Page images
PDF
EPUB

» mais aussi elle ne les cache pas; elle w sçait trop bien ce qui convient. Que » si l'on est incapable de recevoir nos w honneurs Académiques , quand on w refuse de faire ferment pour recon» noître la Souveraine Puissance de » Georges ; combien en jugerés, vous » moins capable celui qui a été coû» jours attaché au service & aux inté» rêcs de Jacques ?

Certe Harangue causa beaucoup de murmure , & de mouvemens dans l'Assemblée. Cependant, on alla aụ Scruun, & Mr. de Ramsay l'emporta de 85. voix contre 17. Il fut alors introduit dans l'Assemblée & présenté au Vice-Chancelier: sur quoi Mr, le Directeur King , Principal du Collége

de Sainte Marie,prononça le Difcours suivant,

Haberis Academici Andream Mi. chaëlem Ramsay, Ordinis Sancti Laza. ri Equitem , Virum omnes Doctrinæpar. tes emirantem , ideoque Britanniam ve. ftram o vos apprime.

Virum. quidem qui totam vitam infumpfit in excolendo é delectando huma. num genus. Qui veteris Philosophie prą. Cepra conservat , qui Divini Platonis veftigia ex longinquo adorat ; sed amabiles veritatis imagines inducit , & ad Sacrofanctas Litteras revocat humanam ratioe

nem.

Quare quis nobis jure succenseat si virum hunc ample&tamur in omnigená Do&rinâ eruditum, moribus spectatissimum, verbis fattisque humanissimum : & poftremoi quod inftar omnium eft ) Fenelo. nis magni Archipræfulis Cameracenfis alumnum.

Infignissime Vice - Cancellarie , volque Egregii Procuratores , præsento vobis hunc Clarissimum Virum , ut ad gradum Doctoris in Jure Civili honoris caufa admittatur. C'est-à-dire:

» Vous avés ici présent, Messieurs, » André Michel Ramsay , Chevalier » de St. Lazare, Admirateur zélé des „ Sciences , & par conséquent de la is Grande - Bretagne en général & de » vos Personnes en particulier,

» Toute sa vie a été occupée à cul. w tiver ce qui contribuë davantage à

l'utilité & à la douceur de la Socieu té humaine. Rempli des meilleures „ maximes de l'ancienne Philosophie, » il marche avec exactitude , malgré » l'intervalle des tems , sur les traces w du Divin Platon ; il sçait mettre en

usage les images les plus engagean» tes pour faire aimer la vérité, & » pour rappeller la raison humaine w aux sources facrées des Divines Ecria w tures.

„ Qui est-ce donc parmi vous , qui » pourroit trouver étrange que nous

admertions un homme diftingué par w divers genres d'Erudition, par des » mours les plus intégress par un s mérite fi reconnu dans fa conduite „& dans ses Ouvrages; en un mot s(ce qui doit tenir lieu de tout ) par » l'avantage d'avoir été l'Eléve du

grand Archevêque de Cambrai, LA » Morte Fénélon?

» Je vous présente donc ce digne » sujet , à vous illustre Vice-Chance » lier , & à vous excellens Procura. » teurs , pour être élevé au degré & » aux honneurs de Docteur en Droit » Civil. : Il est bon d'obferver la différence entre cette réception de M. de Ram fay & celle du Pére Courrayer , qui fut faite, il y a quelque tems , Docteur en Théologie dans la même Université d'Oxfort. Ce dernier ne fut reçû.que. par un Diplome , en son absence , saris
nulle discussion , & fans qu'on re-
cuëillît les suffrages des Académi-
ciens : au lieu que Mr. de Ramsay a
été reçû , étant lui-même présent ;
après un examen de fa pertonne & de
fes qualités , sur lesquelles on opina &
qui lui obtinrent les 85. voix contre
17, comme on l'a dit.

pag. 1788

pag. 1811

.

ART. XCV. Jacobi Facciolati Ora.

tiones , &c. Ou, Harangues, Difsertations, Epîtres, &c. Par M.Fac

ciolati doc. ART. XCVI. Dissertation sur le 3°.

Verser du VI. Chapitre de l'Exode ,

GC. ART. XCVII. Johannis de Troke.

lowe Annales , &c. Ou, Annales d'Edouard 11. &c.

pag. 1830 ART. XCVIII. Explication de plu- .

fieurs Textes difficiles de l'Ecriture , &c.

pag. 1844 Extrait d'une Lettre sur l’Edition, qu'on

a faite à Genéve, du Dictionnaire de la Bible , par le R. P. Dom Calmet.

pag. Relation de ce qui s'est passé à la Recep

tion de M. de Ramsay dans la Société

Royale à Londres. ART. XCIX. Nouvelles Litteraires, pag.

1877 DE FRANCE, De Paris. pages 1883

1885 De Lyon.

1882 DE GENÉVE.

1877

1877

pag. 1885

Fin de la Table

« PreviousContinue »