner COQUILLE, (Gui) Auteur Politique. 162 un Etat. Exemple tiré de la Républic CORDOUE, Province d'Espagne , avec titre que de Rome , & appliqué aux Gouverde Royaume.

nemens modernes.

230 CORÉE, (la) Presqu'ifle d'Afie, entre la §. V. Des moyens de tirer un peuple de Chine & le Japon.

166 fa Corruption. CORIOLAN. (Caius Marcius) 167 CORSE, Ile de la Méditerranée. 250 CORNARO, (Ange ) habile Négociateur Traité entre la France & la République de Vénitien.

168

Gênes pour la cession de l'Isle de Corse. CORNOUAILLE, Province maritime d'An

298, gleterre, dont elle est l'extrémité la plus De la Confulie générale de Corse. 301

occidentale de la plus méridionale. 169 Edit du Roi , concernant la Jurisdition des COROMANDEL, (la côte de ) pays de Podestats, la Police & l’Administration

l'Inde en deçà du golfe de Bengale. 170 municipale des Villes & Communautés · CORPS POLITIQUE.

175
de liste de Corse.

304 CORPS, COLLEGE, COMMUNAUTÉ. ART. I. Suppression des anciens Officiers

177
Municipaux.

305 CORPS DES MARCHANDS ET DES II. Inspections des Provinces.

306 ARTISANS, 184 III. Podestars-Majors des Pieves.

ibid. CORRECTION, f. f.

IV. Podestars des Communautés & Peres CORRESPONDANCE, f. f.

du commun.

307 De la Correspondance d'un Ministre avec V. Greffiers des Communautés. ibid.

d'autres Ministres de fon Maitre. 195 VI. Huissier ou Subrogé dans chaque ComCorrespondance d'un Marchand avec

munauté.
autre Marchand , ou d'un Banquier avec VII. Confirmation des Ele&tions.

309 un autre Banquier , &c.

196 VIII. Police, Religion, Mæurs & Sureté. CORRESPONDANT, f. m. Personne do

ibid, miciliée dans un lieu, avec laquelle une au- IX. Police, Vivres, Santé. tre personne réfidante dans une autre ville ou

X. Jurisdiétion des Podestais dans le cipays, eft en relation de commerce, 199

vil.

312

[ocr errors]

188

un

308

311

[ocr errors][ocr errors]

418

XI, Mifus champêtres.

313

Couronnement de l'Empereur d'Occident , du
XII. Justice criminelle.
ibid. Roi de Tonquin ,, &c.

404
XIII. Amendes & confiscations,

314

COURIER, f. m.
XIV. Registres.

ibid. Courier du Cabinet. Courier de Semaine. 407
XV. Deniers des Impositions. 315 COURTIER , f. m. Celai qui s'entremet pour,
XVI. Corvées , pasages de troupes , & au- faire vendre , acheter , troquer , ou échan-
tres charges publiques.

ibid.
ger les marchandises.

408
XVII. Ouvrages publics.

316

COURTILZ, (Gratien de ) Auleur Poli-
XVIII. Procès des Communautés.
317 tique,

409
XIX. Recette des deniers Communaux, ibid. `COURTIN, (Honoré & Antoine de) deux
XX. Dépenses des deniers Communaux. 318 célébres Négociateurs.

411
XXI. Comptabilité.
ibid. COURTISAN, f. m.

412
CORVÉE, I. f.

319

Caractere des Courtisans.
CORVÉE, Ponts & Chauffées.

324
Le Courtisan vertueux.

421
Sentimens des Economistes.

337
COURTISANE, f. f.

422
Edit du Roi , par lequel Sa Majesté sup- COURTOISIE, 1. f.

424 prime les Corvées ; & ordonne la con- COUTUME, f. f.

425 feétion des grandes routes à prix d'er- De la diversité des Coutumes & du degré gent.

341

d'autorité qu'elles peuvent avoir, 434
Extrait d'un Mémoire sur les Corvées, pré- De quelques Coulumes remarquables. 432

fenté aux Etats de Bretagne par M. le
Vicomte de Toufain.

352

CR
Remontrances du Parlement de Paris , sur

la suppression des Corvées. 356 CRACOVIE, (Palatinat de ) Province de
Déclaration du Roi, qui rétablit , par pro- Royaume de Pologne.

447
vifion, l'ancien usage obfervé pour les CRÉANCE, f. f. Lettre de Créance,
réparations des grands chemins. 369

CRÉDIT, s. m.
COSA QUES, Peuple guerrier qui habite les §. I. Du crédit auprès des Grands. 450

parties les plus méridionales de la Mof- §. II. De la fauseré des moyens que les
covie , & sur-tout ce qu'on appelle la hommes employent pour s'acquérir du Cré-
petite Rufie.

371 dit , & de leurs mauvais effers. 454
COVENANT, Ligue fameuse que les Ecos- §. III. Du Crédit en fait de Commerce &
fois firent en 1638, pour maintenir leur de Finance.

4 57 religion contre toute espece d'innovation. §. IV. Du Crédit particulier. 469

380

§. V. Du Crédit public.
COUP, f. m. Coup de main, Coup d'État. S. VI. Du Crédit public, par M. ME-

381
LON.

487
COUR, f. f. Le lieu qu'habite un Souve- S. VII. Sur le Crédit public, par D. Hu.
rain.

386
ME.

494
Réflexions sur la Cour.

387 CRÉMONOIS, (le) Pays d'Italie,
COUR, Tribunal, Jurisdi&tion. Cour Souve- Duché de Milan.

506
raine, .
396 CRETE, Ife de La Méditerranée.

507
Cour de Comie,

397

CRIME, f. m.
Cour de la Duché.

$. I. Différentes especes de Crimes. Princi-
COURAGE, f. m.

399 pes de Législation sur cette matiere, 512 COURONNEMENT, 1. mi

§. II. Moyens de juger de la grandeur des Couronnement du Pape.

403

Crimes.

449.

478

398

9

518

548

3. III. De la Jufice & de la nécessité de ture , que tuer un tyran, titulo vel exer: punir certains Crimes extraordinaires

citio , n'est pas un meurtre, 574 dont les loix ne font point mention. CRUAUTÉ, 1. 'm.

573. 524 §. IV. Des Crimes qui font punis sur d'av-'.

CU tres personnes , que ceux qui les one commis.

528

CUBA ; Colonie Espagnole formée à Cuba. Des Crimes d'Etai. 532

577 .

. V. Des moyens de prévenir les Crimes: 545 CUGNIERES ET BERTRAND, Autears Premier moyen : la précision des Loix. 546

Politiques.

585 Second moyen : polir une nation & en CULM,(Palatinat de ) Province de la Prulle érendre les lumieres.

ibid.
Polonoife.

587 Troisieme moyen : faire enforte que le Tri- CULMBACH, Pays d'Allemagne, qui porte bunal chargé du dépôt des Loix foit plus aussi le nom de Bareith.

588 intérelé à les obferver ; qu'à les violer CULTE, f, m.

590 en se laisant corrompre,

547 Réflexions ultérieures sur le Culte intérieur Quatrieme moyen : récompenser la vertu, ibid. & le Culte extérieur comparés ensemble. Cinquieme moyen : perfectionner l’éduca

596 tion.

CULTURE DE LA TERRE.

599 CRIMÉE, Contrée de la petite Tartarie. ibid.

Culture de l'Esprit. CRIMINEL, f. m.

550 CUMBERLAND, Province de l'Angleterre CRIMINEL, CRIMINELLE, adj. Des ac- Septentrionale,

624 tions criminelles, regardées comme indif-, CUMBERLAND, (Richard) Prélar Ano

férentes ou même comme vertueuses. ibid, glois, Philofophe , Moralife & Politie CROISADE, f. f.

qúe.

626 Croisades entreprises pour la conquête des Traités Philofophiques des Loix naturelles Lieux faints. 556

628 Croisade entreprise pour l'extirpation des in- CURAÇAO, OU CURASSAW, une des fideles.

562 ifles Antilles fous-le-veni , dans l'AméCroisade entreprise pour l'extirpation du rique Septentrionale.

669 paganisme,

ibid. CURE, f. f. Bénéfice Ecclésiastique auqueh Croisade entreprise pour l'extirpation de l'hés eft attaché le soin des ames d'un certain réfie. ibid. nombre de personnes.

670 CROMER , (Martin ) Auteur Politique. 564 CURÉ, f. m. Prétre pourvu d'un Bénéfice CROMWEL. (Olivier)

ibid. à la charge de conduire une paroise, Epitre Dédicatoire d'un livre intitulé Traité fous les ordres de l'Evéque Diocésaina Politique, composé par William Allen,

ibid. il prétend prouver, par l'exemple de CURLANDE, Contrée de l'Europe feptenMoyfe, & par d'autres tirés de l'Ecri. trionale, avec titre de Duché. 676

623

[merged small][ocr errors][merged small]
« PreviousContinue »