Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" En même temps elle lui montra son corps sillonné de cicatrices profondes* par les coups de fouet qu'elle en avait reçus. Elle ajouta : " Je voulais aller me noyer ; mais, sachant que vous demeuriez ici, j'ai dit : Puisqu'il ya encore de bons blancs... "
Paolo e Virginia - Page 68
by Bernardin de Saint-Pierre - 1795 - 250 pages
Full view - About this book

Études de la nature: Paul et Virginie. L'Arcadie

Bernardin de Saint-Pierre - Nature - 1788
...cicatrices . profondes, par les coups de fouet qu ? elle en avoi t reçus. Elle ajouta : » Je voùlois:<« aller me noyer ; mais sachant que vous . « demeuriez ici > j'ai dit : Puisqu'il y. a •,. « encore de bons blancs dans ce pays, . « il ne faut pas encore mourir. « Virgi^ nie,...
Full view - About this book

Paul et Virginie

Henri Bernardin de Saint-Pierre - 1789 - 252 pages
...Riviere-noire. 11 m'a > traitée comme vous le voyez. » En 34 PAUL ET VIRGINIE. même-temps , c'Ic lui montra son corps sillonné de cicatrices profondes...reçus. Elle ajouta : « Je voulois aller me noyer ; » ma's sachant que vous demeuriez ici , » j'ai dit : Puisqu'il ya encore de bons » blancs dans...
Full view - About this book

Paul et Virginie

Bernardin de Saint-Pierre - 1789 - 250 pages
...la ri» vière Noire. Il m'a traitée comme vous )e 33 voyez ». En même-temps elle lui montra ton corps sillonné de cicatrices profondes , par les coups de fouet qu'elle en avoit recus. Elle ajouta : « Je voulois aller me noyer, » mais sachant que vous demeuriez ici , j'ai x...
Full view - About this book

Paul et Virginie,

Bernardin de Saint-Pierre - French literature - 1792 - 143 pages
...'Noire. » I1 m'a traitée comme vous le Voyez,". En même- temps , elle lui montra fon corps fillonné de cicatrices profondes , par les coups de fouet qu'elle en avoit reçus. Elle ajouta: » Je vou» lois' aller me noyer; mais lâchant que vous » demeuriez ici , j'ai dit : Puifqu'il ya en»...
Full view - About this book

Études de la nature, Volume 4

Bernardin de Saint-Pierre - 1795
...riche « habitant de la rivière Noire. Il m'a traitée « comme vous le voyez. » En même tems , elle lui montra son corps sillonné de cicatrices profondes , par les coups de fouet qu'elle en avait reçus. Elle ajouta : « Je voulais aller me « noyer ; mais sachant que vous demeuriez ici ,...
Full view - About this book

Paul et Virginie

Bernardin de Saint-Pierre - 1788 - 226 pages
...un riche habitant de la rivière '' Noire. Il m'a traitée comme vous le •' voyez." En mème-tems, elle lui montra son corps sillonné de cicatrices..." mais sachant que vous demeuriez ici, j'ai " dit : Puisqu' il ya encore de bons blancs " dans ce pays, il ne faut pas encore mou'' rir." Virginie, toute...
Full view - About this book

Paul et Virginie

Bernardin de Saint-Pierre - Mauritius - 1797 - 171 pages
...un riche ha". hitant de la Rivière Noire. Il m'a traitée comme vous ''.lo voyez" En même temps, elle lui montra son corps sillonné de cicatrices...fouet qu'elle en avoit reçus. Elle ajouta : " Je vou.' lois aller me noyer ; mais sachant que vous demeuriez " ici, j'ai dit ; Puisqu'il ya encore de...
Full view - About this book

Paul et Virginie, Volume 1

Bernardin de Saint-Pierre - Conduct of life - 1803 - 172 pages
...est un riche habitant de la " Rivière Noire. Il m'a traitée comme vous le " voyez." En même temps, elle lui montra son' corps sillonné de cicatrices...Je " voulois aller me noyer ; mais sachant que vous de" meuriez ici, j'ai dit : Puisqu'il ya encore de bons " blancs dans ce pays, il ne faut pas encore...
Full view - About this book

Paul et Virginie

Bernardin de Saint-Pierre - French fiction - 1819 - 242 pages
...ri« che habitant de la Rivière-noire : il m'a « traitée comme vous le voyez. » En même temps elle lui montra son corps sillonné de cicatrices profondes par les coups fie fouet qu'elle en avoit reçus. Elle ajouta : « Je vou« lois aller me noyer ; mais , sachant que...
Full view - About this book

La chaumière indienne

Jacques Henri Bernardin de Saint Pierre - 1824
...est un riche habitant " de la Rivière-noire : il m'a traitée comme " vous le voyez." En même temps elle lui montra son corps sillonné de cicatrices profondes par les coups de fouet qu'elle en avoît reçus. Elle ajouta : " Je voulois aller me " noyer ; mais, sachant que vous demeuriez " ici,...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF