Souvenirs d'un page de la cour de Louis XVI

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 211 - Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes : Ils peuvent se tromper comme les autres hommes ; Et ce choix sert de preuve à tous les courtisans Qu'ils savent mal payer les services présents.
Page 88 - Molin, capitaine au 18e régiment d'infanterie de ligne, greffier; tous nommés par le général en chef Murat, gouverneur de Paris, et commandant la première division militaire. Lesquels président, membres, rapporteur et greffier, ne sont ni parents, ni alliés entre eux ni du prévenu, au degré prohibé par la loi.
Page 270 - C'est là que tout est grand, que l'art n'est point timide ; Là tout est enchanté, c'est le palais d'Armide ; C'est le jardin d'Alcine, ou plutôt d'un héros , Noble dans sa retraite et grand dans son repos, ' Qui cherche encore à vaincre, à dompter des obstacles, Et ne marche jamais qu'entouré de miracles. Voyez-vous et les eaux, et la terre, et les bois, Subjugués à leur tour, obéir à...
Page 348 - Coligny languissait dans les bras du repos, Et le sommeil trompeur lui versait ses pavots. Soudain de mille cris le bruit épouvantable Vient arracher ses sens à ce calme agréable...
Page 270 - C'est le jardin d'Alcine, ou plutôt d'un héros, Noble dans sa retraite et grand dans son repos , Qui cherche encore à vaincre, à dompter les obstacles, Et ne marche jamais qu'entouré de miracles. Voyez-vous et les eaux, et la terre, et les bois, Subjugués à leur tour, obéir à ses lois ; A ces douze palais d'élégante structure, Ces arbres marier leur verte architecture ; Ces bronzes respirer, ces fleuves suspendus, En gros bouillons d'écume à grand bruit descendus, Tomber, se prolonger...
Page 83 - Cœuvres (d'Estrées), sous le comte de Toulouse, fils naturel de Louis XIV et de madame de Montespan, s'approchait pour seconder les opérations de terre.
Page 36 - M. Hue, c'est le dernier serviteur de mon père qui soit resté avec lui en prison. Mon père même me l'a recommandé en mourant. C'est une dette sacrée que je dois à sa mémoire. Il demeure Isle Saint-Louis, quay d'Anjou, il est impossible qu'on ne le trouve pas.
Page 88 - Accusé i° d'avoir porté les armes contre la république française ; 2° d'avoir offert ses services au gouvernement anglais, ennemi du peuple français; 3° d'avoir reçu et accrédité près de lui des agents dudit gouvernement anglais, de leur avoir procuré des moyens de pratiquer des intelligences en France, et d'avoir conspiré avec eux contre la sûreté intérieure et extérieure de l'état ; 4°...
Page 148 - Ici, me dis-je, ici fleurit jadis une ville opulente ; ici fut le siège d'un empire puissant. Oui, ces lieux, maintenant si déserts, jadis une multitude vivante animait leur enceinte, une foule active circulait dans ces routes aujourd'hui solitaires : en ces murs, où règne un morne silence, retentissaient sans cesse le bruit des arts et les cris d'allégresse et de fêtes...
Page 358 - Je ne vous peindrai point le tumulte et les cris, Le sang de tous côtés ruisselant dans Paris, Le fils assassiné sur le corps de son père, Le frère avec la sœur, la fille avec la mère, Les époux expirant sous...

Bibliographic information