Dialogues biographiques et moraux

Front Cover
Chez Lefèvre, 1842 - 533 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 146 - Je trouvais sublime de savoir la cause de chaque chose , ce qui la fait naître, ce qui la fait mourir, ce qui la fait être, et je me suis souvent tourmenté de mille manières, cherchant en...
Page 129 - ... contemplations sublimes, elle acquiert la conviction qu'elle doit vivre ainsi tant qu'elle est dans cette vie, et qu'après la mort elle ira se réunir à ce qui lui est semblable et conforme à sa nature et sera délivrée des maux de l'humanité.
Page 27 - Pittéas, accuse par serment Socrate , fils de Sophronisque, du bourg d'Alopèce. Socrate est coupable, en ce qu'il ne reconnaît pas les dieux de la république , et met à leur place des extravagances démoniaques; il est coupable, en ce qu'il corrompt les jeunes gens. Peine de mort.
Page 54 - ... à qui il la doit. Il ne faut donc pas « que nous vous accoutumions au parjure , et vous ne devez « pas vous-mêmes vous y laisser accoutumer ; car les uns « et les autres nous blesserions également la justice et la « religion , et nous deviendrions tous coupables.
Page 303 - C'est que tous ces grands desseins, tu ne peux les réaliser heureusement sans moi, tant j'ai de pouvoir sur toutes tes affaires et sur toi-même. De là vient aussi, sans doute, que le Dieu qui me gouverne ne m'a pas permis de te parler jusqu'ici, et j'attendais sa permission.
Page 174 - ... répondez pour moi que je ne serai pas plutôt mort que je m'en irai , afin que le pauvre Criton prenne les choses plus doucement, et qu'en voyant brûler mon corps, ou le mettre en terre , il ne s'afflige pas sur moi , comme si je souffrais de grands maux , et qu'il ne dise pas à mes funérailles qu'il expose Socrate , qu'il...
Page 175 - Dès que je viens les avertir, par l'ordre des magistrats, qu'il faut boire le poison, ils s'emportent contre moi et me maudissent; mais pour toi, depuis que tu es ici, je t'ai toujours trouvé le plus courageux, le plus doux et le meilleur de ceux qui sont jamais...
Page xviii - État parfait : si c'est la concorde entre les magistrats et les citoyens, ou, dans nos guerriers, l'idée légitime et inébranlable de ce qui est à craindre et de ce qui ne l'est pas, ou la prudence et la vigilance de ceux qui gouvernent, ou...
Page 42 - MÉLITUS. Non, par Jupiter, Athéniens, il ne le croit pas; car il dit que le soleil est une pierre , et la lune une terre. SOCRATE.
Page 171 - ... et qui en ont fait pénitence toute leur vie, c'est une nécessité qu'ils soient aussi précipités dans le Tartare; mais après qu'ils y ont demeuré un an, le flot les rejette, et renvoie les homicides dans le Cocyte, et les parricides dans le Puriphlégéton...

Bibliographic information