Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" M'a dessillé les yeux, et me les vient d'ouvrir. Je vois, je sais, je crois, je suis désabusée... "
Amiel's Journal: The Journal Intime of Henri-Frédéric Amiel - Page 360
by Henri Frédéric Amiel - 1896 - 402 pages
Full view - About this book

Petite bibliothèque des théatres, contenant un recueil des ..., Volume 16

French drama - 1783
...crime ou la même vertu; Ta barbarie en elle a les mêmes matières. Mon époux en mourant m'a laisse* ses lumières : .Son sang, dont tes bourreaux viennent de me couvrir, M'a décillé les yeux et me les vient d'ouvrir. Je vois , je sais , je crois , je suis désabusée ; De...
Full view - About this book

Théatre de P. Corneille: avec les commentaires de Voltaire, Volume 5

Pierre Corneille - 1797
...les mêmes matières. 2) Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières ; Son sang dont tesbourreaux viennent de me couvrir, M'a dessillé les yeux, et me les vient d'ouvrir. 3) . . Je vois, je sais , je crois , je suis désabusée ; De ce bienheureux sang tu me vois baptisée...
Full view - About this book

Chefs-d'œuvres de Pierre et de Thomas Corneille, Volume 1

Pierre Corneille - 1807
...Ta barbarie en elle a les mêmes matieres. -* Mon époux , en mourant , m'a laissé ses lumieres ; Son sang, dont tes bourreaux viennent de me couvrir^ M'a dessillé les yeux , et me le» vient d'ourrir. Je vois , je sais , je crois , je suis désabusée -, De ce bienheureux sang tu...
Full view - About this book

Les chefs-d'œuvre de P. Corneille, Volume 2

Pierre Corneille - 1814
...tardes-tu? Tu vois le même crime, ou la même vertu : i/ Mon époux, en mourant, m'a laissé ses lumieres; Son sang, dont tes bourreaux viennent de me couvrir,...me les vient d'ouvrir. Je vois, je sais, je crois, je suis désabusée; De ce bienheureux sang tu me vois baptisée; Je suis chrétienne entin , n'est-ce...
Full view - About this book

Chefs-d'œuvre de P. Corneille ...

Pierre Corneille - 1816
...même vertu : Ta barbarie en elle a les mâmes matières. a Mon époux en mourant m'a laissé «es lumières ; Son sang, dont tes bourreaux viennent...me les vient d'ouvrir. Je vois , je sais , je crois , j« suis désabusce : De ce bienheureux sang tu me vois baptisée ; Je suis chrétienne enfin , n'est-ce...
Full view - About this book

Œuvres de P. Corneille: avec le commentaire de Voltaire et les ..., Volume 4

Pierre Corneille - 1821
...tardes-tu? Tu vois le même crime, ou la même vertu : Ta barbarie en elle a les mêmes matières2. Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières; Son...me couvrir, M'a dessillé les yeux, et me les vient d'ouvrir3. Je vois, je sais, je crois, je suis désabusée: De ce bienheureux sang tu me vois baptisée;...
Full view - About this book

The London Magazine, Volume 6

1822
...Corneille, where Pauline, who has just witnessed the martyrdom of her husband, says to her father, — Son sang, dont tes bourreaux viennent de me couvrir,...M'a dessillé les yeux, et me les vient d'ouvrir. The Christian martyr of Corneille is not equal to the Jewish ones of M. Guiraud. The sudden transition...
Full view - About this book

Répertoire général du Théâtre Français: composé des tragédies, comédies et ...

French drama - 1823
...tnrdes-tu? Tu vois le même crime , ou la même vertu : Ta barbarie en elle a les mêmes matières. a Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières; Son...dessillé les yeux, et me les vient d'ouvrir. Je vois , le s.'ûs , je crois , je suis desabusce : De ce bienheureux sang tu me vois baptisée ; Je suis...
Full view - About this book

Chefs-d'œuvres de P. Corneille, Volume 2

Pierre Corneille - 1824
...tardes-tu ? Tu vois le même crime , ou la même vertu : Ta barbarie en elle a les mêmes matières. Mon époux , en mourant , m'a laissé ses lumières;...me les vient d'ouvrir. Je vois, je sais, je crois, je suis désabusée; De ce bienheureux sang tu me vois baptisée ; Je suis chrétieune enfin, n'est-ce...
Full view - About this book

Répertoire du Théâtre français ...: Chefs-d'oeuvre dramatiques de P ...

1824
...tardes-tu? Tu vois le même crime , ou la même vertu : Ta barbarie en elle a les mêmes matières. Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières; Son...me les vient d'ouvrir. Je vois , je sais , je crois , je suis désabusée : De ce bienheureux sang tu me vois baptisée ; Je suis chrétienne ennu, n'est-ce...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF