Page images
PDF
EPUB
[merged small][ocr errors]

NEUVIEME TRAITÉ.

DES GENRES

EN PROSE.

Quid dicat & quo loco & quo modo. Cic.

[ocr errors][merged small]

PRINCIPES

DE LA

LITTÉRATURE.

I X. TRAITÉ.

DES GENRES EN PROSE.

Observation préliminaire. L seroit aisé, s'il en étoit besoin, de faire voir qu'on peut étendre sur toute la Littérature le principe de l'imitation que nous avons établi & développé dans les volumes précédens qui ont pour objet la Poésie, Les Genres en prose ne doivent , ne peuvent être autre chose que la Nature bien exprimée : & la Poéfie n'est que l'imitation de cette expreffion. Elles sont donc l'une à l'autre ce que l'original est à son portrait , ou le Tome IV.

A

[ocr errors]

10

portrait à son original. Ce sont dans l'un & dans l'autre, les mêmes, traits, les mêmes couleurs, les mêmes caracteres. Et comme les Arts ne sont jamais plus beaux que quand ils ressemblent parfaitement à la nature originale; de même celle-ci n'est jamais plus parfaite & plus belle que quand elle ressemble à la nature choisie & embellie par les Arts. Tout ce qui se trouve là doit se trouver ici, & par les mêmes raisons.

Si cela est ainsi, me dira-t-on, pourquoi n'avoir pas commencé la suite de vos Traités par l'Eloquence & le Récit , qui sont, sans contredit , plus près de la nature que tous les autres Genres , & qui semblent même en quelque sorte avoir été les modeles de la Poésie? Il étoit naturel d'aller du simple au composé, & de présenter d'abord les procédés ordinaires de l'esprit humain avant que d'étudier les ruses & les finesses de l'art. D'ailleurs le langage de la Profe a certainement précédé celui de la Poésie; celle-ci a toujours bâti avec les matériaux de celle-là. C'est donc renverser l'ordre, & commencer par le faîte de l'édifice, que d'offrir d'abord à ceux qu'on veut introduire dans le commerce des Muses, les livres de poésie , par où il semble qu'on auroit dû finir.

« PreviousContinue »