L'Université catholique, Volume 16

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 36 - Monseigneur, que ce long enchaînement des causes particulières, qui font et défont les empires, dépend des ordres secrets de la divine Providence. Dieu tient du plus haut des cieux les rênes de tous les royaumes ; il a tous les cœurs en sa main ; tantôt il retient les passions ; tantôt il leur lâche la bride, et par là il remue tout le genre humain.
Page 125 - Quand on est inférieur à ses semblables autant que le corps l'est à l'âme, la brute à l'homme, et c'est la condition de tous ceux chez qui l'emploi des forces corporelles est le meilleur parti à espérer de leur être , on est esclave par nature...
Page 170 - L'un a nécessairement précédé l'autre ; car la parole n'est possible que par le VERBE. Toute langue particulière naît comme l'animal, par voie d'explosion et de développement, sans que l'homme ait jamais passé de l'état d'aphonie à l'usage de la parole.
Page 125 - le veut , puisqu'elle fait les corps des hommes libres « différents de ceux des esclaves, donnant à ceux-ci « la vigueur nécessaire dans les gros ouvrages de la « société, rendant au contraire ceux-là incapables de « courber leur droite stature à ces rudes labeurs , et « les destinant seulement aux fonctions de la vie civile, « qui se partage pour eux entre les occupations de « la guerre et celles de la paix...
Page 258 - Dieu, celui qui a fait le ciel et la terre et la mer, et tout ce qu'ils contiennent; et il n'ya qu'un seul Jésus-Christ, fils unique de Dieu, au royaume duquel puisséje avoir part!
Page 406 - ... se transmettra et se propagera de génération en génération, et les enfants de vos enfants seront exploités, comme l'ont été leurs pères, par des rhéteurs, des sophistes et des hypocrites. Dormez maintenant, si vous le pouvez, ilotes volontaires, en présence d'un tel avenir; mais cessez de vous plaindre en dormant d'un mal dont le remède prompt et facile est entre vos mains et subissez en silence le sort que vous aurez voulu et que vous aurez mérité.
Page 124 - Le pouvoir du maître est-il légitime?« car, dit-il , il en est qui soutiennent que le pouvoir du maître est contre nature ; que la loi seule, et non...
Page 125 - ... par nature, celui qui peut se donner à un autre; et ce qui précisément le donne à un autre, c'est de ne pouvoir aller qu'à ce point de comprendre la raison quand un autre la lui montre, mais de ne la posséder pas en luimême1.
Page 395 - ... Christianisme ainsi mutilé , loin d'être un bienfait , ne devenait pas la déception la plus scandaleuse et la plus prolongée qui ait jamais été imposée à l'homme. Je ne parle ici que des erreurs les plus habituelles et les plus inoffensives ; je me tais sur les sacriléges , sur les dérisions , sur les habitudes immondes , sur cette froide et précoce corruption qui déprave l'esprit avant même que les sens n'aient révélé leurs impérieux instincts : je me tais sur tant d'odieux...
Page 318 - Ou les sages-femmes, dit-il, étouffent les enfans dans un bassin d'eau chaude et se font payer pour cette exécution, ou on les jette dans la rivière, après leur avoir lié au dos une courge vide, de sorte qu'ils flottent encore long-temps avant d'expirer.

Bibliographic information